Nettoyage dentaire par ultrasons : bienfaits et inconvénients

Le nettoyage dentaire par ultrasons permet d'obtenir de bons résultats en peu de temps. Mais il présente aussi quelques inconvénients. Nous vous disons ici tout ce que vous devez savoir.
Nettoyage dentaire par ultrasons : bienfaits et inconvénients
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 26 juillet, 2022

L’accumulation de plaque bactérienne et de tartre dans la bouche peut causer divers problèmes bucco-dentaires. Le nettoyage dentaire manuel ou par ultrasons est un moyen efficace d’éliminer ces dépôts et préserver la santé.

Le brossage des dents quotidien à domicile est essentiel pour empêcher les bactéries et les débris alimentaires de s’accumuler sur les surfaces buccales. Mais il y a des secteurs de la bouche où l’hygiène domestique ne suffit pas. Le dentiste se chargera de nettoyer ces zones difficiles.

Des visites régulières chez le dentiste et une prophylaxie professionnelle au moins une fois par an devraient faire partie des soins de santé bucco-dentaire. Dans cet article nous vous parlons du nettoyage dentaire par ultrasons. Une des méthodes que le dentiste peut utiliser pour nettoyer la bouche en profondeur.

Découvrez en quoi consiste cette forme de nettoyage professionnel, quels sont ses avantages et ses inconvénients. Poursuivez donc votre lecture !

En quoi consiste le nettoyage dentaire par ultrasons ?

L’un des traitements les plus pratiqués dans les consultations dentaires est ce qu’on appelle la prophylaxie professionnelle. Elle implique l’élimination de la plaque bactérienne et des dépôts de tartre de toutes les surfaces de la bouche. Notamment, dans les secteurs où le brossage quotidien ne peut pas accéder.

Elle est également capable d’éliminer les taches superficielles des dents et de réduire l’inflammation des gencives. Elle prévient les maladies courantes, telles que les caries, la gingivite et la parodontite.

L’idéal est de procéder à ce nettoyage tous les 6 mois ou au moins une fois par an. Il vous permettra d’avoir des dents et des gencives en bon état et donc de jouir d’une bonne santé bucco-dentaire.

Lors d’un nettoyage dentaire, le dentiste peut opter pour une technique manuelle ou utiliser des ultrasons. Et dans certains cas, il peut combiner les deux méthodes, ce qui donne généralement de meilleurs résultats.

Dans la méthode manuelle, un instrument spécifique appelé curette est utilisé. Il permet de gratter avec précision les surfaces dentaires et d’éliminer les dépôts de tartre et de plaque accumulés.

Mais dans cet article nous nous occuperons de vous expliquer en détail ce qu’est le nettoyage dentaire par ultrasons. Dans ce cas, un appareil spécial qui émet des ondes à haute fréquence est utilisé pour casser le tartre dentaire sans endommager l’émail.

Le nettoyage dentaire par ultrasons parvient à éliminer rapidement et efficacement les gros dépôts de tartre. Dans tous les cas, la combinaison des deux techniques améliore les résultats.

Le détartreur à ultrasons

Pour effectuer un nettoyage dentaire par ultrasons, le dentiste doit disposer d’un appareil spécialement conçu à cet effet. Cet appareil a un raccord qui lui permet d’être attaché à un embout métallique incurvé, embout qui est placé dans la bouche du patient.

L’appareil à ultrasons utilisé pour ce type de nettoyage combine des vibrations avec un jet d’eau sous pression qui traverse la pointe de l’instrument. Les ondes vibratoires sont transmises au tartre accumulé sur les dents, le cassent, le décollent et le dissolvent.

De plus, le système d’irrigation permet de refroidir le racleur, l’empêchant ainsi de surchauffer. De cette façon, la chaleur générée par l’appareil n’est pas transmise aux dents, évitant ainsi les dommages. Et le jet d’eau lave et élimine tous les résidus qui restent.

Irrigateur dentaire en nettoyage aux ultrasons.
Une irrigation constante empêche l’augmentation de la température de l’appareil à ultrasons dans la bouche.

Quand et comment est-il effectué ?

Le dentiste passe la pointe de l’appareil sur toutes les surfaces dentaires, les espaces interdentaires et les rainures formées entre la gencive et la dent. Via des mouvements doux, comme des coups de pinceau, les vibrations et l’eau éliminent la plaque bactérienne, le tartre et les taches.

En général, la procédure est réalisée sans anesthésie. Les patients qui souffrent de gingivite ou de sensibilité dentaire peuvent ressentir une gêne et avoir besoin d’engourdir la zone. Le processus est indolore, mais le patient percevra les vibrations et pourra ressentir un picotement.

À la fin du nettoyage, le dentiste passe une brosse électrique avec une pâte spéciale qui permet d’éliminer les taches superficielles et les restes de plaque bactérienne qui auraient pu persister. Les dents et les gencives sont ainsi exemptes de tartre.

Il est préférable de procéder à un ou deux nettoyages professionnels par an. Le dentiste conseillera le patient en fonction de ses propres besoins.

Certaines habitudes, telles que le tabagisme, les malpositions dentaires, la bouche sèche ou la prédisposition à former beaucoup de tartre peuvent nécessiter des nettoyages plus fréquents. Considérer les recommandations du dentiste aidera à prévenir les problèmes causés par l’accumulation de plaque bactérienne.



Les bienfaits du nettoyage dentaire par ultrasons

Le nettoyage dentaire par ultrasons offre de nombreux avantages, tant pour le patient que pour le professionnel qui le réalise. La durée du processus, le confort de la technique et la facilité de sa mise en œuvre sont quelques-uns des avantages obtenus lors de ce type de procédure.

Voici en détail les bienfaits du nettoyage dentaire par ultrasons :

  • Efficacité : il permet d’éliminer correctement la plaque bactérienne et le tartre, sans endommager les tissus dentaires. De plus, il laisse les surfaces lisses, empêchant ainsi la rétention de nouveaux résidus.
  • Rapidité : cette technique permet d’éliminer de grandes quantités de tartre et de nettoyer de plus grandes surfaces dentaires en peu de temps. Par rapport au nettoyage manuel, les ultrasons permettent d’effectuer une prophylaxie beaucoup plus rapidement.
  • Plus facile à réaliser : lors de l’utilisation de cet appareil, le dentiste doit utiliser moins de force pour retirer le tartre que s’il le faisait avec une curette. Il est possible d’atteindre facilement les zones difficiles.
  • Confort du patient : le patient ne ressentira que les vibrations ou une légère gêne pendant le traitement. La technique manuelle peut, elle, être inconfortable.
  • Intensité réglable : l’appareil permet de régler le débit d’eau, la plage de puissance et la fréquence des vibrations de l’embout. Le traitement peut ainsi être adapté à la sensibilité des patients.
  • Élimination des taches : les pigments superficiels sur les dents peuvent être éliminés avec cette procédure. Les taches de thé, de vin, de café ou de tabac peuvent disparaître après un nettoyage dentaire aux ultrasons.
  • Ses pointes spéciales peuvent être utilisées sur des dents en porcelaine ou des implants en titane.
Taches sur les dents éliminées par ultrasons.
Les ultrasons peuvent éliminer certaines taches tenaces, comme celles causées par le café ou le tabac.



Les inconvénients du nettoyage dentaire par ultrasons

Le nettoyage dentaire par ultrasons présente de nombreux avantages. Mais il faut savoir que cette procédure ne peut pas être utilisée dans tous les cas. De plus, dans certaines situations, elle peut présenter quelques inconvénients.

Le nettoyage dentaire par ultrasons n’est pas recommandé chez les patients présentant une sensibilité dentaire excessive. Il n’est pas non plus possible d’utiliser cette procédure chez les personnes portant un stimulateur cardiaque, car les vibrations pourraient affecter le bon fonctionnement de cet appareil .

L’un des inconvénients du nettoyage dentaire par ultrasons est la vibration provoquée par l’appareil. Bien que ces ondes soient capables d’enlever le tartre des dents, elles peuvent devenir gênantes pour le dentiste qui répète ce type d’intervention. À terme, des dommages auditifs pourraient être générés chez ces professionnels de santé.

De plus, les vibrations peuvent empêcher le dentiste de vérifier avec précision si tous les débris de plaque et de tartre ont été éliminés. La perception des détails est beaucoup plus précise avec les instruments manuels.

La détérioration dentaire due à l’échauffement lors du détartrage est un autre risque pour la santé associé à l’utilisation des ultrasons. Il peut y avoir une rupture cellulaire due aux vibrations, et d’éventuelles lésions plaquettaires dues à la cavitation.

La libération d’aérosols contenant des bactéries dangereuses au cours du processus est également un inconvénient à prendre en compte. Les gouttelettes d’eau qui sont dispersées lors du nettoyage dentaire aux ultrasons peuvent rendre malade le personnel de santé.

Cet aspect a pris une importance particulière à l’époque de la COVID-19. Pour cette raison, pendant la pandémie, l’organisation American Dental Association (ADA) a recommandé le détartrage manuel au détriment du détartrage par ultrasons.

Il est important de préserver la santé bucco-dentaire

Lorsque les bactéries dans la bouche ne sont pas éliminées en temps opportun avec une bonne hygiène bucco-dentaire, elles se déposent et s’accumulent sur les surfaces buccales. Au fil du temps, elles peuvent se calcifier et donner naissance à ce que l’on appelle le tartre dentaire.

La plaque et le tartre bactériens irritent les gencives, provoquant une inflammation, une gingivite puis une parodontite ou une pyorrhée. De plus, ils favorisent le développement des caries, de la mauvaise haleine et des infections.

Il faut savoir que le tartre n’est pas éliminé avec le brossage des dents. Il faut aller chez le dentiste.

Pour préserver la santé, les soins bucco-dentaires à domicile sont aussi importants que les visites chez le dentiste. Le brossage fréquent des dents, l’utilisation de dentifrices fluorés, de fil dentaire et de bains de bouche aident à éliminer les bactéries et les débris alimentaires.

Le nettoyage dentaire effectué par le dentiste, à la fois manuel et ultrasonique, élimine le tartre et la plaque bactérienne que nous ne pouvons pas éliminer. Cette action prévient les maladies bucco-dentaires les plus fréquentes et préserve la santé bucco-dentaire.

Ce sera le professionnel qui déterminera quelle est la meilleure alternative selon le cas. Dans certains cas, le nettoyage dentaire par ultrasons est pratique ; dans d’autres cas, la technique manuelle est plus appropriée. Et dans la plupart des cas, la combinaison des deux procédures donnera les meilleurs résultats.

Maintenir des habitudes d’hygiène bucco-dentaire à la maison et essayer de visiter le dentiste tous les 6 mois est la meilleure stratégie pour prendre soin de votre bouche. Le nettoyage dentaire par ultrasons permet d’obtenir des dents propres et sans taches. Mais la persévérance et la responsabilité du patient avec sa santé bucco-dentaire sont essentielles pour que les résultats soient durables.

Cela pourrait vous intéresser ...
Nettoyer la bouche ou la brosse à dents avec de l’eau oxygénée, est-ce sans danger ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Nettoyer la bouche ou la brosse à dents avec de l’eau oxygénée, est-ce sans danger ?

Envisagez-vous d'utiliser de l'eau oxygénée pour nettoyer votre bouche ou votre brosse à dents ? Découvrez les risques de cette pratique.



  • Caballero, A., Ricaurte, M., & Conrado, C. (2011). Cálculo dental: una revisión de literatura y presentación de una condición inusual. Acta odontológica venezolana49(3).
  • Quinche Maldonado, F. L. (2008). Análisis comparativo entre raspado y alisado radicular utilizando piezoeléctrico y curetas Gracey en dientes indicados para la extracción vistos al microscopio electrónico de barrido (Bachelor’s thesis, Quito: USFQ, 2008).
  • Trenter, S. C., & Walmsley, A. D. (2003). Ultrasonic dental scaler: associated hazards. Journal of clinical periodontology30(2), 95-101.
  • Singh, A., Manjunath, R. S., Singla, D., Bhattacharya, H. S., Sarkar, A., & Chandra, N. (2016). Aerosol, a health hazard during ultrasonic scaling: A clinico-microbiological study. Indian Journal of Dental Research27(2), 160.
  • Veena, H. R., Mahantesha, S., Joseph, P. A., Patil, S. R., & Patil, S. H. (2015). Dissemination of aerosol and splatter during ultrasonic scaling: a pilot study. Journal of infection and public health8(3), 260-265.
  • Roedig, J. J., Shah, J., Elayi, C. S., & Miller, C. S. (2010). Interference of cardiac pacemaker and implantable cardioverter-defibrillator activity during electronic dental device use. The Journal of the American Dental Association141(5), 521-526.
  • Ou, Q., Placucci, R. G., Danielson, J., Anderson, G., Olin, P., Jardine, P., … & Pui, D. Y. (2021). Characterization and mitigation of aerosols and spatters from ultrasonic scalers. The Journal of the American Dental Association152(12), 981-990.
  • Pierre‐Bez, A. C., Agostini‐Walesch, G. M., Bradford Smith, P., Hong, Q., Hancock, D. S., Davis, M., … & Mitchell, J. C. (2021). Ultrasonic scaling in COVID‐era dentistry: A quantitative assessment of aerosol spread during simulated and clinical ultrasonic scaling procedures. International journal of dental hygiene19(4), 474-480.
  • Esmaeilnejadganji, N. S. (2020). Periodontal Tissue Response to Scaling and Root Planing with or without Ultrasonic Instrumentation in Periodontitis Patients (Doctoral dissertation, Tufts University School of Dental Medicine).