Orthosiphon : propriétés et contre-indications

L'orthosiphon est utilisé en médecine alternative pour stimuler l'élimination des liquides et des graisses. Apprenez-en davantage ci-dessous.
Orthosiphon : propriétés et contre-indications

Dernière mise à jour : 30 novembre, 2021

L’orthosiphon est une plante herbacée portant le nom scientifique de Orthosiphon aristatus. Elle pousse généralement dans les sols du sud de la Chine, de l’Asie du Sud-Est et de l’Australie. Cependant, elle a également été introduite dans certaines régions d’Amérique centrale et du nord de l’Amérique du Sud. Elle appartient à la famille des Labiacées ou des Lamiacées, dont fait également partie le basilic.

Dans ses pays d’origine, cette plante est utilisée à des fins ornementales, en raison de ses fleurs blanches surprenantes. Elle est également utilisée sous forme de thé ou d’extraits à diverses fins médicinales. Découvrez ci-dessous quelles sont ses principales applications, ce que disent les preuves et quelles sont ses contre-indications.

Orthosiphon : applications et propriétés

Les feuilles d’orthosiphon sont souvent utilisées pour faire des tisanes. Cette plante est connue dans le commerce sous le nom de thé de Java. Il est important de noter que certaines parties de la plante ne sont pas comestibles, car elles ont des composants toxiques.

Par ailleurs, les preuves de l’innocuité et de l’efficacité de cette plante sont encore limitées. Il ne s’agit donc pas d’un traitement de première intention et elle doit être utilisée avec prudence. Voyons maintenant quelles sont ses utilisations les plus fréquentes.

Diurétique

Comme mentionné dans un article de synthèse publié sur Journal of Medicinal Food, l’orthosiphon possède des propriétés diurétiques qui sont utilisées pour stimuler l’élimination des fluides et combattre l’inflammation. En particulier, des substances connues sous le nom de sinensetine et de tétraméthoxy-flavones seraient responsables de cet effet.

Problèmes de vessie

En raison de sa capacité à stimuler l’écoulement de l’urine, les extraits de cette plante sont censés aider au nettoyage de la vessie. Il s’agit d’un remède populaire pour traiter la cystite. Une étude publiée sur Phytomedicine montre que l’orthosiphon est utile dans la lutte contre les infections du système urinaire.

Cystite combattue à l'orthosiphon.
Cette plante possèderait des propriétés diurétiques, elle pourrait donc aider à traiter les infections urinaires.

Diabète

Le thé de Java n’est pas un traitement de première intention du diabète. Cependant, les preuves suggèrent qu’il peut avoir un effet hypoglycémiant, aidant ainsi à réduire un taux élevé de glucose. Il est important de l’utiliser avec modération, uniquement à titre préventif. Dans le cas où vous prenez des médicaments pour le diabète, il vaut mieux éviter de consommer cette plante.

Perte de poids

En médecine populaire, l’orthosiphon est considéré comme un ingrédient « brûleur de graisse ». Cependant, à ce jour, il n’y a pas d’études scientifiques pour soutenir cet effet. Au contraire, il a été précisé que le thé de la plante n’aide pas à brûler les réserves de graisse accumulées. Il semble toutefois être un complément idéal pour perdre du poids.

En effet, il a été rapporté que l’extrait éthanolique des feuilles aidait à réduire le gain de poids corporel. Cet extrait était aussi utile pour abaisser les niveaux élevés de cholestérol et de triglycérides. Malgré ces résultats, des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Pour l’instant, les effets amincissants de la plante s’expliquent par ses qualités diurétiques. En stimulant l’élimination des liquides, elle aide également à réduire les kilos. Cependant, cela ne se produit que lorsqu’elle complète une alimentation saine et une routine d’exercice physique.



Les autres bienfaits possibles de l’orthosiphon

Cette plante a également d’autres applications médicinales. Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’utilisations qui n’ont pas été suffisamment étudiées par la science. Ses autres applications sont les suivantes :

  • Maladies respiratoires
  • Troubles du système nerveux
  • Infections fongiques
  • Arthrose, arthrite et goutte
  • Problèmes dermatologiques
  • Hypertension
  • Calculs biliaires

Orthosiphon : effets secondaires et contre-indications

Le thé de Java est considéré comme sûr lorsqu’il est consommé par voie orale, avec modération, jusqu’à 8 semaines. Cependant, les effets secondaires suivants peuvent éventuellement apparaître :

  • Maux d’estomac
  • Nausée et vomissements
  • Vertiges

Par ailleurs, la plante et ses dérivés sont contre-indiqués dans les cas suivants :

  • Grossesse et allaitement
  • Insuffisance rénale
  • Maladie cardiaque chronique
  • Dyspepsie
  • Prise de médicaments

Concernant ce dernier point, il est essentiel de considérer que cette plante peut provoquer des interactions si elle est consommée simultanément avec des médicaments pour traiter le diabète, des antihypertenseurs, du lithium ou des médicaments diurétiques, entre autres. L’idéal est de consulter un médecin avant d’en consommer.

Une femme diabétique.
Les patients diabétiques ne doivent pas boire de thé de Java. Il existe un risque d’interactions médicamenteuses.

Posologie et formes

La dose d’orthosiphon dépend de l’âge, l’état de santé et de l’objectif. Pour l’instant, il n’y a pas de directives exactes qui déterminent précisément comment cette plante doit être consommée. Il est important de suivre les instructions du fabriquant.  

Les capsules peuvent être prises à raison de 2 à 3 par jour. Quant à l’extrait, entre 30 et 50 gouttes sont suggérées. Si vous préférez l’ingérer sous forme de thé, préparez la recette suivante.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de feuilles d’orthosiphon (10 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation

  • Versez les feuilles de la plante dans une tasse d’eau bouillante.
  • Mettez un couvercle et laissez reposer pendant 10 minutes.
  • Consommez 1 tasse par jour.


Que faut-il retenir de l’orthosiphon ?

L’extrait et le thé d’orthosiphon sont utilisés comme adjuvants pour stimuler l’élimination des fluides retenus. De plus, on pense qu’ils peuventt favoriser la perte de poids et atténuer certains problèmes de santé. Cependant, les preuves de leur innocuité et de leur efficacité restent insuffisantes. Par conséquent, ils doivent être utilisés avec précaution, uniquement en temps opportun.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 6 meilleures plantes médicinales approuvées par la science
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les 6 meilleures plantes médicinales approuvées par la science

Plusieurs enquêtes scientifiques ont confirmé les propriétés médicinales de certaines plantes. Savez-vous quelles sont les meilleures ?



  • Ameer OZ, Salman IM, Asmawi MZ, Ibraheem ZO, Yam MF. Orthosiphon stamineus: traditional uses, phytochemistry, pharmacology, and toxicology. J Med Food. 2012 Aug;15(8):678-90. doi: 10.1089/jmf.2011.1973. Epub 2012 Jun 25. PMID: 22846075.
  • Sarshar S, Brandt S, Asadi Karam MR, Habibi M, Bouzari S, Lechtenberg M, Dobrindt U, Qin X, Goycoolea FM, Hensel A. Aqueous extract from Orthosiphon stamineus leaves prevents bladder and kidney infection in mice. Phytomedicine. 2017 May 15;28:1-9. doi: 10.1016/j.phymed.2017.02.009. Epub 2017 Feb 28. PMID: 28478807.
  • Lokman EF, Saparuddin F, Muhammad H, Omar MH, Zulkapli A. Orthosiphon stamineus as a potential antidiabetic drug in maternal hyperglycemia in streptozotocin-induced diabetic rats. Integr Med Res. 2019;8(3):173-179. doi:10.1016/j.imr.2019.05.006
  • Seyedan A, Alshawsh MA, Alshagga MA, Mohamed Z. Antiobesity and Lipid Lowering Effects of Orthosiphon stamineus in High-Fat Diet-Induced Obese Mice. Planta Med. 2017 May;83(8):684-692. doi: 10.1055/s-0042-121754. Epub 2016 Dec 19. PMID: 27992939.
  • Chung YS, Choo BKM, Ahmed PK, Othman I, Shaikh MF. A Systematic Review of the Protective Actions of Cat’s Whiskers (Misai Kucing) on the Central Nervous System. Front Pharmacol. 2020;11:692. Published 2020 May 13. doi:10.3389/fphar.2020.00692