Pagophagie : l'envie d'ingérer des glaçons ou des boissons glacées

La consommation excessive de glaçons peut augmenter le risque de carie dentaire en affaiblissant l'émail des dents. En quoi consiste la pagophagie et quels sont ses effets ? Nous l'expliquons ici en détail.
Pagophagie : l'envie d'ingérer des glaçons ou des boissons glacées

Dernière mise à jour : 13 octobre, 2021

La pagophagie correspond au désir de consommer des glaçons ou des boissons glacées. Elle peut être causée par un trouble neurologique ou une déficience mentale. Cependant, il existe des cas de personnes sans pathologie préalable qui développent cette affection, simplement pour le plaisir que leur procure la consommation de produits froids.

Quelles sont les conséquences de ce trouble et pourquoi survient-il ? Nous examinons ci-après les effets de la consommation de boissons froides et les raisons pour lesquelles la pagophagie se développe. Nous vous révélons également si cette pratique est malsaine ou non.

Les effets de la consommation de boissons froides

Il n’existe pas d’articles scientifiques mettant en garde contre les éventuels effets néfastes de la consommation de boissons froides sur la santé. Cependant, selon un article publié sur European Journal of Applied Physiology, boire des boissons froides entraîne des changements dans la thermorégulation du corps.

Cependant, les conséquences de ces altérations à moyen ou long terme ne sont pas connues. D’autre part, certains prétendent que la consommation d’aliments à très basse température augmente la thermogenèse et la dépense calorique. Toutefois, cette augmentation n’est pas assez significative pour recommander ce type de pratique dans un régime amincissant.

Des glaçons.
Les preuves n’ont révélé aucun effet néfaste de la consommation de boissons froides. Cependant, certaines études suggèrent que cette pratique provoque des changements dans la thermorégulation.

D’où vient la pagophagie ?

Nombreuses sont les causes à l’origine de cette obsession. L’une d’entre elles pourrait être un manque de fer dans l’organisme, c’est-à-dire le fait de souffrir d’anémie. Une étude publiée sur World Journal of Surgery établit un lien entre cette pathologie et le désir de consommer des boissons glacées.

En outre, les patients qui ont subi une chirurgie bariatrique peuvent être plus enclins à souffrir de ce trouble. Chez les femmes enceintes, l’affection est relativement fréquente. Cependant, des experts de l’école de médecine de l’Université du Nouveau-Mexique affirment que l’administration de fer par voie parentérale peut résoudre ce problème.

La pagophagie ne présente aucun risque pour la santé

En dehors des problèmes qui peuvent être causés par l’anémie associée à ce phénomène, la pagophagie en elle-même n’est pas dangereuse à moyen ou long terme. Ce n’est que si le patient ressent l’envie de mâcher des glaçons que cette affection peut être dangereuse.

Cette habitude peut entraîner un affaiblissement progressif des gencives et un problème de santé bucco-dentaire. De plus, la consommation fréquente de glaçons est associée à un risque accru de caries dentaires ou d’infections bactériennes buccales.

Cependant, comme tout trouble obsessionnel-compulsif, il doit être traité. Pour ce faire, il est conseillé d’identifier la racine du problème.

En cas d’anémie, le remède est aussi simple que d’augmenter l’apport en fer ou en vitamine B12. Toutefois, le problème se complique si cette situation s’inscrit dans le cadre d’une pathologie psychologique ou psychiatrique.

La pagophagie peut également toucher certains enfants autistes ou être liée à des problèmes de développement du cerveau. Dans ces cas, le traitement implique une approche multidisciplinaire dans laquelle la présence d’un éducateur joue un rôle essentiel.

Le nutritionniste, quant à lui, peut proposer une série de stratégies pour que l’enfant s’habitue lentement à boire des boissons à température ambiante ou même des boissons chaudes. Il s’agit d’éviter le rejet d’aliments cuits à haute valeur nutritionnelle, tels que les crèmes de légumes.

Glace et glaçons.
Ce trouble n’est pas considéré comme un danger pour la santé. Cependant, une consommation excessive de glaçons peut entraîner des problèmes dentaires.

Pagophagie : que faut-il retenir ?

La pagophagie est une condition qui se caractérise par un besoin obsessionnel de glace ou de boissons glacées. Elle est généralement liée à la présence dans l’organisme d’une carence en fer et, par conséquent, à un état d’anémie. Elle est relativement fréquente chez les femmes enceintes.

Cependant, elle est parfois associée à un problème de développement du cerveau. Elle peut apparaître chez les enfants autistes, ce qui complique le traitement.

En principe, il s’agit d’une habitude qui ne présente aucun risque pour la santé, sauf si les glaçons sont mâchés très fréquemment. Dans ce cas, la probabilité de souffrir de pathologies buccales est accrue.

sSi vous avez une envie incontrôlable de glace ou de boissons glacées, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Il faudra rechercher les causes du problème afin de trouver une solution appropriée.

Cela pourrait vous intéresser ...
Food craving ou le désir irrésistible de manger
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Food craving ou le désir irrésistible de manger

Avez-vous déjà entendu parler de Food craving ? Ce terme anglais fait référence au désir irrésistible de manger un aliment spécifique.



  • Barwood MJ., Goodali S., Bateman J., The effect of hot and cold drinks on thermoregulation, perception and performance: the role of the gut in thermoreception. Eur J Appl Physiol, 2018. 118 (12): 2643-2654.
  • Van Osdol AD., Kalles KJ., Fredickson KA., Kothari SN., A different kind of craving: incidence and treatment of pica after laparoscopic roux en y gastric bypass. World J Surg, 2017. 41 (9): 2324-2328.
  • Epler KE., Pierce A., Rappaport VJ., Pica in pregnancy: an unusual presentation. Obstet Gynecol, 2017. 130 (6): 1377-1379.