Principaux problèmes dentaires chez les enfants

Les problèmes dentaires chez les enfants affectent leur façon de manger, de parler et de mâcher. Quels sont les plus fréquents ? Quelles sont leurs causes et les solutions possibles ?
Principaux problèmes dentaires chez les enfants

Dernière mise à jour : 25 juillet, 2021

Les problèmes dentaires chez les enfants peuvent affecter les fonctions de la bouche, telles que parler, mâcher et manger. L’apparence du sourire peut également être affectée, entraînant alors des difficultés d’estime de soi et d’insécurité chez les plus petits.

C’est pourquoi, les soins de santé bucco-dentaire sont très importants dès le plus jeune âge. C’est aux parents qu’il incombe d’accorder une attention particulière au développement correct des dents et des mâchoires, aux muqueuses sans lésion et à l’absence de caries.

Aider les enfants à intégrer de bonnes habitudes dès leur plus jeune âge est également la responsabilité des adultes. Il vaut mieux prévenir les problèmes dentaires que les traiter ensuite avec des traitements plus inconfortables.

Dans cet article, nous vous expliquons donc quels sont les problèmes dentaires les plus communs chez les enfants. Découvrez aussi leurs causes et les moyens de les éviter.

Quelles sont les causes des problèmes dentaires chez les enfants ?

Il existe de nombreuses altérations qui peuvent survenir dans la bouche des plus petits. Chacune d’entre elles a des causes spécifiques. Toutefois, il y a une série de facteurs plus fréquents :

  • Héritage : la forme et la taille des os maxillaires et des dents sont déterminées par la génétique. Dans certains cas, elles prédisposent à souffrir de pathologies dans la bouche.
  • Plaque bactérienne : il s’agit de la pellicule formée par les restes d’aliments et de micro-organismes qui adhère à la surface des dents et des muqueuses. L’accumulation de la plaque dentaire et les acides produits par les bactéries favorisent le développement de problèmes dentaires.
  • Alimentation : de nombreuses pathologies dentaires dépendent du type et de la qualité des aliments consommés. Une consommation riche en sucre favorise le développement des bactéries. D’autre part, la malnutrition et les régimes pauvres en calcium peuvent également être responsables de divers problèmes dentaires chez les enfants.
  • Mauvaises habitudes : les habitudes répétitives qui s’installent chez l’enfant et durent dans le temps peuvent aussi affecter sa santé bucco-dentaire. Se ronger les ongles, respirer par la bouche, sucer les doigts, utiliser la tétine ou le biberon, ou mettre la langue entre les dents pour avaler, sont quelques exemples de ces habitudes néfastes.

Les caries, l’un des problèmes dentaires les plus courants chez les enfants

Cette maladie est causée par la déminéralisation de la dent sous l’action des acides produits par les bactéries présentes dans la bouche.

Les micro-organismes présents dans la plaque bactérienne fermentent les sucres des aliments et produisent l’acide qui élimine les minéraux des tissus dentaires. La consommation élevée de sucre ainsi qu’une mauvaise hygiène bucco-dentaire sont les principaux responsables des caries.

Au début de la maladie, on observe des taches blanches d’apparence sèche sur la surface de la dent. A mesure que la carie progresse, les lésions deviennent marrons ou noires, le tissu dentaire disparaît, laissant la place à la carie ainsi qu’à des trous.

La carie du biberon ou carie de la petite enfance est une variante de la maladie qui affecte les plus jeunes. Il s’agit de lésions qui progressent rapidement et envahissent principalement les dents antérieures. Elles sont dues à la consommation fréquente de boissons sucrées dont le sucre adhère aux surfaces, ainsi qu’à une mauvaise hygiène dentaire.

Une carie dans la bouche d'un enfant.

“Chez les enfants, les caries peuvent se présenter sur les dents de lait ou les dents permanentes. Ce qui modifie les soins.”

Complications des caries chez les enfants

Si cette pathologie progresse et n’est pas traitée, elle peut provoquer des complications, dont les suivantes :

  • Douleur : si les lésions progressent en profondeur, elles atteignent la proximité de la pulpe dentaire où se trouvent les terminaisons nerveuses. Cela entraine une augmentation de la sensibilité et de la douleur au niveau de la dent touchée.
  • Destruction : au fur et à mesure de l’avancée de la carie, le tissu dentaire s’amoindrit et les dents se cassent et se détruisent. Les dents cassées peuvent causer des malocclusions ainsi que des problèmes pour mâcher.
  • Infections : les bactéries responsables des caries peuvent engendrer des infections de la dent ou des tissus environnants.
  • Dommages sur les dents permanentes : si la carie affecte une dent temporaire et progresse sans traitement, elle peut altérer la formation correcte de la dent définitive qui se forme en dessous.

Traitement des caries chez les enfants

Le traitement dépend de la taille de la lésion, des tissus affectés et du temps d’évolution du processus. Si la carie est détectée à un stade précoce, l’application de fluor ainsi que quelques changements dans les habitudes d’hygiène peuvent être suffisants pour inverser la pathologie.

En revanche, lorsqu’il y a déjà une perte de tissu, il est nécessaire de nettoyer la dent et de la restaurer avec des plombages qui rétablissement la forme de la dent. Il est toujours important de traiter une carie et de freiner sa progression afin de prévenir les complications.

Gingivite

Même si cette maladie est plus fréquente chez les adultes, elle est étroitement liée à une mauvaise hygiène bucco-dentaireIl s’agit d’une inflammation des gencives due à l’irritation provoquée par l’accumulation de la plaque bactérienne sur celles-ci.

Le tissu gingival gonfle, devient rouge vif, et saigne facilement. Cela peut également être douloureux et entraîner une mauvaise haleine.

Le contrôle de la plaque bactérienne avec des habitudes d’hygiène, l’usage adéquat de la brosse à dents et du fil dentaire, est généralement suffisant pour traiter cette affection. Toutefois, il est conseillé de consulter un dentiste pour obtenir des instructions spécifiques.

Malocclusions

Les malocclusions sont des problèmes dentaires fréquents chez les enfants. La relation entre la mâchoire supérieure et la mâchoire inférieure, ou la position des dents sur l’arcade, est compromise.

Cela interfère avec les fonctions de la bouche telles que mordre, parler et déglutir. Par ailleurs, les malocclusions altèrent le sourire et l’apparence du visage de l’enfant.

Il est nécessaire de les détecter le plus tôt possible. Un traitement précoce est plus efficace, plus court et plus confortable pour l’enfant. Les adultes doivent donc être attentifs à la façon dont l’enfant mord, à la position de ses dents, etc, à mesure qu’elles poussent. Les consultations régulières chez le dentiste permettent également de diagnostiquer quelconque anomalie à temps.

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce type d’altérations dans la bouche :

  • Héritage et génétique : taille des dents ou des mâchoires qui se répète chez plusieurs membres de la famille.
  • Habitudes dysfonctionnelles : la succion du pouce, l’usage prolongé du biberon ou de la tétine, la respiration par la bouche, ou la déglutition atypique, sont quelques exemples d’habitudes répétitives qui peuvent altérer la façon de mordre des enfants.
  • Perte prématurée des dents de lait : si les dents de lait tombent rapidement à cause des caries, d’infections ou de traumatismes, elles ne remplissent pas leur fonction de maintien de l’espace pour les dents définitives. Ces dernières font donc leur apparition au mauvais endroit et modifient l’occlusion.

Traitements des malocclusions chez les enfants

Les traitements orthodontiques sont nécessaires pour résoudre les malocclusions chez les enfants. Le choix du type d’appareil dépend du type de malocclusion, de l’âge de l’enfant et de la gravité du cas.

L’orthodontie interceptive est utile lorsque le patient a encore des dents de lait dans la bouche et qu’il est nécessaire de guider la croissance de l’os. Lorsque l’éruption des dents définitives est terminée, les appareils fixes constituent le traitement de choix. Il existe diverses options pour répondre aux besoins.

Actuellement, l’usage de gouttières transparents du type Invisalign représente également une alternative pour traiter ces problèmes dentaires chez les enfants et les adolescents.

Traumatismes

Les traumatismes sont des problèmes dentaires habituels chez les enfants. La cause de ces coups portés aux dents sont des accidents qui surviennent à la maison, quand l’enfant apprend à marcher, pendant qu’il joue ou fait du sport.

Par ailleurs, ces traumatismes peuvent toucher aussi bien les dents de lait que les dents définitives. Les incisives supérieures sont les plus souvent touchées en raison de leur emplacement plus exposé.

Les lésions dentaires peuvent comprendre une partie de la couronne, casser complètement la dent, la déplacer ou l’expulser de la bouche. Elles s’accompagnent généralement de douleur, de saignements des tissus mous ainsi que d’une grande tension et nervosité face à la situation.

De plus, les traitements dépendront des tissus affectés et du type de dentition impliqué. Néanmoins, il est fortement recommandé de consulter immédiatement un dentiste. Si la dent est complètement expulsée, il faut la chercher et la transporter dans une solution physiologique ou du lait.

Comme nous l’avons mentionné, le dentiste décidera du traitement le plus opportun selon le cas:

  • Application de fluor et examens postérieurs.
  • Restaurations ou plombages.
  • Traitement du canal radiculaire ou endodontie.
  • Réimplantation de la dent et immobilisation avec des attelles.

Les consultations immédiates, sitôt l’accident, améliorent le pronostic de ces problèmes dentaires chez les enfants. En outre, les soins ultérieurs, à savoir une alimentation molle et une hygiène dentaire rigoureuse, ainsi que des contrôles réguliers, aident également.

Quand faut-il aller chez le dentiste?

Les parents se demandent souvent à partir de quel âge ils doivent emmener leur enfant chez le dentiste. Certains pensent que la consultation est nécessaire uniquement si des symptômes apparaissent dans la bouche.

Cependant, les enfants devraient voir un dentiste pour la première fois avant leur un an. Même s’il n’y a pas de problème apparent dans la cavité buccale. Lors des consultations, le professionnel examine la bouche de l’enfant pour détecter un éventuel problème.

En effet, la détection précoce des problèmes dentaires évite les traitements compliqués, inconfortables et même parfois coûteux. De plus, il est possible de cesser les douleurs et de mettre un frein aux complications de la maladie.

Des contrôles tous les six mois sont nécessaires pour suivre l’évolution de la croissance des mâchoires et de l’éruption dentaire. En outre, toute affection qui apparaît est diagnostiquée à temps.

Un enfant avec un appareil dentaire qui se touche les dents.

“La douleur n’est pas toujours le signe d’un problème dentaire chez l’enfant. Les examens périodiques permettent de détecter à temps d’autres altérations invisibles.”

Découvrez également : Tout ce qu’il faut savoir sur les dents de lait

Recommandations et prévention des problèmes dentaires chez les enfants

Bon nombre des problèmes dentaires mentionnés ci-dessus sont fréquents, mais évitables. Les habitudes d’hygiène buccale dès le plus jeune âge ainsi que la pratique de conduites saines peuvent faire toute la différence.

En tenant compte de ces conseils, il est donc possible de prévenir l’apparition de la plupart des ces complications :

  • Pratiquer une hygiène buccale correcte. Le nettoyage de la bouche doit commencer le plus tôt possible, y compris avant l’éruption des dents, avec une gaze humide. C’est l’adulte qui réalise ces soins car l’enfant n’en est pas encore capable. Il faut aussi brosser les dents, les gencives et la langue trois fois par jour avec une brosse souple et une petite quantité de dentifrice fluoré. Si le dentiste l’indique, il faut compléter l’hygiène avec du fil dentaire et un bain de bouche.
  • Une alimentation saine. L’ingestion d’aliments variés, riches en nutriments, en calcium et en vitamines, favorise le développement correct et la croissance des enfants. Il faut, à tout prix, éviter les sucres raffinés tels que les pâtisseries et les boissons gazeuses. Par ailleurs, ne pas donner de boissons sucrées aux bébés, ni tremper les tétines dans du miel ou du sucre pour les calmer.
  • Contrôler et stopper les habitudes dysfonctionnelles. Les pratiques répétitives nuisibles à la santé bucco-dentaire, telles que la succion du pouce ou l’usage de la tétine ou du biberon après 2 ans, doivent être éradiquées. Il faut également solutionner les problématiques suivantes: l’onychophagie (se ronger les ongles), la déglutition atypique ou la respiration par la bouche.
  • Utiliser des protège-dents. L’usage de ces accessoires pendant la pratique d’un sport peut prévenir les lésions dentaires.
  • Consulter le dentiste. Le fait de consulter le dentiste tôt et régulièrement permet de détecter puis de traiter quelconque problème à temps. Ce professionnel peut aussi donner des conseils aux parents pour les aider à prendre soin de la bouche de leurs enfants.

Prévenir les problèmes dentaires chez les enfants

Il existe plusieurs problèmes dentaires qui peuvent affecter les enfants. Non seulement ils altèrent les fonctions de la bouche (manger, parler, mâcher), mais peuvent également entraver les relations en créant des problèmes d’insécurité et d’estime de soi.

C’est pourquoi, des visites précoces et régulières chez le dentiste, en plus de pratiques saines, sont indispensables. Une bouche saine permet aux enfants de sourire pleinement et joyeusement pendant leur enfance.

Cela pourrait vous intéresser ...
Symptômes et manifestations des premières dents du bébé
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Symptômes et manifestations des premières dents du bébé

Le moment des premières dents du bébé peut être stressant pour toute la famille. Découvrez ce qui devrait vous alerter ou non à ce sujet !



  • Revelo Navarrete, Carlos Eduardo. Prevalencia y severidad de caries de la primera infancia y sus factores de riesgo en niños de edad preescolar. BS thesis. Quito: UCE, 2019.
  • Echeverria-López, Sonia, et al. “Determinantes de caries temprana de la infancia en niños en riesgo social.” International journal of interdisciplinary dentistry 13.1 (2020): 26-29.
  • Pitts, N., R. Baez, and C. Diaz-Guallory. “Caries de la primera infancia: La Declaración de Bangkok del IAPD.” REVISTA ODONTOLOGÍA PEDIÁTRICA 19.1 (2020): 45-48.
  • Cárdenas, Shyrley Díaz, Sthefanie del Carmen Pérez Puello, and Miguel Angel Simancas-Pallares. “Caries dental en niños de la primera infancia de la ciudad de Cartagena.” Ciencia y Salud Virtual 10.2 (2018): 51-62.
  • Chuchuca Mite, Givanna Doménica. Prevalencia de gingivitis en niños de 5 a 8 años de edad de la Escuela Coronel Luciano Coral de Guayaquil. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2019.
  • Lugo, Carmen, and Irasema Toyo. “Hábitos orales no fisiológicos más comunes y cómo influyen en las maloclusiones.” Revista Latinoamerica de Ortodoncia y Odontopediatría. Ortodoncia. ws edición electrónica marzo (2011).
  • López, Adriana Buitrago, et al. “Asociación entre maloclusiones y hábitos orales en niños de 4 a 11 años.” Revista Colombiana de investigacion en Odontología 4.10 (2013): 43-55.
  • Oliveira-del Río, Juan A., Alcira M. Alvarado-Solórzano, and Betty E. Guanotoa-Lincango. “Características de traumatismo dental en niños de 5-13 años de edad.” Polo del Conocimiento 3.5 (2018): 150-159.
  • Martínez, Ana Karen Garibay, et al. “Traumatismo dental en pacientes pediátricos que acuden a una clínica universitaria de odontopediatría: un análisis retrospectivo de historias clínicas.” Pediatría (Asunción): Organo Oficial de la Sociedad Paraguaya de Pediatría 45.3 (2018): 206-211.
  • García, B., and Ballesta–A. Mendoza–P. Planells. Odontopediatría. La evolución del niño al adulto joven. Madrid-España: Ripano, 2011.
  • Leache, Elena Barbería, et al. Odontopediatría. Masson, 1995.