Qu'est-ce que la déglutition atypique ?

La déglutition atypique est une condition au cours de laquelle le processus de déglutition de l'être humain se retrouve affecté. Elle a des conséquences dentaires, digestives et respiratoires. Nous allons vous expliquer de quoi il s'agit et de la façon dont elle se diagnostique.
Qu'est-ce que la déglutition atypique ?

Dernière mise à jour : 23 février, 2021

Pour parler de déglutition atypique, la condition suivante doit apparaître : la langue doit adopter une position inadéquate au moment d’avaler. Cela veut dire que la langue se positionne à des endroits qui ne favorisent pas l’ingestion des aliments.

D’un point de vue physiologique, la langue a une seule fonction dans le processus de déglutition. Lorsque les aliments entrent dans la bouche, c’est elle qui se charge de les diriger vers le pharynx pour qu’ils se dirigent vers le système digestif.

Si la langue adopte une position contre-productive au moment de la déglutition ou est utilisée d’une façon qui ne favorise pas ce transit alimentaire, nous parlons alors de déglutition atypique. Il s’agit d’un concept plus fonctionnel qu’anatomique.

Phases de la déglutition

En général, la déglutition se compose de trois phases ; avec la déglutition atypique, la première phase est altérée. Ces phases sont : orale, pharyngée et œsophagienne.

  • Orale : cette première phase est la localisation de la déglutition atypique quand elle existe. Il s’agit du moment où les aliments entrent dans la cavité buccale, où l’on sécrète de la salive, où on les mastique et où la langue finit par les pousser vers le pharynx.
  • Pharyngée : c’est une phase involontaire où le bol alimentaire passe pour atteindre l’œsophage.
  • Œsophagienne : il s’agit de la phase finale de déglutition, également involontaire, quand le bol transite vers l’estomac.

Symptômes de la déglutition atypique

Quand une personne souffre de déglutition atypique, cela devient évident à travers une série de signaux. Ces mêmes signes sont ceux dont se servent les professionnels de santé pour établir le diagnostic du trouble. Parmi les symptômes, nous retrouvons :

  • La langue, au repos, ne se place pas contre le palais mais entre les dents.
  • La personne respire principalement par la bouche au lieu de le faire par le nez. Au moment de l’enfance, on l’associe au typique cadre de respiration buccale.
  • Les dents du haut et celles du bas perdent le contact et une distance permanente se crée entre les deux arcades dentaires, en partie à cause de l’interposition de la langue et de la respiration buccale.
  • La déglutition est bruyante car elle requiert un plus grand effort.
  • Les aliments ne sont pas traités correctement lors de la première phase de déglutition. La langue ne pousse pas le bol vers le pharynx avec la puissance qu’il faudrait, ce qui fait que, dans des cas avancés, la personne effectue des mouvements céphaliques pour pousser la nourriture vers la seconde phase de déglutition.
  • Les muscles du visage, les plus proches des lèvres, deviennent mous. Le terme d’adéquat est celui d’hypotonie musculaire.
Bien-mâcher pour une meilleure digestion.

Les patients atteints de déglutition atypique présentent des difficultés au moment d’ingérer les aliments. Par ailleurs, cela peut s’accompagner de certains symptômes respiratoires.

Poursuivez votre lecture : Anatomie du pharynx

Causes de déglutition atypique

La déglutition atypique se diagnostique davantage chez les enfants que chez les adultes. Cela s’explique en partie par le fait que les causes sont liées au développement et à la structure anatomique congénitale lors de la naissance et de la croissance au cours des premières années de vie. Les causes les plus fréquentes de déglutition atypique sont :

  • Utilisation prolongée de la tétinelorsque l’utilisation de la tétine continue après 1 an et de mi de vie, elle ne facilite plus la formation de la cavité buccale mais commence à être contre-productive pour le développement dentaire. Par ailleurs, elle ne permet pas à la langue d’adopter la position requise.
  • Succion du biberon ou des doigts : comme avec la tétine, quand le biberon s’utilise plus longtemps qu’il ne le devrait, ou que l’enfant suce l’un de ses doigts, la langue n’apprend pas sa fonction.
  • Hypertrophie des adénoïdes : le système des amygdales et adénoïdes peut être plus grand chez certains enfants. Dans ces conditions, l’air entre plus difficilement et la déglutition est aussi compliquée. Il s’agit d’une cause qui trouve sa solution dans le traitement de l’hypertrophie avec des médicaments ou une opération.
  • Frein de la langue trop court : il peut arriver que l’enfant naisse avec le frein de la langue plus court qu’il ne le devrait. Ceci limitera donc les mouvements de la langue en aboutissant à une déglutition atypique.
  • Ankyloglossieil s’agit d’un trouble rare, au cours duquel les muscles de la langue sont plus durs.
La déglutition atypique chez une petite fille.

L’hypertrophie amygdalienne est l’une des causes de déglutition atypique chez les enfants.

Découvrez aussi : Comment désenflammer les amygdales naturellement

Traitements possibles

Il n’existe pas de médicaments pour traiter spécifiquement la déglutition atypique. Le traitement de rigueur consiste en une rééducation de la langue et en une solution mécanique de la cause qui peut se cacher derrière le trouble.

Bien évidemment, si le frein lingual est trop court ou s’il y a une hypertrophie des adénoïdes, on procédera à une opération. Cependant, même en résolvant ce problème de manière chirurgicale, une rééducation sera nécessaire par la suite.

L’un des professionnels qui interviennent dans cette rééducation est l’orthodontiste. Sa fonction, dans ce traitement, est de corriger les déviations dentaires pour faire en sorte que les arcades supérieure et inférieure reprennent leur position normale.

L’autre professionnel essentiel dans cette rééducation est le logopède. Les logopèdes réapprennent à l’enfant et à sa langue à bien se positionner au bon endroit, à la façon  dont prononcer les mots ou mastiquer, etc.

Ainsi, en tant que parents, il est important de prêter attention à nos enfants : comment ils mastiquent, comment ils respirent, comment ils parlent. Si nous avons des doutes au sujet d’une possible déglutition atypique, il faudra consulter des professionnels de santé.

Cela pourrait vous intéresser ...
En quoi consistent les troubles de la déglutition ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
En quoi consistent les troubles de la déglutition ?

Les troubles de la déglutition peuvent être très handicapants. Découvrez leurs causes et comment les soigner dans la suite de cet article.



  • Alarcón, Mónica. “Deglución atípica. Revisión de la literatura.” Acta odontológica venezolana 51.1 (2013): 39-40.
  • Jiménez, Jonatan Jiménez. “Importancia de la deglución atípica en las maloclusiones.” Odontología Sanmarquina 19.2 (2016): 41-44.
  • Queiroz, I. “Deglución-Diagnóstico y posibilidades terapéuticas.” Brasil: CEFAC (2002).
  • Romero Gonzáles CM,Hidalgo García CR,Arias Herreras SM,Muñoz Fernández L,Espeso Nápoles N.Diagnostico Educativo sobre Salud Bucal en Escolares.Rev Arch Méd Camaguey 2005;9(3):11.