Pertes brunes pendant la grossesse : qu'est-ce que cela signifie ?

Les pertes brunes pendant la grossesse sont un symptôme très fréquent. Il est presque toujours lié à des causes naturelles et disparaît tout seul. Quand faut-il aller chez le médecin ?
Pertes brunes pendant la grossesse : qu'est-ce que cela signifie ?

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 09 août, 2022

Les pertes brunes pendant la grossesse sont un symptôme relativement courant. L’important est qu’elles ne s’accompagnent pas d’autres symptômes, qu’elles surviennent en faible quantité et qu’elles ne durent pas plus de trois jours.

Cela dit, il convient toujours de consulter un médecin ou un gynécologue pour écarter d’éventuelles complications. De manière générale, pendant toute la grossesse, le flux doit être blanc. Alors, pourquoi cette altération de sa couleur peut-elle se produire ? Découvrez ici les différentes causes possibles.

Les pertes brunes pendant la grossesse

On estime que 1 femme sur 5 a des pertes brunes pendant la grossesse. Normalement, cela se produit lorsque l’ovule fécondé s’implante dans la paroi de l’utérus, c’est-à-dire au début de la grossesse. Ce symptôme est d’ailleurs souvent confondu avec les règles.

Pour être plus précis, les pertes brunes sont composées de vieux sang. Cependant, leur texture est plus légère et leur volume moins intense que les saignements menstruels. De plus, dans la plupart des cas, cela ne dure que quelques heures.

Si ce symptôme dure plusieurs jours ou semaines, il devient un motif de consultation médicale. En règle générale, les pertes brunes surviennent généralement au cours du premier trimestre de grossesse. Il ne devrait pas causer d’autres symptômes, comme de la douleur, des démangeaisons et une odeur ou une consistance étrange.

Femme enceinte.
Si les pertes brunes pendant la grossesse sont abondantes ou durent dans le temps, il est important de consulter un médecin le plus tôt possible.

À quoi sont dues les pertes brunes ?

Il y a souvent deux raisons pour expliquer les pertes brunes pendant la grossesse. La première est l’implantation. L’ovule fécondé doit voyager des trompes de Fallope à l’utérus. Là, il adhère à la muqueuse de cet organe, ce qui peut générer certains détachements qui provoquent des pertes brunes.

Ce processus se déroule entre 7 et 14 jours après la conception. Les pertes sont d’abord couleur rose et de consistance gélatineuse. Puis elles deviennent brunes, lisses et ne dégagent pas de mauvaise odeur.

La deuxième raison pour laquelle ces pertes se produisent généralement est le changement hormonal. Il y a un certain pourcentage de femmes qui ont des pertes tout au long de leur grossesse à cause de ce changement. Mais cela est très rare et il n’y a pas d’autres symptômes.

Si d’autres symptômes apparaissent simultanément, tels que de la douleur, des démangeaisons, de la fièvre ou des changements étranges au niveau de la consistance, les pertes brunes peuvent être dues à l’un des problèmes suivants.

Infection

Les maladies sexuellement transmissibles et les infections urinaires peuvent entraîner des pertes brunes pendant la grossesse. Dans ce cas, d’autres symptômes apparaissent, tels que des douleurs ou des brûlures au moment d’uriner, une gêne dans la région pelvienne, des démangeaisons et une mauvaise odeur.

Rupture du placenta

Dans certains cas, ce symptôme est un signe que le placenta s’est détaché prématurément. Cela a lieu au cours du troisième trimestre de la grossesse. Dans ces cas, le placenta est trop bas et les vaisseaux sanguins de sa couche supérieure sont endommagés. Pour cette raison, il y a des pertes brunes.

Fibromes utérins

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes qui se logent dans l’utérus. Ceux-ci ont de nombreux vaisseaux sanguins et sont parfois situés de telle manière qu’ils peuvent saigner facilement.

Grossesse extra-utérine

On parle de grossesse extra-utérine lorsque l’implantation de l’embryon a lieu en dehors de l’utérus. L’un des symptômes de cette affection est un écoulement brun ou des saignements en dehors de la période menstruelle. De plus, il y a de fortes douleurs abdominales, une sensibilité dans la région pelvienne et une sensation de poids dans le vagin.

Avortement

Les pertes brunes pendant la grossesse peuvent également être le signe d’une fausse couche. Cela se produit généralement avant la semaine 20 et s’accompagne de symptômes tels que des douleurs abdominales intenses, une perte de liquide vaginal inodore, de la fièvre et des frissons.

Autres causes des pertes brunes pendant la grossesse

  • Une autre cause possible de pertes brunes pendant la grossesse est un traumatisme génital. Cela se produit souvent lorsque le pénis touche la paroi du col de l’utérus pendant un rapport sexuel. Cela provoque des saignements légers, raison pour laquelle les pertes vaginales sont brunes.
  • Les polypes dans l’utérus ont également le potentiel de provoquer ce symptôme.
  • Enfin, l’écoulement brun pourrait être un signe de cancer du col de l’utérus. Cela n’affecte pas la grossesse, sauf s’il est à un stade avancé.



Les différents types de pertes brunes pendant la grossesse et leur signification

La signification des pertes brunes pendant la grossesse varie en fonction du moment de la grossesse au cours duquel elles se produisent, ainsi qu’en fonction d’autres circonstances.

Premier trimestre de grossesse

Les pertes brunes pendant la grossesse sont plus fréquentes au premier trimestre, notamment au début de la grossesse. Si elles s’accompagnent d’autres symptômes, notamment des douleurs, elles pourraient être le signe d’une grossesse extra-utérine ou d’un risque de fausse couche.

Deuxième trimestre

Les pertes brunes pendant le deuxième trimestre de grossesses sont rares. Le risque de fausse couche demeure, mais il est très faible. S’il y a douleur, il s’agit très probablement d’un décollement placentaire et il faut consulter un médecin au plus vite.

Troisième trimestre

Au cours du troisième trimestre, il y a plus de risques de contracter une infection entraînant des pertes brunes. Il est également possible que les changements hormonaux provoquent une érosion cervicale pouvant provoquer des pertes brunes. Ce n’est généralement pas une cause de préoccupation.

En plus de ce qui précède, vers la fin de grossesse, un bouchon muqueux est expulsé, ce qui signifie que le moment de l’accouchement est venu.

Après avoir fait l’amour

Le col de l’utérus est plus sensible pendant la grossesse. Pour cette raison, il n’est pas rare que de légers saignements surviennent après un rapport sexuel, ce qui se traduit par un écoulement brun. Il n’y a rien à craindre, à moins qu’il n’y ait d’autres symptômes.

Grossesse gémellaire

Ce symptôme est plus fréquent lorsqu’il y a plus d’un bébé en gestation. Il est normal, tant qu’il n’y a pas d’odeur désagréable ou de texture étrange. Il ne devrait pas non plus y avoir d’autres symptômes.

Quand demander de l’aide ?

En règle générale, les pertes brunes pendant la grossesse ne doivent pas être abondantes. Elles ne doivent pas non plus présenter de caractéristiques inhabituelles, telles qu’une mauvaise odeur, une texture grumeleuse ou trop épaisse. Si elles sont clairsemées, lisses et durent quelques heures ou quelques jours, il n’est pas nécessaire de consulter un médecin.

En la matière, trois variables fondamentales doivent être prises en compte :

  • Quantité. Une grande quantité de pertes brunes justifie une visite chez votre médecin.
  • Durée. Des pertes brunes qui dirent plus de trois jours avec la présence du flux sont un motif d’alerte.
  • Heure d’apparition. En règle générale, si le flux brun apparaît après le premier trimestre, il est indiqué de se rendre chez un professionnel.
Femme enceinte chez le gynécologue.
Il est nécessaire d’aller chez le gynécologue si les pertes brunes s’accompagnent d’autres symptômes, comme des douleurs, une mauvaise odeur ou une texture étrange.



Pertes brunes pendant la grossesse : que faut-il retenir ?

Les pertes brunes pendant la grossesse ne sont pas un signe inquiétant en soi. Entre un quart et un cinquième des femmes présente ce symptôme, surtout en début de grossesse. Il n’y a donc pas lieu de paniquer ou de supposer que quelque chose ne va pas.

Cela dit, lorsque le symptôme survient au deuxième ou au troisième trimestre de la grossesse, il est préférable de consulter un médecin, même s’il n’y a pas d’autres symptômes.

Cela pourrait vous intéresser ...
La nourriture chinoise est-elle sans danger pendant la grossesse ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La nourriture chinoise est-elle sans danger pendant la grossesse ?

La nourriture chinoise peut ne pas être sûre pendant la grossesse, en raison de la présence d'additifs et de sucres.



  • Kim SM, Kim JS. A Review of Mechanisms of Implantation. Dev Reprod. 2017;21(4):351-359. doi:10.12717/DR.2017.21.4.351
  • Khaskheli, Meharunnissa et al. “Vaginal discharge during pregnancy and associated adverse maternal and perinatal outcomes.” Pakistan journal of medical sciences vol. 37,5 (2021): 1302-1308. doi:10.12669/pjms.37.5.4187