Les bienfaits de l’ail à jeun le matin

· 6 mai 2014
L'ail aide à prévenir et à soigner de nombreux maux aussi bien internes qu'externes. Si vous ne supportez pas sa forte odeur ou son goût, prenez-en sous forme de capsules, afin de profiter de ses bienfaits.

Faut-il prendre de l’ail à jeun le matin ? De nos jours, les avis sont partagés sur ce point.

Nous entendons souvent dire qu’il s’agit d’un remède de grand-mère dont l’effet n’est pas prouvé. Mais nombreuses sont les personnes qui affirment que l’ail aide à prévenir et à soigner certaines maladies.

L’ail à jeun le matin : les bienfaits

ail à jeun le matin

Des études sur les propriétés de l’ail montrent que, consommé à jeun, l’ail agit comme un antibiotique naturel. Lorsque le corps est à jeun, les bactéries sont moins résistantes et l’action de l’ail est alors plus efficace.

Nombreux sont les gens qui souffrent d’hypertension et qui ont vu leurs symptômes diminuer grâce à l’ail.

Cet ingrédient favorise également une bonne circulation sanguine. C’est aussi l’allié du coeur, du foie et de la vésicule biliaire dont il favorise le bon fonctionnement.

L’ail est également un remède efficace pour traiter de nombreux maux d’estomac : il facilite la digestion et stimule l’appétit.

Il aide aussi à contrôler le stress, ce qui peut nous épargner les aigreurs d’estomac qui se présentent habituellement lorsque nous sommes énervés.

Pour toutes ces raisons, l’ail est réputé pour être un excellent remède maison un peu partout dans le monde. Il est considéré depuis longtemps comme étant un aliment curatif.

Lisez aussi : Acupuncture : ses bienfaits sur la santé

De l’ail à jeun : un remède de la médecine alternative

Parmi les experts en médecine alternative, l’ail est considéré comme l’un des aliments les plus efficaces pour détoxifier l’organisme.

Les spécialistes de cette branche de la médecine affirment, en effet, que l’ail expulse les parasites et les vers intestinaux, et qu’il protège l’organisme de nombreuses maladies.

Certaines personnes sont malheureusement allergiques à l’ail. Ces personnes ne doivent pas le consommer cru et, au moindre symptôme, elles doivent arrêter d’en manger sur le champ (maux de tête, fièvre, éruption cutanée).

Par ailleurs, certaines recherches montrent que la consommation d’ail peut déclencher des effets secondaires chez les patients soumis à un traitement médical pour soigner le SIDA.

Si la forte odeur de l’ail vous est insupportable et que vous n’arrivez plus à le consommer, nous vous conseillons de ne pas renoncer à ses bienfaits pour autant. Il est possible d’en consommer sous forme de comprimés.

Lisez aussi : Découvrez les bienfaits du pissenlit

D’autres bienfaits de l’ail à jeun

bienfaits de l'ail à jeun

Les bienfaits de l’ail à jeun : maladies respiratoires

L’ail aurait une action positive pour prévenir et soigner certaines maladies respiratoires, telles que la tuberculose, la pneumonie, le rhume, la bronchite, la bronchite chronique, la congestion pulmonaire, l’asthme et la coqueluche.

Pour soigner une tuberculose, consommer une gousse d’ail entière en plusieurs prises tous les jours vous aidera. Consommez-la crue ou à peine dorée au four.

Vous pouvez aussi le préparer sous forme de sauce. Évitez de faire bouillir l’ail, car il risquerait de perdre ses propriétés médicinales.

Si vous souffrez  d’une maladie des bronches, vous pouvez préparer une infusion spéciale. Vous n’aurez besoin que de 200 grammes d’ail, 700 grammes de sucre et 1 litre d’eau.

  • Faites bouillir l’eau avec l’ail.
  • Ajoutez le sucre.
  • Prenez trois cuillères à soupe par jour.

Pour soigner une bronchite chronique, préparez un extrait d’ail :

  • Mettez dans une bouteille (que vous prendrez soin de bien boucher !) 40 grammes d’ail bien rincé et coupé en petits morceaux, ainsi que 100 grammes d’alcool à 90º.
  • Faites macérer pendant cinq ou six jours, après quoi vous filtrerez.
  • Prenez un verre de cet extrait tous les jours. De plus, il se conserve très longtemps.

Pour soigner un rhume ou soulager votre asthme, prenez 15 à 30 gouttes du mélange ci-dessus, et versez-les dans de l’eau chaude.

Si l’odeur ou le goût de l’ail vous semblent trop forts, vous pouvez ajouter une petite quantité d’extrait de menthe. Cela n’altérera pas la capacité curative de l’ail.

Les bienfaits de l’ail à jeun : applications externes

Vous pouvez également utiliser l’ail en application externe sur le ventre ou sous forme de cataplasme pour soulager certaines humeurs froides.

Idem en cas de piqûres d’insectes ou d’animaux venimeux, en cas de verrues, et pour soigner une rage de dent !

Il est aussi utile de savoir que l’ail aide à soigner les hémorroïdes, la constipation et les otites.

Pour soigner la constipation et les hémorroïdes : faites bouillir de l’eau avec une bonne quantité d’ail et versez cette infusion dans un récipient adapté pour inhaler la vapeur.

Si vous avez mal à l’oreille, hachez l’ail pour obtenir son jus et versez-en une ou deux gouttes dans l’oreille.

Rappelez-vous…

L’ail possède de nombreuses propriétés, et une consommation régulière apporte de nombreux bienfaits pour la santé.

Il nous est possible de profiter chaque jour de ses propriétés médicinales et curatives, et ainsi de vivre plus sainement de façon naturelle !