Prévention de la salmonellose

La prévention de la salmonellose réside, en grande mesure, entre nos mains. De bonnes habitudes d'hygiène et une manipulation correcte des aliments peuvent aider à réduire le risque de cette infection.
Prévention de la salmonellose

Dernière mise à jour : 17 février, 2021

Que devez-vous prendre en compte pour la prévention de la salmonellose ? Il existe une série de règles pouvant aider à réduire le risque de cette infection bactérienne qui touche l’appareil digestif. Leur mise en pratique est très importante car il s’agit d’une maladie extrêmement contagieuse.

Qu’est-ce que la salmonellose ?

La salmonellose est une infection produite par la bactérie Salmonella, qui touche l’appareil digestif. En général, cette bactérie vit dans les intestins des animaux et des humains. Sa contagion chez les humains se produit souvent à cause de la consommation d’aliments et d’eau contaminés. Il peut néanmoins y avoir d’autres voies de contagion.

Des bactéries en image.

La salmonellose est une infection causée par la bactérie Salmonella. Sa transmission se fait souvent suite à la consommation d’aliments contaminés.

Symptômes de l’infection

En général, les personnes qui ont une infection à la Salmonella n’ont pas de symptômes. Quand ceux-ci se présentent, ils peuvent aller de la diarrhée, de la fièvre et des crampes abdominales qui cessent en quelques jours sans traitement spécifique, jusqu’à la présentation de complications, comme une déshydratation ou une propagation de l’infection qui requièrent une attention médicale.

D’autres symptômes peuvent inclure des frissons, des maux de tête et du sang dans les selles. Il est primordial d’être examiné par un médecin car l’absence de traitement peut conduire à d’autres problèmes de santé plus graves.

Voies de contagion de la salmonellose

Les humains s’infectent plus fréquemment à travers l’eau ou des aliments contaminés. Pour la prévention de la salmonellose, l’hygiène alimentaire est indispensable. Le risque d’acquérir l’infection par Salmonella augmente si vous voyagez dans des pays avec des conditions d’hygiène déficientes.

L’infection par Salmonella vient généralement du fait de manger des viandes, volailles, œufs ou produits à base d’œuf qui sont crus ou peu cuits. Les aliments qui peuvent souvent être infectés sont les suivants :

  • Viande crue de bovins, volailles et poissons. Lors du processus d’abattage, les viandes de bœuf, porc et volailles peuvent être contaminées. De leur côté, les fruits de mer et les poissons peuvent se transformer en voies de contagion s’ils viennent d’une eau contaminée.
  • Œufs crus. Certaines poules infectées produisent des œufs qui contiennent la Salmonella avant même que la coquille ne se forme. Les œufs crus s’utilisent dans les préparations maison de la mayonnaise ou de la sauce hollandaise.
  • Fruits et végétaux. Certains produits agricoles frais, et plus spécialement les variétés importées, peuvent avoir été arrosés dans les champs ou lavés au cours du processus avec de l’eau infectée. La contamination peut aussi se faire dans la cuisine, quand les sucs de la viande crue de bœuf ou de volaille entrent en contact avec des aliments qui ne sont pas cuits, comme la salade.

Beaucoup d’aliments sont contaminés lorsqu’ils sont préparés par des personnes qui ne se lavent pas les mains de façon méticuleuse après avoir été aux toilettes ou après avoir changé des couches, par exemple. L’infection peut aussi se produire en touchant quelque chose qui est contaminé, comme les animaux de compagnie, et en mettant ensuite les doigts dans sa bouche.

Prévention de la salmonellose

Pour la prévention de la salmonellose, l’hygiène alimentaire est indispensable. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) conseille un contrôle à toutes les étapes de la chaîne alimentaire, de la production agricole à l’élaboration, fabrication et préparation des aliments, que ce soit dans des établissements commerciaux ou à la maison.

Chez soi, la prévention commence par une bonne conservation des aliments et continue avec des aspects comme se laver les mains avant de cuisiner et utiliser des gants pour manipuler les excréments des animaux domestiques.

Se laver les mains régulièrement.

Une habitude aussi simple que se laver les mains est déterminant pour prévenir la salmonellose.

Lavez-vous les mains

Se laver soigneusement les mains peut aider à prévenir le transfert de la bactérie Salmonella vers la bouche ou les aliments que vous préparez. Lavez-vous les mains après être allé aux toilettes, avoir changé une couche, manipulé de la viande crue de bœuf ou de volaille, nettoyé les excréments des animaux de compagnie ou touché des reptiles ou oiseaux.

Maintenez les éléments séparés

Pour éviter la contamination croisée, conservez la viande crue de bœuf, de volaille et de poisson séparée du reste des aliments dans votre réfrigérateur ; utilisez différentes planches à découper pour la viande crue et les végétaux. Par ailleurs, ne placez jamais les aliments cuits dans un plat non nettoyé ayant contenu de la viande crue.

Évitez de manger des œufs crus pour prévenir la salmonellose

La pâte à gâteau, le lait de poule et la glace maison contiennent des œufs crus. Par conséquent, si vous devez les consommer, assurez-vous qu’ils soient pasteurisés.

Pour conclure

La prévention de la salmonellose dépend en grande partie des mesures d’hygiène que l’on va prendre, du processus de production des aliments à leur manipulation à la maison. Même s’il y a des situations inévitables, le risque diminue énormément avec des habitudes aussi simples que le fait de se laver les mains, éviter de mélanger les aliments contaminés et bien les cuire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Allergie, intolérance, dégoût et intoxication alimentaire : quelles différences ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Allergie, intolérance, dégoût et intoxication alimentaire : quelles différences ?

Allergie, intolérance, dégoût, intoxication alimentaire... Connaissez-vous les différences entre ces 4 situations ? Nous vous les présentons ici.



  • Boyle EC, Bishop JL, Grassl GA, Finlay BB. Salmonella: from pathogenesis to therapeutics. J Bacteriol. 2007;189(5):1489–1495. doi:10.1128/JB.01730-06
  • Yoshikawa TT, Herbert P, Oill PA. Salmonellosis. West J Med. 1980;133(5):408–417.
  • Crum-Cianflone NF. Salmonellosis and the gastrointestinal tract: more than just peanut butter. Curr Gastroenterol Rep. 2008;10(4):424–431. doi:10.1007/s11894-008-0079-7
  • Kurtz JR, Goggins JA, McLachlan JB. Salmonella infection: Interplay between the bacteria and host immune system. Immunol Lett. 2017;190:42–50. doi:10.1016/j.imlet.2017.07.006
  • Kim MS, Yoon YS, Seo JG, Lee HG, Chung MJ, Yum DY. A study on the prevention of salmonella infection by using the aggregation characteristics of lactic Acid bacteria [published correction appears in Toxicol Res. 2015 Jun;31(2):219]. Toxicol Res. 2013;29(2):129–135. doi:10.5487/TR.2013.29.2.129