Que devient un hamburger de chez McDonald’s, 5 ans après?

· 26 septembre 2014
L'unique changement qui a été observé après avoir conservé les hamburgers pendant quelque temps se trouvait au niveau de leur dureté. Aucun d'entre eux n'avait développé de moisissure ou présentait des signes de décomposition.

Le directeur du journal américain “Elkhart Truth”, Marshall V. King, a réalisé une expérience : il a gardé un hamburger de chez McDonald’s dans son bureau pendant 5 ans. Lorsqu’il l’a sorti, il pensait qu’il serait totalement décomposé, voire pire. Pourtant, le hamburger n’était ni pourri, ni infesté de champignons. Il ne présentait même pas de signe de décomposition.

Marshall a défini l’état de cet hamburger comme celui « un disque de hockey avec une légère odeur de viande de bovin accompagné de pain sec ». Cette expérience a été connue car le directeur a publié les résultats sur son compte Twitter personnel.

La compagnie de McDonald’s s’est exprimée sur cette expérience et a expliqué que les hamburgers sont de si bonne qualité que si on les conserve dans des conditions adéquates, ils seront bien préservés. Au contraire, si on les conserve dans des endroits facilement humides, ils peuvent se décomposer.

Il y a peu, quelque chose de similaire s’est passé et a été montré au grand jour grâce aux réseaux sociaux. C’est une vidéo appelée « le hamburger bionique ». Cette vidéo fait référence à une expérience réalisée par Len Foley, qui s’est évertué à collectionner des hamburgers de McDonald’s pendant 19 ans. Il a obtenu le même résultat que l’expérience précédente : le hamburger n’avait pas bougé d’un pouce, il était comme si on l’avait acheté la veille.

Une consultante en nutrition s’est également intéressée à cela. Celle-ci a découvert que les hamburgers gardés à la maison ne pourrissaient pas mais séchaient et sentaient mauvais avec le temps.

Pour finir, la photographe new-yorkaise Sally Davies a photographié un hamburger de cette compagnie chaque jour pendant 145 jours. Sur les photos, on remarque qu’il n’y a ni champignons ni rien de semblable. Après son expérience, elle a affirmé: « L’unique changement que je vois c’est qu’il est devenu dur comme la pierre ».

Des experts de l’agence des aliments et des médicaments des Etats-Unis ont découverts que les hamburgers de McDonald’s étaient composés de chloroforme, de sodium et de sodium stearoyl lactylate ainsi que d’autres produits chimiques à la différence d’autres aliments du même type. C’est pour cela qu’ils se conservent pendant si longtemps.