Que peuvent révéler les gaz intestinaux sur votre santé ?

27 avril 2021
Vous avez sûrement déjà ressenti des maux d'estomac et eu des flatulences. Découvrez ci-dessous ce que les gaz intestinaux peuvent révéler sur votre état de santé.

L’excès d’air dans l’intestin provoque une distension abdominale. Les gaz intestinaux sont causés par des bactéries produites par la nourriture que nous mangeons. Si vous n’avez pas l’habitude d’une bonne nutrition, de l’exercice et de vitamines, les gaz seront constants.

Parmi les causes possibles, nous pouvons trouver : manger trop rapidement, avaler beaucoup d’air en mangeant (parler en mangeant par exemple) ou consommer des quantités excessives de nourriture.

S’agit-il ou non d’une maladie en tant que telle ?

Les gaz intestinaux ne sont pas considérés comme une maladie, mais comme les signes avant-coureurs que quelque chose ne va pas bien dans le système digestif.

D’un autre côté, il est probable que vous mangiez de grandes quantités de sucres et de celluloses. Ces hydrates de carbone ne peuvent pas être facilement digérés ou absorbés, de sorte qu’ils se retrouvent dans les intestins et sortent par l’anus.

Cependant, il existe d’autres aliments tels que le chou-fleur, les lentilles, les raisins secs ou le brocoli qui provoquent le même effet. Dans ce cas, les gaz sont complètement naturels.

Quand devrais-je m’inquiéter ?

En termes médicaux, les gaz ne sont pas le signe d’une maladie grave. Cependant, une visite chez le médecin ne fait jamais de mal. Surtout si le problème est incontrôlable et affecte les activités quotidiennes. Selon les symptômes, le spécialiste déterminera le traitement.

Les gaz intestinaux indiquent de mauvaises habitudes alimentaires

Lorsque vous ne mâchez pas correctement, mangez et buvez très vite et en abondance, et que vous êtes également agité et stressé, vous pouvez avoir des difficultés de digestion et donc avoir des gaz intestinaux.

De plus, le type d’aliments que vous mangez influence également le processus de digestion. Les aliments ultra-transformés, les aliments frits, les produits comestibles et les boissons riches en édulcorants et autres font partie de ceux qui causent le plus de gaz intestinaux, de lourdeur et d’autres inconforts.

gaz intestinaux
La malbouffe peut causer des gaz intestinaux et d’autres inconforts.

Pourquoi ai-je autant d’air dans le ventre ?

Certaines habitudes encouragent les intestins à expulser de l’air. Comme déjà mentionné ci-dessus, on retrouve :

  1. Manger vite.
  2. Manger beaucoup.
  3. Boire avec une paille.
  4. Porter des prothèses dentaires.
  5. Boire beaucoup de liquides pendant les repas.
  6. Mâcher du chewing-gum ou consommer des sucreries

Bien entendu, d’autres facteurs, comme l’ humeur, jouent également un rôle. En effet, le stress et l’anxiété peuvent amener une personne à manger plus rapidement et donc à avaler plus d’air, ce qui provoquera des gaz intestinaux plus tard.

Selon une étude publiée en 2017, des émotions telles que l’anxiété et le stress influencent le développement de troubles tels que le syndrome du côlon irritable (SCI). Ces émotions semblent influencer les communications bidirectionnelles entre l’intestin et le cerveau.

De plus, en cas de constipation, des gaz intestinaux peuvent survenir pour la simple raison que les selles stagnent.

D’autre part, comme l’indiquent les experts de la clinique Mayo, avoir trop de gaz peut être le signe d’autres troubles, tels que la pancréatite auto-immune, le diabète, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, le syndrome du côlon irritable, le reflux gastro-œsophagien, entre autres.

Symptômes alarmants

  • Apparition des gaz après l’ingestion de certains médicaments
  • Douleur abdominale intense et constante, surtout chez les personnes d’âge moyen
  • Manque d’appétit, vomissements, vertiges ou diarrhée
  • Constipation et perte de poids
  • Changement de la couleur des selles
  • Malaise lors du passage de la nourriture
  • Boule dans l’estomac
  • Brûlures d’estomac
gaz intestinaux

A consulter également : Comment combattre les brûlures d’estomac

Est-il possible de prévenir les gaz intestinaux?

Pour éviter les gaz intestinaux au quotidien, il est indispensable de faire un changement de régime. Voici quelques recommandations:

  • Evitez de manger des bonbons
  • Mangez des pâtes seulement une fois par semaine
  • Consommez de préférence des fruits mûrs
  • Diminuez la quantité de fromage et de yaourt
  • Limitez la consommation de tomate, de carotte et de céleri
  • Remplacez la friture par une cuisson plus douce
  • Ne consommez pas de produits à haute teneur en sucre

Aliments non recommandés

  • Les légumineuses en purée. Restez à l’écart des lentilles, des pois chiches et des haricots
  • Certains légumes produisent beaucoup de gaz. Diminuez la consommation de chou, concombre, laitue ou brocoli
  • Les farines et les céréales ne sont pas un bon complément
  • Evitez les produits laitiers. Surtout le lait
  • Evitez les radis, les pommes de terre et les oignons crus
  • Réduisez ou évitez les boissons gazeuses
  • Consommer moins de chocolat
  • Modérez votre consommation de vin rouge

Lisez donc cet article : 6 bienfaits du brocoli pour la santé

Existe-t-il un traitement pour les gaz intestinaux?

gaz intestinaux

Faire de l’exercice est fortement recommandé pour améliorer le fonctionnement du système digestif. Non seulement il réduira les gaz, mais aussi la douleur abdominale. Certaines des activités qui nous aideront sont:

  • Marcher les épaules droites et les mains en arrière.
  • Vélo, yoga, Pilates.
  • Monter et descendre les escaliers.

Cependant, un spécialiste peut prescrire des suppléments contenant des probiotiques élevés qui fournissent des bactéries bénéfiques pour faciliter le processus de digestion.

D’autre part, si le patient éprouve une douleur intense qui se répète plusieurs fois pendant la journée, l’idéal est de prendre un médicament anti-colique. Cela agit directement sur l’intestin en relaxant les muscles abdominaux.

Ne vous soignez pas seul et consultez votre médecin

Il est important de ne pas procéder à l’automédication, car cela cachera la cause de la douleur, et rendra difficile la détermination d’un traitement approprié. En ce sens, lorsqu’on prend un médicament, on peut croire que les gaz intestinaux ne sont pas dus à d’autres conditions, alors qu’en réalité, cela peut ne pas être le cas.

  • Pellissier, S., & Bonaz, B. (2017). The Place of Stress and Emotions in the Irritable Bowel Syndrome. In Vitamins and Hormones. https://doi.org/10.1016/bs.vh.2016.09.005
  • Hasler WL. Gas and Bloating. Gastroenterol Hepatol (N Y). 2006;2(9):654–662.
  • Azpiroz F. Intestinal gas dynamics: mechanisms and clinical relevance. Gut. 2005;54(7):893–895. doi:10.1136/gut.2004.048868