Que signifient les différentes couleurs de morve ?

Les sinus sont protégés par la morve. Si la viscosité et la couleur de la morve changent, vous devriez consulter un médecin.
Que signifient les différentes couleurs de morve ?

Dernière mise à jour : 19 juillet, 2022

La morve protège le système respiratoire des facteurs externes agressifs, tels que les virus, le pollen, la fumée et d’autres substances. Un changement de couleur de la morve n’indique pas nécessairement un processus grave dans le corps. Cependant, il faut toujours prêter attention à son aspect.

Les infections virales respiratoires sont les affections les plus fréquentes chez les enfants. De même, les patients qui souffrent de troubles médicaux liés aux voies respiratoires doivent se méfier des altérations bactériennes qui se manifestent par les sécrétions nasales. Parmi ces maladies, figurent la bronchite aiguë, la pneumonie et les exacerbations aiguës de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Quelle est la fonction de la morve ?

La morve fusionne l’eau, les immunoglobulines, les mucopolysaccharides, les glycoprotéines et les lipides pour construire une barrière immunitaire qui protège l’organisme des agents pathogènes et des allergènes. Elle est produite par les cellules épithéliales du nez, de la bouche, des sinus, du pharynx, des bronchioles et des bronches.

Le travail de la morve est de filtrer, d’humidifier et de réchauffer l’air respiré par les narines. Les mucosités hydratent les voies respiratoires pour éviter la sécheresse. Sa couleur tout comme sa texture en disent long sur la santé.

Morve chez un enfant.
Les enfants ont souvent le nez qui coule, car ils sont exposés pour la première fois à de nombreux agents pathogènes.

Excès de morve : le nez bouché

La congestion nasale est parfois causée par une inflammation des vaisseaux sanguins et des tissus avec un excès de liquide. Cependant, une publication de Clinical Otorhinolaryngology conclut que l’obstruction sert de mécanisme de défense contre les virus respiratoires. Pour soulager la sensation de blocage, les recommandations à suivre sont les suivantes :

  • Mouchez-vous autant que vous en avez besoin. Vous pouvez incliner la tête sur le côté.
  • Évitez les produits irritants et le pollen.
  • Si vous travaillez dans un environnement poussiéreux, utilisez un masque.
  • Buvez beaucoup d’eau.
  • Pulvérisez une solution saline dans les fosses. Pour les bébés, les lavages nasaux sont conseillés.


Pourquoi la morve change-t-elle de couleur ?

La consistance et les couleurs de la morve donnent des indices sur ce qui se passe dans le système respiratoire. Bien qu’elles ne permettent pas d’établir un diagnostic définitif, la vérification des tissus après s’être mouché aide les spécialistes à déterminer un traitement.

Morve transparente

La morve incolore est considérée normale. Elle peut également indiquer un rhume ou une rhinite allergique, mais sans gravité. Ce qui serait anormal, serait qu’elle coule excessivement, même vers la gorge.

Lorsque le flux est dû à une allergie, les symptômes sont les suivants : éternuements, larmoiements, toux, fatigue, démangeaisons du nez et de la gorge. Par ailleurs, les femmes enceintes peuvent présenter un écoulement nasal clair, en raison d’une inflammation des muqueuses et de changements hormonaux.

Morve jaune

Les infections virales se manifestent par une morve jaunâtre. Cette couleur est due aux efforts fournis par les cellules pour combattre la maladie.

L’inconfort dure généralement jusqu’à 2 semaines, pendant lesquelles la couleur s’assombrit un peu. Cela signifie que le corps a bien fait son travail.

Morve blanche

Le flegme blanchâtre indique une congestion, une inflammation ou un gonflement du nez. Au fur et à mesure que les narines se bouchent, la morve s’épaissit et devient trouble.

Il en résulte un rhumes ou une infection qui se manifeste par des symptômes jusqu’à 3 jours après l’exposition à l’agent causal. Les symptômes sont les suivants : mal de gorge, éternuements, maux de tête, légères douleurs musculaires, toux et fièvre.

Morve verte

Les infections bactériennes des sinus sécrètent une morve verte épaisse. Ce type d’écoulement est appelé mucopurulent. Il contient des globules blancs chargés de lutter contre les bactéries et les virus. Dans le processus, les globules génèrent des enzymes avec du fer, ce qui entraîne l’apparition de la sécrétion.

L’écoulement nasal verdâtre peut également être associé à une sinusite chronique. Associé à d’autres signes, tels que la fièvre, les douleurs thoraciques et le flegme jaune expectorant, la morve verte indique une pneumonie.



Morve brune

La morve brune peut indiquer trois phénomènes différents : inhalation de poussière, le tabac ou la présence d’une substance brun rougeâtre, comme du vieux sang qui cherche à quitter le corps. La dernière option est une infection respiratoire, si elle s’accompagne de dyspnée, de forte fièvre, de malaise et de toux.

Morve rose ou rouge

La morve rose ou sanglante est due au fait de se moucher beaucoup ou à un traumatisme (coup). Les symptômes catarrhaux, les saignements de nez et l’irritation du pharynx provoquent un mucus sanglant.

Il en va de même avec des pathologies plus graves, comme la tuberculose ou le cancer du poumon. Il est important de consulter un médecin si vous ne pouvez pas respirer, si vous saignez l’équivalent d’une cuillère à soupe ou si le saignement ne s’arrête pas au bout d’une demi-heure.

Saignement de nez avec morve rouge.
La présence de sang dans la morve doit être soigneusement évaluée, afin de déterminer s’il s’agit d’un état grave.

Morve noire

La morve noire indique une mycose nasale. Les fumeurs, les toxicomane et ceux qui respirent de la fumée dans les zones très polluées sont sujets aux sécrétions noires.

Quand aller chez le médecin ?

Si vous passez plus de 10 jours avec un rhume, vous devez consulter un médecin. S’il s’agit d’une infection bactérienne, l’inconfort s’aggravera pendant ce temps. Surveillez la fièvre, les maux de tête, les douleurs oculaires, les vomissements et la sensibilité à la lumière.

Si la morve s’accumule ou si sa couleur change au cours de la journée, ne repoussez pas le rendez-vous chez votre médecin. Autrement, vous courez le risquer d’aggraver un processus simple.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que faire en cas de saignement de nez ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Que faire en cas de saignement de nez ?

Si vous souffrez d'un saignement de nez, vous devez avant tout maintenir une posture droite et ne pas vous boucher le nez.