Que sont les antioxydants et à quoi servent-ils ?

Les antioxydants sont des composés synthétisés par les végétaux qui bloquent l'effet nocif des radicaux libres et préviennent des maladies.
Que sont les antioxydants et à quoi servent-ils ?

Dernière mise à jour : 16 mars, 2021

Vous avez sûrement déjà entendu parler des antioxydants que contiennent certains aliments mais savez-vous exactement ce qu’ils sont et à quoi ils servent ? Nous allons ici dissiper tous vos doutes.

L’ingestion d’antioxydants est fondamentale pour rester en bonne santé. Leur rôle en tant que réducteurs du stress oxydatif explique pourquoi ils sont devenus si à la mode.

Que sont les antioxydants ?

Les antioxydants sont des composés synthétisés par les végétaux dans leurs différentes parties, comme les fruits, les feuilles, les branches, les racines, etc. Ils se caractérisent par leurs groupes hydroxyles (OH) unis entre eux par des anneaux benzéniques, qui bloquent l’effet nocif des radicaux libres.

À quoi servent-ils ?

Les antioxydants des aliments sont fondamentaux, non seulement parce qu’ils activent les propriétés organoleptiques naturelles mais aussi parce que, lorsque nous les ingérons, ils nous protègent de maladies comme le cancer, les maladies cardiovasculaires et les maladies neurodégénératives. C’est ce que montre une étude publiée dans Roczniki Panstwowego Zakladu Higieny.

Avoir une alimentation avec un haut contenu en antioxydants nous aidera à prévenir et à améliorer :

  • Le vieillissement prématuré, produit par l’accumulation de radicaux libres.
  • Le système nerveux car il a été démontré qu’ils aidaient à prévenir la démence, Alzheimer et Parkinson, grâce à un effet protecteur des neurones.
  • Les maladies cardiovasculaires, comme l’athérosclérose.
  • Le cancer car les antioxydants peuvent désactiver la carcinogénèse, inhiber la prolifération de cellules, améliorer les processus de réparation de l’ADN et réduire le stress oxydatif.

Qu’est-ce que le stress oxydatif ?

Le stress oxydatif sur les cellules.

Pour mieux savoir comment les antioxydants agissent, nous devons d’abord préciser ce qu’est le stress oxydatif. Dans le métabolisme cellulaire, où le glucose réagit avec l’oxygène pour produire de l’énergie sous forme d’ATP, on voit se produire la libération d’une série de composés réactifs de l’oxygène. Ces composés sont les radicaux libres, dont les effets sont nocifs pour l’organisme.

Chez un individu jeune et en bonne santé, les radicaux libres de l’oxygène sont rapidement éliminés de l’intérieur de la cellule par des antioxydants naturels. Cependant, chez des malades chroniques ou des personnes âgées, cette élimination est déficitaire, ce qui mène à l’apparition de maladies chroniques et accélère, en même temps, le vieillissement.

Types d’antioxydants

Les antioxydants peuvent être :

  • Endogènes.
  • Fabriqués par la cellule elle-même.
  • Exogènes, qui intègrent l’organisme à travers l’alimentation ou des suppléments avec des formules antioxydantes.

Nous allons maintenant vous expliquer quels sont les antioxydants les plus importants qui viennent des aliments :

Vitamine C

Il s’agit d’un antioxydant important, qui agit en renforçant l’effet d’autres substances, comme cela se produit avec la vitamine E et le sélénium.

Les principales fonctions de la vitamine C sont :

  • Neutraliser l’oxygène singulet (O2).
  • Capturer les radicaux hydroxyles et les anions superoxydes.
  • Régénérer la forme oxydée de la vitamine E.

Cette vitamine contribue principalement à la synthèse de collagène et d’élastine, des composants primordiaux pour le développement et le maintien des vaisseaux sanguins, tendons, os et ligaments. Elle est également cruciale pour la synthèse de noradrénaline et de carnitine ainsi que dans la transformation du cholestérol en sels biliaires.

Cinq portions quotidiennes de fruits et légumes (3 de fruits et 2 de légumes) assurent une consommation minimale de 200 mg de vitamine C. Les principales sources de vitamine C sont :

  • Poivrons.
  • Choux de Bruxelles.
  • Brocoli.
  • Tomate.
  • Kiwi.
  • Fraises.
  • Orange.
  • Citron.

Il existe également des évidences selon laquelle cette vitamine interviendrait de façon importante dans la physiologie du système immunitaire, améliorant la fonction de défense de l’organisme.

Vitamine E

Il s’agit d’un ensemble de composés phénoliques, connus sous les noms de tocophérols et tocotriénols. L’alpha-tocophérol est le plus commun et, biologiquement, celui qui a une plus grande action vitaminique.

La vitamine E est considérée comme le plus grand protecteur des molécules lipidiques car son action consiste à :

  • Protéger de l’oxydation les acides gras polyinsaturés des phospholipides de la membrane cellulaire.
  • Inhiber l’oxydation du cholestérol LDL (mauvais cholestérol).

La dose recommandée de vitamine E oscille de 6 mg chez les enfants à 15 mg chez les adultes. On la retrouve ainsi dans des aliments comme les huiles d’olive, le maïs, le soja, le canola, le safran ou le tournesol.

Elle est aussi présente quand on ingère de petites quantités de fruits secs comme les amandes, les cacahuètes, les noisettes ou les noix et dans des légumes crus comme les carottes et les épinards.

Ceci peut vous intéresser : Avitaminose : l’absence de vitamines

Polyphénols

Des polyphénols présents dans les framboises.

Les polyphénols sont un groupe très nombreux de substances qui incluent des familles de composés avec différentes structures. Rien que dans le groupe des flavonoïdes, qui sont les plus importants, on connaît déjà plus de 5000 composés différents dans la nature.

Beaucoup de composés phénoliques sont responsables des propriétés organoleptiques des végétaux. Par exemple, les anthocyanines sont responsables des tons rouges, bleus et violacés de nombreux fruits et légumes et du vin rouge.

Du point de vue de leur activité biologique, beaucoup de polyphénols ont des propriétés :

  • Anti-inflammatoires car ils inhibent les enzymes et la protéine C réactive impliquée dans les processus d’inflammation.
  • Activité ostrogénique, comme les isoflavones, les lignanes et le resvératrol.
  • Fixation de métaux et de protéines, comme les tanins, ce qui leur confère une activité antimicrobienne.

On les retrouve dans de nombreux fruits, légumes, céréales et légumineuses ainsi que dans certaines boissons et infusions comme le thé, la café, le vin rouge et le cacao.

Caroténoïdes

Ce sont des pigments synthétisés par les plantes lors du processus de photosynthèse, dont l’activité principale est la neutralisation des espèces réactives de l’oxygène. Ces espèces réactives ont un rôle déterminant dans le développement et le maintien du stress oxydatif cellulaire.

Les caroténoïdes se transforment en vitamine Adont le rôle est fondamental pour préserver l’intégrité de la rétine et pour maintenir l’activité du système immunitaire, entre autres choses.

Les aliments qui les contiennent sont :

  • Carotte.
  • Orange.
  • Pêche.
  • Mandarine.
  • Tomate.
  • Pastèque.
  • Papaye.
  • Epinards.
  • Brocoli.

Incluez des antioxydants dans votre alimentation

Ainsi, n’oubliez pas d’inclure des fruits et légumes variés dans votre alimentation quotidienne. Grâce à cela, vous pourrez avoir tous les oxydants dont votre organisme a besoin et réduirez le risque de tomber malade.

Cela pourrait vous intéresser ...
14 aliments anti-âge et antioxydants
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
14 aliments anti-âge et antioxydants

Il est impossible d'éviter le poids des années. Pourtant, nous pouvons prendre soin de notre corps, grâce à ces aliments anti-âge et antioxydants.



  • Kozlowska, A., & Szostak-Wegierek, D. (2014). Flavonoids-food sources and health benefits. Roczniki Państwowego Zakładu Higieny65(2).
  • Pohl F., Lin PK., The potential use of plan natural products and plant extracts with antioxidant properties for the prevention/treatment of neurodegenerative diseases: in vitro, in vivo and clinical trials. Molecules, 2018. 23 (12): 3283.
  • Carr AC., Maggini S., Vitamin C and immune function. Nutrients, 2017. 9 (11): 1211.