Avitaminose : l’absence de vitamines

14 octobre 2019
Sans vitamine, l'organisme ne peut pas fonctionner correctement. À quoi l'avitaminose est due ? Comment l'avitaminose affecte la santé ? Découvrez les réponses à ces questions ici !

L’avitaminose désigne l’absence totale de vitamines dans l’organisme. Néanmoins, ce cas de figure est très rare. Il est alors préférable de parler d’hypovitaminose, terme qui désigne une carence partielle en vitamines dans l’organisme.

Les vitamines sont des nutriments nécessaires pour notre organisme. Si notre alimentation n’est pas variée ni équilibrée, autrement dit si elle n’inclut pas tous les groupes d’aliments, il est alors probable que nous ne couvrions pas nos besoins nutritionnels quotidiens.

Les causes à l’origine de l’avitaminose

Notre corps a besoin de doses de vitamines relativement petites en comparaison avec les doses de protéines ou d’hydrates de carbone dont il a besoin. Et pourtant, nous sommes nombreux à ne pas couvrir tous nos besoins en vitamines.

Une alimentation déséquilibrée avec de sévères restrictions

Un petit pois sur une assiette

Ce type d’alimentation empêche de fournir à l’organisme un apport en vitamines correct.

Une alimentation déséquilibrée peut être due à des circonstances externes : famine, sécheresse, conflits dans le cadre d’une guerre ou déplacements de réfugiés. Mais elle peut être également due à des limitations auto-imposées : régime très strict sans suivi professionnel, élimination de certains groupes d’aliments basiques, habitudes diététiques inadéquates qui sont maintenues dans le temps…

Cet article peut également vous intéresser : Découvrez pourquoi vous devriez inclure la vitamine E dans votre alimentation

Une augmentation des besoins nutritionnels

Certaines situations particulières impliquent de plus grands besoins nutritionnels telles que la période d’allaitement, une étape rapide de développement ou encore une saison d’activité physique intense.

Dans ces cas de figure, les besoins en vitamines sont plus importants. Cela veut dire que même si votre alimentation est déjà saine et équilibrée, il est fort possible que vous souffriez d’une carence en vitamines, ou d’une avitaminose.

Une augmentation des pertes empêchant l’absorption correcte des vitamines

Cela peut représenter un problème si la situation perdure.

Ce problème concerne notamment ceux qui ont des diarrhées chroniques à cause d’une maladie telle que la maladie cœliaque, les maladies inflammatoires intestinales ou encore les intolérances alimentaires.

Le tabac

Comme le signale l’étude publiée dans la revue médicale American Journal of Public Health, cette habitude détruit généralement une bonne partie de la vitamine C.

Il est alors fortement recommandé aux  fumeurs d’augmenter leur consommation de vitamine C.

L’alcoolisme

Selon une publication du International Journal for Vitamin and Nutrition Research, nombreux sont les patients qui souffrent à la fois d’alcoolisme chronique et de malnutrition, soit parce qu’ils consomment moins de nutriments essentiels, soit parce que l’alcool empêche une absorption en vitamines et une digestion correctes.

Les vitamines

L'avitaminose consiste en l'absence de vitamines dans l'organisme

Les vitamines mettent en marche et stimulent pratiquement toutes les activités biochimiques de l’organisme. Ces dernières sont nécessaires pour vivre et jouir d’une bonne santé.

Les treize vitamines essentielles se divisent en deux groupes :

  • Les vitamines hydrosolubles sont celles qui se dissolvent dans l’eau. Il faut en consommer quotidiennement, car elles sont évacuées rapidement
  • Les vitamines liposolubles sont celles qui ne se dissolvent pas dans l’eau. Le corps est capable de les stocker pendant des semaines ou des mois

Avitaminose et vitamines hydrosolubles

  • Acide ascorbique ou vitamine C : une carence en vitamine C peut provoquer des altérations buccales, dermatologiques et capillaires ainsi qu’une augmentation des fractures. Elle est aussi à l’origine du syndrome scorbut
  • Thiamine ou vitamine B1 : une carence en vitamine B1 provoque différentes manifestations : troubles neurologiques, troubles cardiovasculaires et troubles psychiatriques. Le béribéri et le syndrome de Wernicke-Korsakoff sont des tableaux cliniques causés par une carence en vitamine B1
  • Riboflavine ou vitamine B2 : une carence en vitamine B2 entraîne des altérations au niveau des muqueuses, notamment celles de la bouche et des yeux. Les autres symptômes possibles sont : inflammation de la langue, sécheresse oculaire et larmoiement persistant
  • Niacine ou vitamine B3 : une carence en vitamine B3 entraîne des altérations gastrointestinales, dermatologiques et de la démence. Cette carence est également à l’origine de la pellagre
  • Acide pantothénique ou vitamine B5 : une carence en vitamine B5 peut provoquer des altération dermatologiques, digestives et neurologiques
  • Pyridoxine ou vitamine B6 : une carence en vitamine B6 peut provoquer de l’anémie ainsi que des problèmes neurologiques, nerveux et digestifs
  • Acide folique ou vitamine B9 : une carence en vitamine B9 peut provoquer de l’anémie mégaloblastique. Cette vitamine est fondamentale pour la maturation fœtale
  • Biotine ou vitamine B8 : une carence en vitamine B8 peut provoquer des crises convulsives, de l’alopécie, une dermatite et un retard du développement psychomoteur
  • Cobalamine ou vitamine B12 : une carence en vitamine B12 peut provoquer de l’anémie pernicieuse, des problèmes neuromusculaires et des problèmes sanguins

Cet article peut également vous intéresser : 5 symptômes du manque de vitamines que l’on peut lire sur le visage

Avitaminose et vitamines liposolubles

  • Vitamine A : cette vitamine est très importante pour la vue. Une carence en vitamine A est à l’origine de la cécité nocturne. Cette carence endommage également le système immunitaire
  • Vitamine D : une carence en vitamine D fait partie des carences les plus fréquentes. La vitamine D est importante pour la santé osseuse et pour réduire le risque de fractures
  • Vitamine K : une carence en vitamine K est à l’origine de la maladie hémorragique du nouveau-né. Mais aussi des hémorragies chez les adultes
  • Vitamine E : les principaux symptômes d’une carence en vitamine E sont l’anémie hémolytique et les déficits neurologiques

Pour combler les carences en vitamines, il est essentiel d’avoir une alimentation variée qui inclut tous les groupes d’aliments.

Dans le cas où vous ne pouvez pas couvrir tous vos besoins en vitamines avec l’alimentation, il est possible d’avoir recours à des compléments alimentaires. Mais il est indispensable de consulter préalablement un médecin.

 

  • Álvarez, Manuel Joaquín Sotomayor, and Diana Guadalupe Zambrano Vera. « Déficit de Tiamina: Beriberi y síndrome de Wernicke-Korsakoff. » Medicina 13.2 (2008): 137-139
  • Schectman G, Byrd JC, Gruchow HW. The influence of smoking on vitamin C status in adults. Am J Public Health. 1989;79(2):158–162. doi:10.2105/ajph.79.2.158
  • Brown, Liz, and Jack Challem. Vitaminas y minerales esenciales para la salud. Ediciones Nowtilus, 2007.
  • Van den Berg, H., Van der Gaag, M., & Hendriks, H. (2002). Influence of lifestyle on vitamin bioavailability. In International Journal for Vitamin and Nutrition Research (Vol. 72, pp. 53–59). Hogrefe and Huber Publishers. https://doi.org/10.1024/0300-9831.72.1.53
  • Kaufmann PA, Gnecchi-Ruscone T, di Terlizzi M, Schäfers KP, Lüscher TF, Camici PG. Coronary heart disease in smokers: vitamin C restores coronary microcirculatory function. Circulation 2000; 102:1233-1238
  • Moreno Otero, R., and Julián R. Cortés. « Nutrición y alcoholismo crónico. » Nutrición hospitalaria 23 (2008): 3-7.