4 infusions pour traiter l’anémie

2 octobre 2019
Vous souffrez d'anémie ? Vous ne savez pas comment gérer ce problème ? Sachez que certaines infusions peuvent vous aider à retrouver un taux de fer normal.

L’anémie est un problème de santé qui affecte de nombreuses personnes. Bien que différentes causes peuvent être à l’origine de l’anémie, la cause la plus fréquente est une mauvaise absorption du fer. Savez-vous que certaines infusions peuvent aider à traiter l’anémie ?

Les infusions apportent de nombreux bienfaits. Elles aident à calmer les maux d’estomac et à améliorer la digestion, entre autres. Elles peuvent aussi nous aider à mieux assimiler le fer. Nous vous invitons ici à découvrir quelques-unes des meilleures infusions pour cette indication.

Selon l’article Factors which modify the nutritional state of iron: tannin content of herbal teas, certaines infusions fonctionnent mieux que d’autres lorsqu’il est question de favoriser l’absorption du fer, car elles contiennent moins d’acide tannique, un acide qui empêche la bonne absorption du fer.

À l’heure de favoriser l’absorption du fer, les spécialistes recommandent de consommer une infusion au moins une heure après un repas afin que le corps puisse absorber sans problème le fer présent dans les aliments. Une infusion par jour suffit.

1. L’infusion de fenouil, l’une des meilleures infusions pour traiter l’anémie

Le fenouil en infusion peut permettre de traiter l'anémie naturellement

L’infusion de fenouil est une infusion idéale pour traiter l’anémie. Le nom scientifique du fenouil est Foeniculum vulgare et, bien qu’il soit question ici d’en consommer sous forme d’infusion, il est également possible d’incorporer directement cet aliment dans nos préparations culinaires.

Pour préparer cette infusion, vous aurez besoin de trente grammes de feuilles de fenouil et d’un litre d’eau. Une fois les ingrédients rassemblés, il ne vous restera plus qu’à préparer l’infusion comme vous le faites habituellement ou comme une infusion normale.

2. L’infusion de menthe

La menthe ou mentha est un ingrédient phare des infusions, raison pour laquelle on trouve des feuilles de menthe dans de nombreuses cuisines. La menthe est idéale pour accélérer le processus digestif ainsi que pour soulager la sensation de lourdeur après un repas copieux. Mais ce n’est pas tout…

La menthe est aussi une bonne alliée contre l’anémie, car la menthe constitue une riche source de fer. Pour cette raison, il est bon de boire une infusion de menthe au moins une heure après un repas. Il est préférable d’acheter des feuilles de menthe afin de préparer des infusions maison plutôt que d’opter pour des sachets de thé déjà préparés. Aussi, il est préférable de ne pas boire plus de deux tasses par jour.

Cet article peut également vous intéresser : Les meilleures infusions pour lutter contre les 13 maux les plus courants du quotidien

3. L’infusion de cannelle, l’une des meilleures infusions pour traiter l’anémie

L'infusion de cannelle est idéale pour traiter l'anémie de manière naturelle

 

Parmi les meilleures infusions pour traiter l’anémie, figure l’infusion de cannelle ou cinnamomum verum. Cette épice que l’on retrouve dans de nombreuses recettes culinaires, plats ou desserts, peut aussi être incorporée dans une infusion.

Pour préparer une infusion de cannelle, vous aurez simplement besoin de deux bâtons de cannelle et d’un verre d’eau. Une fois que les ingrédient sont réunis, portez l’eau à ébullition. Lorsque l’eau bout, incorporez les bâtons de cannelle. Laissez bouillir le tout pendant quelques minutes, puis éteignez le feu. Votre infusion est désormais prête.

4. L’infusion de romarin, l’une des meilleures infusions pour traiter l’anémie

L’infusion de romarin ou rosmarinus officinalis est une infusion riche en fer. Mais ce n’est pas tout… Elle possède également d’autres propriétés. C’est, par exemple, une excellente alliée pour soulager les gaz intestinaux ainsi que les maux d’estomac.

Nous vous conseillons d’acheter des feuilles de romarin plutôt que d’opter pour des sachets de thé déjà préparés. Vous pourrez ainsi préparer vos propres infusions maison. Une infusion maison est beaucoup plus naturelle, et aussi plus efficace.

 Cet article peut également vous intéresser : 5 infusions à base de plantes pour nettoyer les artères naturellement

Vous venez de découvrir notre liste des meilleures infusions pour traiter l’anémie. Mais cela n’est pas suffisant… Il serait aussi bon d’inclure dans votre alimentation des aliments riches en fer.

Comme nous le rappelle l’article Importancia del consumo de hierro y vitamina C para la prevención de anemia ferropénica, les aliments suivants sont riches en fer :

Aussi, boire un verre de vin blanc pendant un repas aide à améliorer l’absorption du fer présent aussi bien dans les céréales que dans les aliments d’origine végétale. Néanmoins, il n’est pas recommandé de boire plus d’un verre de vin.

Encore une fois, il nous semble important d’insister sur ce point : gardez à l’esprit que les infusions citées sont à consommer après les repas. Autrement, l’effet inverse risque de se produire : vous risqueriez de limiter l’absorption de fer.

Enfin, gardez également à l’esprit qu’il est essentiel d’incorporer dans son alimentation des aliments riches en fer comme ceux que nous avons cités un peu plus haut. Pensez également à consulter à un médecin et à suivre ses recommandations. Il se peut que vous ayez besoin de prendre un complément alimentaire pour stabiliser votre taux de fer.

Avez-vous déjà testé les infusions citées pour lutter contre l’anémie ? Ces infusions vous ont-elles aidé ?

 

  • Fernández-Palacios, Lorena, Ros-Berruezo, Gaspar, Barrientos-Augustinus, Elsa, Jirón-de-Caballero, Elizabeth, & Frontela-Saseta, Carmen. (2017). Aporte de hierro y zinc bioaccesible a la dieta de niños hondureños menores de 24 meses. Nutrición Hospitalaria34(2), 290-300. https://dx.doi.org/10.20960/nh.1161
  • Gallegos-Zurita, M. (2016, October). Las plantas medicinales: principal alternativa para el cuidado de la salud, en la población rural de Babahoyo, Ecuador. In Anales de la Facultad de Medicina (Vol. 77, No. 4, pp. 327-332). UNMSM. Facultad de Medicina.
  • Madaleno, I. M., & Montero, M. C. (2012). El cultivo urbano de plantas medicinales, su comercialización y usos eitoterapeuticos en la ciudad de Río Cuarto, provincia de Córdoba, Argentina. Cuadernos Geográficos, (50), 63-85.
  • Mercado-Mercado, Gilberto, Rosa Carrillo, Laura de la, Wall-Medrano, Abraham, López Díaz, José Alberto, & Álvarez-Parrilla, Emilio. (2013). Compuestos polifenólicos y capacidad antioxidante de especias típicas consumidas en México. Nutrición Hospitalaria28(1), 36-46. https://dx.doi.org/10.3305/nh.2013.28.1.6298