Que sont les vitamines prénatales et pourquoi sont-elles importantes ?

Les vitamines prénatales remplissent le rôle de complément alimentaire naturel pour les femmes enceintes. Leur fonction est de compenser certaines exigences spécifiques de la grossesse.
Que sont les vitamines prénatales et pourquoi sont-elles importantes ?

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 09 août, 2022

Les vitamines prénatales sont une excellente option pour compléter le régime alimentaire pendant la grossesse. De nombreuses mères en doutent, car des mythes et des informations erronées circulent.

Il est clair qu’une alimentation saine est le meilleur moyen d’obtenir tous les nutriments nécessaires à la grossesse. Mais le fait est que, pendant la grossesse, certains éléments nutritionnels clés sont nécessaires en plus grande quantité.

Par conséquent, il est fortement recommandé de prendre des vitamines prénatales pendant la grossesse. Quelles sont les meilleures ? Présentent-elles un risque ? Nous répondons à ces questions ci-dessous.

Que sont les vitamines prénatales ?

Les vitamines prénatales sont des compléments alimentaires qui aident à obtenir les nutriments nécessaires au développement normal du bébé. Elles complètent un régime alimentaire approprié en fournissant quotidiennement les vitamines et les minéraux nécessaires pendant la grossesse.

Il est possible que le régime alimentaire habituel ne fournisse pas suffisamment de nutriments essentiels à la croissance saine du bébé. Ces suppléments sont plus importants chez les femmes qui ont des problèmes de santé ou des limitations alimentaires. Par exemple :

  • Mères végétariennes ou végétaliennes
  • Intolérance au lactose ou à d’autres aliments
  • Consommation de tabac ou de drogue
  • Trouble de l’alimentation
  • Problèmes dans le système circulatoire
  • Pontage gastrique antérieur
  • Grossesse avec plus d’un bébé

L’importance des vitamines prénatales

Pendant la grossesse, les besoins en acide folique, calcium, fer et acides gras oméga-3 sont plus élevés. Les vitamines prénatales aident à garantir l’ingestion de tous ces nutriments dans la bonne proportion.

Les deux principaux sont l’acide folique et le fer. Cependant, dans l’idéal, un supplément vitaminique prénatal devrait contenir quelques nutriments supplémentaires.

Aliments contenant de l'acide folique.
Les aliments contenant de l’acide folique ou de la vitamine B9 doivent faire partie de l’alimentation de la femme enceinte, mais il convient aussi de prendre des suppléments.

Acide folique

On estime que la prise d’une quantité adéquate d’acide folique pendant le mois précédant la conception et au début de la gestation réduit jusqu’à 70 % le risque que le bébé ait une anomalie du tube neural, comme l’anencéphalie ou le spina bifida.

Cette substance réduit également le risque d’autres malformations congénitales, telles que la fente labiale et palatine et certains problèmes cardiaques. Elle diminue même la possibilité de prééclampsie.

Le corps absorbe mieux la version synthétique de l’acide folique que celle qui se trouve dans les aliments naturels. La plupart des vitamines prénatales contiennent cet élément et il est essentiel de s’assurer que ce soit le cas.



Fer

La grossesse nécessite un apport très élevé en fer. Il est difficile d’en obtenir suffisamment à partir d’un régime alimentaire normal.

Les vitamines prénatales permettent de compenser cette carence et d’éviter le risque d’anémie. Cette pathologie augmente le risque d’accouchement prématuré et d’un faible poids à la naissance.



Calcium

Les vitamines prénatales ne contiennent pas toujours de calcium. C’est pourquoi il est très important de l’obtenir également à partir de sources naturelles. Cet élément contribue au bon développement des os, des dents, des nerfs et des muscles, dont le cœur.

Acides gras essentiels

Seules certaines vitamines prénatales contiennent des acides gras essentiels. Parmi eux, figurent les oméga-3, le DHA (acide décosahexaénoïque) et l’EPA (acide eicosapentaénoïque).

Tous trois contribuent au développement du cerveau, du système nerveux et des tissus oculaires du bébé. L’idéal est de les obtenir à partir de l’alimentation naturelle et de suppléments.

Vitamine D

La vitamine D est essentielle pour maintenir des niveaux équilibrés de calcium et de phosphore, tant chez la mère que chez le bébé. La carence de ce nutriment augmente le risque que le bébé souffre de rachitisme, ait un développement osseux anormal et ait des retards de développement physique.

On soupçonne que cette carence contribue également à la prééclampsie et au diabète gestationnel. Il est donc important que les vitamines prénatales contiennent ce nutriment.

Quand prendre des vitamines prénatales ?

Idéalement, la mère devrait commencer à prendre de l’acide folique avant de tomber enceinte. En effet, le tube neural du bébé se développe au cours du premier mois de grossesse. Ce tube devient le cerveau et la moelle épinière du bébé.

Cependant, de nombreuses femmes ne savent même pas qu’elles sont enceintes avant le premier mois. L’important, alors, c’est que dès qu’elles le découvrent, elles commencent à prendre des vitamines prénatales.

Il serait idéal pour une femme de commencer à prendre ces vitamines lorsqu’elle cherchera à tomber enceinte.

Ont-elles des effets secondaires ?

La plupart des femmes tolèrent bien les vitamines prénatales et n’ont aucune difficulté à les prendre. Cependant, certaines rapportent se sentir nauséeuses. Cela se produit lorsque plus de 30 milligrammes de fer sont consommés. Une quantité plus élevée de minéral irrite le tube digestif.

Il est préférable de prendre des vitamines prénatales avec de la nourriture ou avant de se coucher. Si le problème persiste, il faut consulter un médecin.

Il y a aussi un pourcentage de femmes qui souffrent de constipation comme effet secondaire. C’est encore la faute du fer. Il convient dans ce cas de prendre une proportion plus faible de nutriments et de maintenir une alimentation riche en fibres, en eau et en aliments frais.

Suppléments pendant la grossesse prescrits par un médecin.
Les meilleures vitamines prénatales seront recommandées par un obstétrien en fonction de la situation clinique de la mère.

Quelques recommandations lors de la prise de vitamines prénatales

Le médecin sera celui qui indiquera quelles sont les vitamines prénatales les plus appropriées. Certaines vitamines prénatales contiennent des ingrédients à base de plantes. L’utilisation de ces produits n’est pas recommandée, car il n’y a pas de recherche pour soutenir leur efficacité ou certifier pleinement les risques.

De manière générale, presque toutes les mères devraient ingérer un minimum quotidien des composants suivants :

  • Acide folique : 400 microgrammes.
  • Fer : 27 milligrammes.
  • Calcium : 1000 milligrammes.
  • Vitamine D : 200 à 600 unités internationales.

Il est déconseillé de prendre un autre supplément nutritionnel pendant la prise de vitamines prénatales. Sauf si le médecin l’ordonne.

Ces mélanges pourraient poser des problèmes.

Il faut souligner que les vitamines prénatales sont un complément à la nutrition naturelle et non un substitut. La mère doit suivre les conseils nutritionnels de son médecin et bien s’alimenter pour mener à bien sa grossesse.

Cela pourrait vous intéresser ...
La santé intestinale de la femme enceinte influence le cerveau du futur bébé
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La santé intestinale de la femme enceinte influence le cerveau du futur bébé

Des études démontrent l'influence de la santé intestinale de la mère sur le cerveau du bébé. Prenons soin de notre ventre pour leur santé !



  • Lindemann, O. (2000). Medicación y suplementos en el embarazo: ¿Son necesarios como tratamiento rutinario? Natura Medicatrix: Revista médica para el estudio y difusión de las medicinas alternativas, (61), 28-30.
  • Quevedo C, L., Rojas, M., & Soto, M. (2011). Intolerancia a la lactosa. Rev. pediatr. electrón.
  • America, S. (2017). ¿Qué debe tener en cuenta a la hora de elegir sus vitaminas prenatales? Tori Schmitt, MS, RDN, LD. Compartir.