Quel est le niveau adéquat de cholestérol ?

29 janvier 2021
Conserver un niveau adéquat de cholestérol est fondamental pour la santé. Beaucoup de maladies sont liées à des valeurs élevées de cette substance dans l'organisme. Nous allons ici vous expliquer quelles sont les valeurs adéquates de cholestérol pour une vie saine.

Le niveau adéquat de cholestérol pour l’être humain a toujours été – et est encore – un sujet de discussion en médecine. Non seulement pour pouvoir déterminer les chiffres acceptables, mais aussi parce qu’il constitue un problème de santé publique. Le cholestérol élevé se cache derrière de nombreuses maladies.

Il s’agit d’une substance cireuse, ce qui veut dire qu’elle présente des similitudes avec ce que nous connaissons sous le nom de « graisse ». Le cholestérol se trouve dans les cellules du corps, sur leurs parois, et circule dans le sang. On peut même dire qu’il est nécessaire.

Le cholestérol a différentes fonctions chez l’être humain :

  • Formation des acides biliaires pour aider à la digestion des aliments.
  • Protection de la peau à travers sa participation dans le métabolisme de la vitamine D.
  • Production d’hormones, comme les hormones thyroïdiennes et les hormones sexuelles.

Le niveau adéquat de cholestérol ne s’atteint pas seulement en restreignant les repas présentant un contenu élevé de cette substance. Si c’était le cas, le traitement des personnes souffrant de pathologies cardiaques serait très facile. Or, ce dernier est plus compliqué car une partie du cholestérol humain est synthétisé par le corps lui-même.

Les types de cholestérol

Le cholestérol circule dans l’organisme uni aux protéines. Dans ce cas, les protéines sont comme des véhicules qui transportent la substance entre les organes et les cellules qui en ont besoin. Il existe deux types de protéines qui transportent le cholestérol :

  • LDL ou lipoprotéines de faible densité : elles transportent le nouveau cholestérol du foie vers le reste des cellules. C’est celui que l’on connaît sous le nom de « mauvais cholestérol », c’est-à-dire celui qui est capable de boucher les artères.
  • HDL ou lipoprotéines de haute densité : elles récupèrent le cholestérol non utilisé pour le ramener dans le foie. C’est le « bon cholestérol » car il élimine le cholestérol en trop.
Les différents types de cholestérol.

Il existe différents types de cholestérol. D’un côté, le LDL ou « mauvais » cholestérol, qui peut boucher les artères. De l’autre, le HDL ou « bon » cholestérol qui permet l’élimination du cholestérol en trop.

En plus de pouvoir mesurer et déterminer les niveaux adéquats de cholestérol LDL et HDL, il est aussi possible d’effectuer d’autres mesures biochimiques pour connaître l’état général du profil lipidique dans le corps. Parmi ces autres mesures, nous retrouvons :

  • Cholestérol total : il constitue la somme du mauvais cholestérol et du bon cholestérol. Ce n’est pas une mesure efficace en soi car le chiffre peut être élevé en raison d’un niveau de bon cholestérol haut, ce qui ne représenterait pas un danger pour la santé.
  • Triglycérides : c’est une forme que prennent les lipides dans l’organisme. La mesure de ces lipides est importante pour l’ajustement des régimes et pour prévenir des maladies comme la pancréatite.
  • VLDL : c’est la lipoprotéine de très faible densité, comparable à un autre « mauvais cholestérol ». Il est difficile de le mesurer avec un test de laboratoire et les médecins ont donc l’habitude de le calculer à partir d’une formule mathématique sur la base d’autres résultats de lipides.

Poursuivez votre lecture : Les mythes des régimes contre le cholestérol

Pourquoi contrôler son cholestérol ?

Ne pas avoir des niveaux adéquats de cholestérol est la principale cause d’athérosclérose. Celle-ci consiste en la formation de plaques de graisse à l’intérieur des artères, obstruant ainsi le passage du sang. Par ailleurs, les plaques peuvent se briser et former des caillots sanguins.

L’athérosclérose inclut des problèmes coronariens comme l’angine de poitrine et l’infarctus aigu du myocarde ; des situations cérébrovasculaires comme l’AVC et l’infarctus cérébral ; ainsi que la maladie artérielle périphérique, responsable d’une obstruction dans les jambes.

Tout adulte devrait mesurer ses niveaux de cholestérol au moins une fois par an avec une prise de sang. Des niveaux élevés de cette substance ne causent généralement pas de symptômes jusqu’à ce qu’un événement cardiovasculaire majeur se produise. C’est pour cela que la mesure est un outil de prévention indispensable.

À plus forte raison, certaines personnes devraient régulièrement mesurer leur cholestérol. Celles qui :

  • Ont des antécédents familiaux d’infarctus.
  • Souffrent de diabète de type 1 ou 2.
  • Présentent des chiffres élevés de tension artérielle (hypertension artérielle)
  • Fument.
  • Ont un poids élevé ou se trouvent à des niveaux de surpoids ou d’obésité
Un niveau adéquat de cholestérol.

Il est important que les adultes fassent régulièrement des prises de sang car des niveaux élevés de cholestérol sont généralement asymptomatiques et peuvent finir par causer un événement cardiovasculaire plus grave.

Découvrez aussi : Réguler un taux de cholestérol élevé : 5 remèdes efficaces

Quel est le niveau adéquat de cholestérol ?

Si, pour les enfants, la liste des niveaux adéquats de cholestérol que nous allons vous présenter n’est pas applicable car il varie selon chaque âge jusqu’à l’adolescence, il est utile d’avoir ces références pour les adultes :

  • Cholestérol total : on considère comme adéquate une valeur inférieure à 200mg/dl. Au-dessus de ce chiffre, on retrouve une hypercholestérolémie.
  • LDL : pour le mauvais cholestérol, la valeur que l’on considère comme optimale est celle inférieure à 100mg/dl. Entre 100 et 140 mg/dl, il s’agit d’une valeur intermédiaire qui représente déjà un risque pour certains scientifiques et ne devrait pas être traitée pour d’autres. Quand des valeurs supérieures à 140 mg/dl apparaissent, tout le monde s’accorde à dire qu’il faut le traiter. Actuellement, le traitement de choix est celui des statines.
  • HDL : le bon cholestérol a des niveaux adéquats minimaux et non maximaux. Il est normal quand il dépasse les 35 mg/dl.
  • Triglycérides : les valeurs normales se situent en dessous de 150 mg/dl. L’hypertriglycéridémie se diagnostique lorsque l’on retrouve des mesures supérieures à 200 mg/dl. Les personnes qui présentent des triglycérides à plus de 500 mg/dl risquent fortement de souffrir d’une pancréatite.

En définitive, il n’est pas d’une importance vitale de mémoriser le niveau adéquat de cholestérol mais il est bien primordial de faire régulièrement une prise de sang. Avec les résultats en main, le professionnel saura vous dire si vous avez besoin de commencer un traitement pharmacologique, de changer votre style de vie ou seulement de vous contrôler à nouveau au bout de douze mois.

  • Prospective Studies C, Lewington S, Whitlock G, et al. Blood cholesterol and vascular mortality by age, sex, and blood pressure: a meta-analysis of individual data from 61 prospective studies with 55,000 vascular deaths. Lancet 2007;370:1829–39.
  • Corral, Pablo, H. Blanco Gustavo, and M. Waitz Alejo. “El colesterol y sus valores. Cuando” normal” no es lo” fisiológico.” Rev Fed Arg Cardiol 41.3 (2012): 161-164.
  • Legró, Gondres, et al. “Valores de colesterol LDL en una población adulta de referencia.” MediSan 20.5 (2016): 630-637.
  • Feingold KR, Grunfeld C. Cholesterol Lowering Drugs. 2018 Dec 13. In: Feingold KR, Anawalt B, Boyce A, et al., editors. Endotext [Internet]. South Dartmouth (MA): MDText.com, Inc.; 2000-.