Quelle est la durée de vie du coronavirus sur les surfaces ?

24 mars 2020
Il n'existe pas de données définitives sur la façon dont le coronavirus se comporte sur les surfaces. Les informations disponibles indiquent qu'il s'y maintient entre trois heures et neuf jours.

Les scientifiques ont travaillé dur pour bien comprendre le SRAS-CoV-2, un virus également connu sous le nom de COVID-19 ou simplement coronavirus. Toutefois, de nombreux aspects sont encore incertains. Parmi eux, la durée de vie du coronavirus sur les surfaces.

Le problème n’est pas mineur, car il a une incidence directe sur la propagation de la maladie. Précisons que, selon les preuves disponibles, le fait de toucher un objet où se trouve le virus ne le transmet pas automatiquement, mais augmente le risque de le contracter.

En effet, si une personne touche une surface infectée par le coronavirus, celui-ci peut rester dans sa main. Si cette main est ensuite passée sur le visage et que le virus entre en contact avec les yeux, le nez ou la bouche, il pénétrera dans le corps. C’est pourquoi il est important de désinfecter les surfaces et de se laver souvent les mains.

Le coronavirus sur les surfaces

Il n’existe pas de données entièrement vérifiées concernant le comportement du coronavirus sur les surfaces. De fait, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a littéralement déclaré que « l’on ne sait pas combien de temps le SRAS-CoV-2 survit » sur les objets.

Cependant, sur la base du comportement d’autres virus, on pense que le coronavirus peut rester relativement longtemps sur différentes surfaces. Cela dépend également des conditions environnementales, telles que la température et l’humidité.

De nombreux virus restent entre quelques heures et plusieurs jours, selon le type de surface sur laquelle ils se trouvent. Le coronavirus ne semble pas être l’exception, et des précautions raisonnables doivent donc être prises pour éviter l’infection.

Désinfecter le coronavirus sur les surfaces

Lire également : 10 utilisations du savon que vous ne connaissiez pas

Études scientifiques sur le sujet

Une recherche publiée dans le Journal of Hospital Infection a analysé les informations disponibles sur le comportement d’autres coronavirus tels que le SRAS et le MERS. Sur cette base, ils ont souligné que le SRAS-CoV-2 pouvait persister entre quelques heures et plusieurs jours, selon le type de surface et les conditions environnementales.

Selon cette étude, sur des surfaces comme le métal, le verre et le plastique, le virus pourrait rester quatre à cinq jours. Toutefois, dans des conditions de température et d’humidité favorables, il pourrait y rester jusqu’à neuf jours.

Une autre étude, publiée dans le New England Journal of Medicine, et menée par des scientifiques d’un laboratoire fédéral américain, a indiqué que la durée de vie du coronavirus sur les surfaces varie de quatre heures sur le cuivre à trois jours sur le plastique et l’acier inoxydable. Sur du carton, elle est environ d’un jour.

Durée de vie dans l’air

La présence du coronavirus sur les surfaces et dans l'air

Une évolution récente et relativement inquiétante est apparue dans un rapport pré-publié. Cela signifie qu’il s’agit d’une sorte de projet, qui pourrait être adapté ou corrigé par la suite. En bref, il avertit que l’information est toujours en cours de traitement.

Les données du projet suggèrent que le virus reste dans l’air jusqu’à trois heures après son aérosolisation. En médecine, on dit qu’un organisme infectieux se trouve sous forme d’aérosol lorsque des particules, ou de minuscules gouttes de liquide contenant le virus, sont en suspension dans l’air.

L’étude du New England Journal of Medicine citée ci-dessus mentionne également cette information. Il confirme que le virus a été détecté dans l’air trois heures après avoir été aérosolisé.

En savoir plus : Les aliments peuvent-ils être contaminés par le coronavirus ?

Les bonnes nouvelles sur le coronavirus et les surfaces

Dans ce contexte très anxiogène, la bonne nouvelle est que le virus peut être éliminé très facilement par de simples mesures de nettoyage. Il est conseillé de nettoyer fréquemment les surfaces communes avec de l’alcool ou un désinfectant contenant de l’alcool. Une dilution de deux cuillères à soupe de chlore dans un demi-litre d’eau est également utile.

Il est préférable de faire cet exercice de nettoyage toutes les deux ou trois heures dans les lieux publics ou sur les lieux de travail. Il est également important d’éviter de toucher les surfaces de contact ou les objets à risque dans les lieux publics, tels que les rampes, les boutons d’ascenseur ou les poignées de porte. Les mains peuvent être protégées par un mouchoir en papier.

La recommandation la plus importante est de se laver souvent les mains. Évitez également de vous passer les mains sur le visage. Il est aussi très important que si une personne éternue ou tousse, elle se couvre bien la bouche et le nez avec un mouchoir en papier ou avec son coude.

Dans la maison, il suffit de faire un ménage quotidien. Si ceux qui y vivent entrent et sortent fréquemment, il est préférable de désinfecter fréquemment les boutons, les interrupteurs et les zones communes. Les articles achetés doivent être reçus avec une serviette en papier et ensuite désinfectés. Dans ces cas-là, il est bon de prendre toutes les précautions nécessaires.