Quelle est la relation entre les hémorroïdes et la grossesse ?

Les hémorroïdes sont très fréquentes pendant la grossesse et la meilleure façon de vous en protéger est de suivre un régime riche en fibres, de vous hydrater en permanence et de faire de l'exercice fréquemment. Il est également essentiel de traiter la crise hémorroïdaire à temps.
Quelle est la relation entre les hémorroïdes et la grossesse ?

Dernière mise à jour : 01 juin, 2021

Avoir des hémorroïdes est une situation inconfortable et pénible qui se produit souvent pendant la grossesse. On parle d’hémorroïdes lorsque les veines de la région rectale connaissent une hypertrophie.

Certaines femmes ne souffrent d’hémorroïdes que pendant leur grossesse, tandis que d’autres connaissent ce problème à d’autres moments de leur vie. Dans tous les cas, les hémorroïdes sont plus fréquente pendant la grossesse. En effet, on estime que près de 50 % des femmes enceintes en souffrent.

Les hémorroïdes se développent généralement à partir du deuxième trimestre de la grossesse. Elles ont également tendance à apparaître pendant l’accouchement et après la naissance. Bien qu’elles ne mettent pas en danger la grossesse, elles provoquent une gêne importante qui peut être évitée et traitée.

Qu’est-ce que les hémorroïdes ?

Une femme qui souffre.

Les hémorroïdes sont en fait des vaisseaux sanguins gonflés situés dans la zone rectale. Elles ressemblent à des bourrelets enflés dans l’anus ou en bas du rectum. Ces bourrelets contiennent de nombreuses veines et artères.

Ces gonflements sont de taille très variable. Elles provoquent généralement des douleurs et des démangeaisons. Cette gêne s’accentue généralement lors de la défécation. Les hémorroïdes ont tendance à saigner et peuvent donc provoquer des inquiétudes chez la femme enceinte.

Parfois, elles provoquent aussi des douleurs et une gêne en position assise ou en marchant. Il peut même être difficile de trouver une position confortable pour dormir. Les hémorroïdes peuvent être de deux types. Voyons cela de plus près à présent.

Les différents types d’hémorroïdes

Les hémorroïdes peuvent être internes ou externes. Les premiers apparaissent à l’intérieur de l’anus, dans la zone où commence le rectum. Si elles sont très grosses, elles peuvent alors sortir de l’anus. On appelle ce phénomène le “prolapsus” ou encore des “hémorroïdes prolabées”.

À moins d’être prolabées, les hémorroïdes internes sont généralement moins douloureuses que les hémorroïdes externes. Cependant, elles ont tendance à saigner davantage. Les hémorroïdes externes quant à elles, apparaissent à l’extérieur de l’anus et sont généralement plus douloureuses et désagréables.

Les hémorroïdes externes ressemblent à des bosses autour de l’anus et provoquent de grandes douleurs en position assise. Elles peuvent également saigner ou devenir encore plus douloureux si on les sollicite.

Vous pourriez également être intéressé par : 6 façons de guérir les hémorroïdes naturellement

Quelles sont les causes des hémorroïdes pendant la grossesse ?

Plusieurs facteurs jouent un rôle dans l’apparition des hémorroïdes pendant la grossesse. Tout d’abord, la croissance du fœtus entraîne une augmentation du volume de l’utérus. Cela génère à son tour une plus grande pression sur les vaisseaux sanguins de l’anus et du rectum.

D’autre part, pendant la grossesse, l’augmentation de l’hormone de la progestérone peut également jouer un rôle. Les parois des veines sont alors plus détendues et donc plus susceptibles de gonfler.

On estime également que jusqu’à 38 % des femmes enceintes souffrent de constipation. Cela est dû à la croissance de l’utérus qui exerce une pression sur l’intestin et qui cause parfois à une surcharge en fer. Enfin, les hormones présentes pendant la grossesse ralentissent également le transit intestinal.

L’ensemble de ces facteurs entraîne des selles plus dures ainsi qu’une pression plus importante sur les veines rectales au moment de les évacuer. Cela conduit donc à une inflammation. Le plus souvent, les femmes qui ont ce type de désagrément avant la grossesse le développent également pendant cette dernière.

Les traitements disponibles

Parfois, les hémorroïdes disparaissent d’elles-mêmes après la grossesse et l’accouchement. Et ce, sans aucun traitement. Cependant, il n’est pas bon de ne pas les traiter, car elles peuvent s’aggraver et affecter alors considérablement la qualité de vie ou entraîner des complications majeures.

Dans un premier temps, on favorisera les remèdes naturels car ils sont efficaces dans la plupart des cas. Cependant, s’il n’y a pas d’amélioration, la meilleure chose à faire est d’aller chez son médecin pour commencer un traitement plus poussé. Comment traiter les hémorroïdes pendant la grossesse ? Voyons cela.

Les remèdes maison

Voici quelques mesures à prendre à la maison qui peuvent aider à réduire le gonflement et à soulager les symptômes :

  • Ne pas rester assise ou debout pendant une longue période. La meilleure chose à faire est de marcher un peu. En moyenne, une fois pas heure.
  • Faire de l’exercice. Une séance d’exercice quotidienne de 30 minutes est en effet un excellent moyen de relancer votre circulation sanguine.
  • Utiliser un oreiller ou un coussin rond pour vous asseoir.
  • Prendre un bain chaud. Un bain de siège à l’eau chaude plusieurs fois par jour peut en effet aider à soulager la douleur.
  • Utiliser des compresses froides. Des compresses froides ou des poches de glace appliquées sur la zone aident à réduire le gonflement et la douleur.
  • Utiliser des lingettes humides plutôt que du papier hygiénique. Vous pouvez également y mettre de l’hamamélis. En tout cas, les lingettes ne doivent contenir ni parfum ni alcool.
  • S’allonger sur le côté gauche pour dormir. En effet, cette position est la meilleure pour dormir. On peut aussi s’y mettre dans la journée pour soulager l’inconfort.
  • Les exercices de Kegel. Ils aident non seulement à préparer l’accouchement, mais aussi à soulager les hémorroïdes.

La consultation médicale

Si vous avez des saignements pendant la grossesse,vous devriez toujours consulter votre médecin. Et ce, même si vous êtes sûre qu’il s’agit d’hémorroïdes. En effet, le médecin peut certainement vous aider à soigner vos hémorroïdes.

Votre médecin vous prescrira généralement un laxatif ou des suppositoires afin de remédier à la constipation. Il peut également vous prescrire des médicaments contre la douleur. Il existe aussi une crème qui soulage les symptômes et qui est sans danger pour la grossesse.

Votre médecin peut également vous prescrire l’un des traitements suivants :

  • La ligature avec un élastique. Un élastique est alors placé autour de la base des hémorroïdes. Le flux sanguin est ainsi stoppé et la grosseur tombe au bout de 10 à 12 jours. Une cicatrice apparaît alors à la place. Cela empêche le problème de revenir au même endroit.
  • Une sclérothérapie. Cela consiste à injecter un produit chimique dans les hémorroïdes. Ça l’aide à rétrécir et à se résorber. Cependant, elles peuvent revenir au bout d’un moment.
  • Une hémorroïdectomie. Il s’agit d’une procédure chirurgicale visant à retirer les hémorroïdes. En raison des risques qu’elle comporte, elle n’est recommandée que pour les cas très graves ou ceux qui présentent des complications.
  • L’hémorroïdopexie. Lorsqu’elles sont prolabées, des agrafes chirurgicales sont, dans ce cas, placées sur les hémorroïdes pour les repositionner à l’intérieur de l’anus.

Comment peut éviter les hémorroïdes pendant la grossesse ?

Alimentation adaptée en cas d'hémorroïdes.

Idéalement, on devrait essayer de prévenir les hémorroïdes plutôt que de les guérir. Le meilleur moyen d’y parvenir est d’éviter la constipation. Pour ce faire, il est important de boire beaucoup d’eau et d’avoir une alimentation riche en fibres. Si nécessaire, prenez un supplément de fibres.

Il convient également de maintenir des horaires de repas réguliers et d’éviter les aliments flatulents et astringents. Il faut aussi bien mastiquer les aliments et faire de l’exercice fréquemment. Les autres mesures à conseiller sont les suivantes :

  • Éviter de faire du vélo.
  • Faire plus souvent les exercices de Kegel.
  • Ne pas attendre pour aller aux toilettes lorsque vous en ressentez le besoin.
  • Éviter de prendre des suppléments de fer.
  • Ne pas rester assise sur les toilettes pendant une trop longue période.
  • Ne pas forcer pendant les selles.
  • S’allonger sur le côté pour dormir. Mais aussi pour lire ou pour regarder la télévision.
  • Surveiller son poids.

Quelques dernières recommandations en cas d’hémorroïdes lors de la grossesse

Il est très important de consulter un médecin si les hémorroïdes prennent une teinte bleutée ou si les symptômes s’aggravent au point de rendre les activités quotidiennes difficiles. C’est également le cas si un saignement très abondant se produit.

Dans tous les cas, il est nécessaire de se faire conseiller par le médecin sur des remèdes maisons avant de les mettre en oeuvre. Il est essentiel de commencer le traitement à temps, car si on laisse les hémorroïdes progresser, elles peuvent entraîner de nombreuses complications. Les mesures préventives doivent enfin aussi être maintenues après l’accouchement.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 fruits qui vous aideront à perdre du poids facilement
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
6 fruits qui vous aideront à perdre du poids facilement

Pour perdre du poids, manger des fruits est une très bonne solution. Découvrez ceux que nous vous conseillons de consommer.



  • Barrera, D., Ávila, E., & Díaz, L. (2007). Papel inmunológico de la progesterona en el mantenimiento del embarazo. Revista de investigación clínica, 59(2), 139-145.
  • De la Calle Fernández-Miranda, M. Estreñimiento y embarazo. Solicitada acreditación a la Comisión de Formación Continuada de las Profesiones Sanitarias de la Comunidad de Madrid-SNS, 63.
  • Silva, M. A., León, G., Castillo, V., Hernández, N., Gordillo, B., & Labastida, C. (2009). Enfermedad Hemorroidal como Complicación del Embarazo. Informe Médico, 11(4).
  • Sociedad Española de Ginecología y Obstetricia. (2013). DIAGNÓSTICO Y TRATAMIENTO DEL ESTREÑIMIENTO DURANTE EL EMBARAZO. https://www.samem.es/uploads/app/700/elements/file/file1558950550.pdf