Quelles sont les personnes les plus vulnérables au Covid-19 ?

24 mars 2020
Le coronavirus peut infecter toute personne, mais certains groupes de la population sont plus vulnérables au Covid-19 que d'autres. Non parce qu'ils présentent un plus grand risque d'infection, mais parce que les conséquences de l'infection chez ces groupes sont plus graves. Nous vous expliquons tout cela plus en détail dans cet article.

Le fait que certains groupes de la population soient plus vulnérables au Covid-19 représente sans doute la véritable urgence derrière toutes ces mesures de prévention appliquées dans de nombreux pays, dont la quarantaine. Certains groupes de la population sont à risque, car les conséquences de la contamination par le coronavirus sont plus graves chez ces groupes.

Le virus qui a d’abord touché la ville de Wuhan en Chine a traversé les frontières et s’est propagé partout dans le monde. Ce virus est aujourd’hui responsable des nombreux cas de contamination qui se multiplient très rapidement partout dans le monde, dans des pays bien éloignés de l’Asie.

Les études sur le génome du coronavirus ont montré que ce n’est plus la même particule qui circule. Si, en susbstance, il s’agit du même virus, l’information génétique a subi une mutation.

Quoi qu’il en soit, le profil épidémiologique de ce virus semble se maintenir. Les êtres humains peuvent se contaminer les uns les autres via des goutelettes de sécrétions respiratoires. Ces goutelettes transportent le virus et peuvent rester pendant un temps sur certaines surfaces.

Le risque de contamination de ce coronavirus entre les êtres humains est élevé. Si le taux de transmission entre personnes est élevé c’est en raison des protéines présentes sur son enveloppe, lesquelles se fixent sur les récepteurs cellulaires humains. Dans les alvéoles pulmonaires, ce virus génère de plus grands dommages.

Mais les personnes ne sont pas vulnérables au Covid-19 de manière égale. Découvrez dans la suite de cet article quels groupes de la population présentent le plus de risques de souffrir de complications respiratoires.

Les personnes âgées font partie des personnes les plus vulnérables au Covid-19

L’un des groupes de la population qui souffrent le plus des conséquences du coronavirus sont les personnes âgées. Notamment celles âgées de plus de 65 ans. On observe que le taux de létalité augmente considérablement avec l’âge.

Si l’on s’en tient aux données disponibles, le Covid-19 provoque la mort chez près de 4 % des infectés, mais chez les personnes âgées infectées, le taux de létalité  passe à 15 %. Ces statistiques montrent que les personnes âgées nécessitent une plus grande attention et plus de soins pendant cette pandémie.

Comme c’est le cas avec d’autres infections respiratoires virales, comme la grippe saisonnière par exemple, les particules des agents infectieux profitent de l’état affaibli des vieilles cellules respiratoires. Le système immunitaire devient plus lent et sa réponse ne parvient alors pas à temps.

Aussi, si les personnes âgées sont plus vulnérables au Covid-19 c’est parce qu’elles souffrent généralement de comorbidités qui accompagnent le vieillissement. Le diabète, l’hypertension et le cancer sont des comorbidités communes.

Les personnes âgées sont les personnes les plus vulnérables face au coronavirus

Cet article peut également vous intéresser : Voici comment le coronavirus infecte les cellules pulmonaires

Les malades chroniques, des personnes plus vulnérables au Covid-19

Tout comme les personnes âgées, les malades chroniques sont plus vulnérables au Covid-19. Les personnes qui souffrent des maladies suivantes sont les plus concernées :

  • Insuffisance cardiaque
  • Diabète
  • Insuffisance rénale
  • Hypertension artérielle
  • Maladie pulmonaire obstructive chronique
  • Cancer

Les malades chroniques ne souffrent pas seulement des vicissitudes de la maladie, ils prennent aussi des médicaments qui ont leurs propres effets secondaires et interactions.

Dans le cas des patients anticoagulés, nous pouvons supposer qu’un internement forcé à cause d’une pneumonie provoquée par le coronavirus est une complication grave. Les procédés de thérapie intensive impliquent la rupture de vaisseaux sanguins qui sont limités dans leur réparation par les médicaments anticoagulants.

Une étude en particulier a associé les maladies cardiovasculaires à un plus grand risque de décès à cause du coronavirus. Les patients qui ont participé à ces études avaient, qui plus est, des indicateurs biochimiques d’inflammation élevés dans le sang.

Ceux qui souffrent de maladies cardiovasculaires et qui ont été contaminés par le coronavirus sont les personnes les plus vulnérables

Cet article peut également vous intéresser : Comment éviter de contracter le coronavirus en faisant ses courses

La relation entre les femmes enceintes et le Covid-19

À l’heure de déterminer quelles personnes sont les plus vulnérables au Covid-19, le cas des femmes enceintes a été évoqué. Ce qui est certain, c’est qu’il existe un principe de précaution en médecine vis-
à-vis des femmes enceintes. Bien qu’il n’y ait aucune information concrète sur l’intensité du risque chez les femmes enceintes, ces dernières doivent bien s’isoler en guise de prévention.

Ce que nous savons pour le moment, c’est que le risque de contamination chez les femmes enceintes est similaire à celui du reste de la population. Cette situation diffère de celle des femmes enceintes pendant la pandémie de l’influenza H1N1 qui a eu lieu en 2019 : les femmes enceintes étaient les personnes qui souffraient des pires conséquences.

De la même façon, pour le moment, la transmission verticale du virus n’a pas été démontrée. Aucune preuve scientifique n’indique que le Covid-19 traverse le placenta et passe donc de la mère au fœtus.

Une autre étude scientifique a différencié les personnes affectées par le coronavirus en fonction de leur groupe sanguin. Les résultats préliminaires suggèrent que les personnes de groupe sanguin A présentent un risque significativement plus grand que celles du groupe O. Mais il convient de préciser que le nombre de participants était limité.

À prendre en considération

Les personnes les plus vulnérables au Covid-19 présentent un risque notoire de souffrir de complications pouvant entraîner la mort. Les soins, l’hygiène et l’isolement social sont des mesures primordiales pour ces personnes. Les systèmes de santé ne disposent pas de suffisamment de lits pour prendre soin d’éventuels nouveaux cas graves et compliqués. C’est pourquoi nous devons les aider en restant chez nous afin de diminuer la courbe des contaminations.