Quelles sont les précautions à prendre après un traitement de canal ?

Après un traitement de canal, les tissus ont besoin de cicatriser et un certain inconfort peut apparaître. Découvrez ici quelles sont les précautions à prendre après un traitement de canal.
Quelles sont les précautions à prendre après un traitement de canal ?
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 16 décembre, 2022

Les traitements de canal permettent de soulager la douleur et de garder la dent en bouche. Pour avoir une meilleure récupération, il faut prendre certaines précautions après un traitement de canal.

Certains symptômes surviennent fréquemment après ce type d’intervention. Ressentir un peu de douleur ou d’inconfort les jours suivant le traitement est assez courant.

Suivre les indications du dentiste qui a réalisé l’endodontie et apporter les soins nécessaires rendra le postopératoire moins inconfortable. Poursuivez donc votre lecture pour découvrir tout ce que vous devez savoir pour récupérer d’un canal radiculaire.

Qu’est-ce qu’un canal radiculaire ?

L’endodontie ou le traitement du canal radiculaire est la pratique dentaire qui résout les problèmes qui surviennent dans la pulpe, c’est-à-dire à l’intérieur des dents. Ce traitement permet de conserver les éléments dentaires à pulpe enflammée, nécrotique ou infectée, sans avoir besoin de les extraire.

L’endodontie consiste à retirer le tissu pulpaire endommagé et à nettoyer la zone interne de l’élément dentaire. L’espace restant est rempli de matériaux spéciaux qui permettent de sceller les conduits.

L’origine des lésions pulpaires peut être une carie avancée et profonde, un traumatisme ou des pathologies des tissus qui entourent la dent. Des obturations mal faites ou qui fuient peuvent également endommager les nerfs de la dent.

La pulpe est la partie molle des dents, là où les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses se rencontrent. Elle couvre la racine de la dent. Lorsque ce tissu est endommagé, le patient commence à présenter des symptômes et une gêne.

Voici quelques-uns des signes qui indiquent la nécessité d’un traitement de canal :

  • Sensibilité au froid et à la chaleur
  • Douleur localisée sur la dent touchée ou dans les zones voisines
    • Elle peut être constante, intermittente, lancinante et varier en intensité.
  • Inconfort
  • Changement de couleur
  • Apparition d’un abcès ou d’une fistule
  • Gonflement dans la région

Lorsque l’un de ces symptômes apparaît, l’idéal est de consulter le dentiste le plus tôt possible. Il sera ainsi possible de prévenir les complications.

L’endodontie est réalisée sur des dents permanentes et les matériaux utilisés changent selon qu’il s’agisse de dents adultes ou de dents jeunes dont la formation radiculaire n’est pas terminée. Dans le cas des dents de lait, les problèmes de pulpe sont résolus avec d’autres traitements spécifiques.



[/atomik -lu-aussi ]

Comment se déroule un traitement de canal ?

Les traitements de canal sont effectués en une ou plusieurs séances, selon les caractéristiques du cas. Voici les étapes nécessaires pour effectuer cette procédure :

  1. Anesthésie : l’élément dentaire est engourdi par application d’une anesthésie locale. Cela évite au patient de ressentir une gêne pendant la réalisation du traitement de canal.
  2. Isolement de la dent : avec un caoutchouc spécial, la dent est isolée du reste de la bouche.
  3. Accès à l’espace pulpaire : à l’aide d’instruments rotatifs, le tissu malade est retiré et une ouverture profonde est pratiquée pour permettre l’accès à la pulpe.
  4. Nettoyage et modelage du canal : avec des instruments manuels, des liquides rotatifs et désinfectants, les parois internes de la dent sont grattées et lavées pour éliminer la matière organique et donner une forme conique aux canaux.
  5. Obturation canalaire : une fois l’espace interne de la dent nettoyé, il est séché et rempli d’un matériau biocompatible. L’option la plus utilisée est la gutta-percha chaude. Elle est introduite jusqu’à l’extrémité des canaux ou jusqu’à occuper la zone de la chambre pulpaire.
  6. Radiographies de contrôle : tout au long du processus, des radiographies sont effectuées pour identifier la longueur des conduits et déterminer la longueur de la zone de travail.
  7. Reconstruction de la dent : après l’endodontie, l’anatomie et la fonctionnalité perdues doivent être restaurées. La cavité est remplie d’un matériau provisoire ou définitif, selon le cas clinique.
Endodontie ou traitement canalaire.
Un traitement de canal peut être réalisé en une seule séance ou en plusieurs.

Comment se préparer à un traitement de canal ?

Le traitement du canal radiculaire n’est pas une procédure très complexe. Le patient est anesthésié localement, c’est-à-dire qu’il est conscient, mais il ne perçoit pas de douleur ou d’inconfort dans la dent.

Bien que la thérapie ne soit pas douloureuse, il est bon de savoir qu’elle nécessite une longue période pendant laquelle la bouche doit rester ouverte. Cela peut être épuisant pour certaines personnes.

Une bonne pratique consiste à se reposer suffisamment avant le traitement. Cela aidera à avoir la force et l’énergie nécessaires pour maintenir la bouche ouverte.

De plus, un bon repos permet de se rendre au rendez-vous plus sereinement. Les patients moins anxieux profitent d’une meilleure durée d’anesthésie et ressentent moins de douleur lors des interventions.

Enfin, il convient de manger quelque chose avant de suivre un traitement de canal. Après la pratique, la bouche sera anesthésiée, ce qui rendra l’alimentation plus difficile.

À quoi s’attendre après un traitement de canal ?

Une fois le traitement du canal radiculaire terminé, la bouche restera anesthésiée pendant un certain temps. Au fur et à mesure que la sensibilité revient, un certain inconfort et même une douleur peuvent être ressentis.

La sensibilité dans la zone où l’intervention a été réalisée est normale. Elle est due au travail effectué et au processus de récupération des tissus. Cependant, la douleur devrait diminuer et disparaître après quelques jours.

Le dentiste indiquera la prise d’anti-inflammatoires après un traitement de canal. En cas d’infection dentaire, il vous prescrira également des antibiotiques. Il est important de prendre le médicament de la manière recommandée par le professionnel, afin que la période postopératoire soit plus confortable et le traitement réussi.

Dans le cas où la douleur est de plus en plus intense ou ne s’atténue pas avec les médicaments, il sera nécessaire d’aller chez le dentiste. Vous devriez également retourner chez le dentiste si la zone près de la dent ou du visage commence à gonfler.

Souvent, il faut quelques séances supplémentaires pour éliminer les restes de pulpe de tous les canaux. Parfois, il est nécessaire d’utiliser un médicament spécial à l’intérieur de la dent.

Des contrôles postopératoires sont nécessaires pour évaluer la réponse du corps au traitement et le succès de la thérapie. Dans certains cas, des radiographies seront nécessaires pour observer la récupération des tissus, en particulier lorsqu’il y a eu des infections antérieures.

Pendant que la dent contient un matériau temporaire, évitez de mâcher des aliments très durs. Une fois qu’un délai raisonnable s’est écoulé sans symptômes, le dentiste indiquera la reconstruction définitive de la dent.

Selon la quantité de tissu dentaire perdu, des obturations, des incrustations ou des couronnes seront nécessaires. La dent retrouvera ainsi sa forme et son apparence normales, et pourra remplir ses fonctions dans la bouche.

Les précautions à prendre après un traitement de canal

Il y a certaines précautions qui doivent être prises après un traitement de canal. Ces pratiques aident les tissus à mieux cicatriser et à rendre le postopératoire moins inconfortable.

Voici quelques aspects à prendre en compte pour favoriser la réussite du traitement et une période postopératoire apaisée :

  • Ne mâchez pendant que la bouche est anesthésiée : cela évite que les blessures ne traumatisent accidentellement la zone.
  • Ne mordez pas des aliments durs et collants jusqu’à ce que la dent traitée soit reconstruite avec des matériaux définitifs. Il convient même de mâcher du côté opposé pour essayer de réduire l’utilisation de cette dent jusqu’à ce que la réparation finale soit effectuée.
  • Soyez prudent avec le fil dentaire : pendant que la dent est remplie de matériau temporaire, il faut prendre soin de ne pas enlever le remplissage par accident avec du fil dentaire.
  • Utilisez le médicament selon les directives du dentiste : la prise des médicaments indiqués par le dentiste de la manière indiquée permet une meilleure récupération.
  • Maintenez l’hygiène dentaire en effectuant un brossage quotidien et en utilisant du fil dentaire pour éviter l’accumulation de plaque bactérienne.
  • Envisagez la possibilité de traitements esthétiques ultérieurs : après un traitement de canal, la dent peut changer de couleur. Des procédures dentaires telles que le blanchiment, les facettes ou les couronnes peuvent être nécessaires pour donner à la dent une meilleure apparence.
  • Se rendre aux examens dentaires : se rendre fréquemment chez le dentiste permet de maintenir le traitement et de prendre soin du reste de la bouche.
Contrôle dans un canal radiculaire.
Des contrôles post-endodontiques doivent être effectués, afin que le professionnel détecte rapidement tout inconvénient.

Quand appeler le dentiste ?

Malgré la prise de précautions, des complications apparaissent souvent. Idéalement, allez chez le dentiste si l’une des situations suivantes se présente :

  • Douleur constante qui ne se calme pas avec les médicaments
  • Dent tendue ou palpitante
  • Douleurs chroniques
  • Sensibilité aux aliments chauds ou froids
  • Gencive ou visage gonflé
  • Fistule ou bouton avec du pus apparaît sur la gencive
  • La dent ne s’obstrue pas normalement
  • Dent qui bouge
  • Impossibilité de passer du fil dentaire
  • Le médicament prescrit provoque des effets secondaires, tels que des allergies, des démangeaisons, des éruptions cutanées ou de l’inconfort

Le professionnel évaluera chaque cas particulier et prendra les mesures nécessaires pour régler la situation.



[/atomik -lu-aussi ]

Il vaut mieux prévenir…

Un traitement de canal peut provoquer une douleur légère dans les jours qui suivent la procédure. Dans tous les cas, l’inconfort disparaît tout seul au fur et à mesure que les tissus guérissent.

Prendre les précautions nécessaires après un traitement de canal contribue à rendre le postopératoire plus confortable et plus calme. Cependant, parfois les symptômes persistent et il est nécessaire que le dentiste intervienne à nouveau.

Les canaux radiculaires sont des traitements dentaires conservateurs. Ils permettent de résoudre des situations de douleur ou d’infection au niveau des dents, empêchant les dents d’être extraites. Mais ils peuvent échouer.

Si les dents ne tombent pas malades, ce type d’intervention n’est pas nécessaire. La meilleure recommandation est donc toujours la prévention qui consiste en des soins bucco-dentaires appropriés. Prendre soin de la santé bucco-dentaire peut non seulement éviter le besoin de ces types de traitements, mais cela vous aidera également à avoir une bouche saine et un beau sourire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Nerf dentaire et mal de dents : causes et traitements
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Nerf dentaire et mal de dents : causes et traitements

Lorsque le nerf dentaire est endommagé, un mal de dents gênant apparaît. Découvrez ici ses causes et les traitements possibles.



  • Esmaeili, H., Malekzadeh, M., Esmaeili, D., & Nikeghbal, F. (2020). Dental anxiety and the effectiveness of local anesthesia. Brazilian Journal of Oral Sciences19, e208127-e208127.
  • Okawa, K., Ichinohe, T., & Kaneko, Y. (2005). Anxiety may enhance pain during dental treatment. The bulletin of tokyo dental college46(3), 51-58.
  • de Endodoncia, A. E. (2020). Recomendaciones de la Asociación Española de Endodoncia sobre el uso de antibióticos en endodoncia. Endodoncia (Madr.), 6-12.
  • Sahli, C. C., & Aguadé, E. B. (Eds.). (2019). Endodoncia: técnicas clínicas y bases científicas. Elsevier.
  • Vera Medina, M. M. (2020). Valoración de éxitos y fracasos en endodoncia (Bachelor’s thesis).
  • Vautier, M. I. (2020). Reintervención en endodoncia (Doctoral dissertation, Universidad Nacional de Cuyo. Facultad de Odontología).
  • Olalla Collazo, M. O. (2012). Sintomatología en una endodoncia mal realizada (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • González, Á. C., Tejeda, A. R. B., Campoy, C. E. B., Gutiérrez, O. A., Antillón, M. G. S., Muñoz, L. S. R., … & Bobadilla, C. G. (2020). Procedimientos clínicos en endodoncia. Editorial Universidad de Guadalajara.
  • Ruiz Rodríguez, P. E. Efecto Antimicrobiano de diversos materiales para la medicación intraconducto en endodoncia.
  • Hilú, R., & Balandrano, F. (2009). El éxito en endodoncia. Endodoncia27(3), 131-138.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.