Quelques astuces pour bien nettoyer sa langue

Nettoyer correctement la langue permet d'avoir une bouche saine et fonctionnelle. Découvrez comment le faire correctement.
Quelques astuces pour bien nettoyer sa langue

Dernière mise à jour : 18 août, 2022

Prendre soin de l’hygiène dentaire est un point que la plupart d’entre nous ont tout à fait intégré. Mais nettoyer correctement la langue devrait également faire partie de cette routine et tout le monde ne le fait pas.

Nombreuses sont les personnes qui oublient la langue pendant le nettoyage buccal. Or, négliger cet organe amène des désagréments pour la santé et le bon fonctionnement de la bouche.

Connaître l’importance du nettoyage de la langue vous aidera à ne pas oublier ce moment d’hygiène bucco-dentaire. Vous verrez que c’est assez simple et que ce geste vous apportera de nombreux bienfaits. Poursuivez donc votre lecture pour les découvrir.

L’importance de nettoyer correctement la langue

La langue est un organe mobile, ancré au plancher de la bouche et composé de divers groupes musculaires recouverts de tissu muqueux. Elle joue un rôle fondamental dans la cavité buccale. Elle est impliquée dans la mastication, la formation de bolus, la déglutition, l’hydratation orale, la parole et le sens du goût.

La langue a des terminaisons nerveuses et une grande irrigation. Par conséquent, en cas de blessure, elle saigne beaucoup. À l’état normal, elle est rose, humide et mobile.

De plus, son dos est recouvert de papilles qui donnent à sa surface un aspect velouté caractéristique. Certaines de ces structures participent à la perception du goût. D’autres ont des fonctions lymphatiques ou produisent de la salive.

Nettoyer correctement la langue est important pour maintenir cet organe en bonne santé et réalise ses fonctions normalement. Autrement, les bactéries présentes dans la bouche prolifèrent et les restes de nourriture s’accumulent à sa surface.

Une langue non propre prédispose à l’apparition de plusieurs problèmes :

  • Halitose ou mauvaise haleine
  • Altérations dans le sens du goût
  • Modifications de la flore buccale normale, avec développement de mycoses
  • Accumulation de salissures (langue blanche ou noire et surface plus lisse)
  • Siège de bactéries pathogènes responsables des caries, gingivites, maladies parodontales et autres infections

Prendre quelques minutes par jour pour nettoyer sa langue préviendra ces désagréments. Une langue soignée pourra continuer à remplir ses fonctions.

De plus, vous n’aurez pas mauvaise haleine, ni de problèmes de mastication, de déglutition ou d’élocution. Cela en vaut donc la peine. Nous vous expliquons ci-dessous comment procéder.



Comment bien nettoyer la langue ?

Nettoyer correctement la langue tous les jours vous permettra de garder cet organe en bonne santé. Voici quelques conseils que vous devriez suivre lors du nettoyage de cette partie de la bouche.

1. Intégrez l’hygiène de la langue à votre routine de brossage des dents

La première chose à faire pour nettoyer correctement votre langue est d’intégrer son hygiène dans votre routine de nettoyage dentaire. Si vous en faites une partie du brossage des dents, il est peu probable que vous oubliez cette étape.

Chaque jour, après les repas, vous devez vous brosser les dents et les gencives pendant au moins 2 minutes. Pour cela, vous utiliserez une brosse à poils doux et un dentifrice contenant du fluor.

De plus, l’hygiène doit être complétée à l’aide de fil dentaire. Cela élimine les germes et les débris alimentaires qui s’accumulent entre les dents et que la brosse à dents ne peut pas atteindre.

Assurer une bonne hygiène des dents empêche les résidus et les bactéries de s’accumuler, lesquels pourraient ensuite se déposer sur la langue. Commencer par l’hygiène des dents est la première étape. Vient ensuite le nettoyage de la langue.

Brossage dentaire pour prendre soin de la langue.
Se brosser les dents implique de nettoyer la langue.

2. Procédez au nettoyage

Pour bien se nettoyer la langue, l’idéal est d’avoir un gratte-langue ou gratte-langue. C’est un outil conçu pour éliminer les bactéries et les débris de la surface de l’organe.

Mais si vous n’avez pas cet instrument, vous pouvez toujours nettoyer votre langue. L’utilisation des poils de la brosse ou de son dos peut économiser le manque de grattoir et vous aider.

Pour nettoyer la langue, vous devez faire de légers mouvements de grattage de la zone arrière vers l’avant, jusqu’à ce que vous atteigniez la pointe. Le processus doit être répété plusieurs fois et les côtés de l’organe doivent également être nettoyés. Entre les passages, il est pratique de se rincer la bouche avec de l’eau pour éliminer les résidus libres.

Certaines personnes ont souvent du mal à nettoyer leur langue à cause du réflexe nauséeux qui se produit lorsqu’on place le grattoir sur le dos. Une respiration profonde avant de commencer aide. De plus, à mesure que le corps s’habitue à l’habitude, l’inconfort diminuera.

Comme nous l’avons mentionné, le gratte-langue est l’instrument le plus pratique pour nettoyer correctement la langue. Dans tous les cas, si nous n’en avons pas, il existe d’autres moyens d’assurer l’hygiène de cette partie de la bouche.

Grattoir

C’est un petit instrument denté conçu pour nettoyer correctement la langue. Il se compose d’une barre courbée en forme de U ou de Y qui racle la surface linguale. Ils sont de tailles et de matériaux différents.

Son utilisation est très simple. Comme son nom l’indique, la langue doit être grattée doucement.

Pour cela, les mouvements sont effectués d’arrière en avant, c’est-à-dire de la zone la plus profonde de la langue jusqu’à la pointe. L’angulation doit être variée pour atteindre toutes les zones de l’organe.

Cette action est répétée plusieurs fois pour assurer la propreté de toute la langue. A chaque passage, le détartreur élimine les bactéries, les débris alimentaires et les cellules mortes piégées dans les irrégularités du dos de la langue.

Après chaque passage, il est pratique de rincer le grattoir et votre bouche avec de l’eau. Une fois terminé, le nettoyeur doit être lavé pour le garder hygiénique et en bon état jusqu’à sa prochaine utilisation.

Brosse à langue

Les brosses à langue sont également des instruments créés spécialement pour le nettoyage de la langue. Ils diffèrent des grattoirs car ils ont plusieurs filaments qui agissent comme une brosse ou un balai.

Le passer sur la langue élimine les débris et les bactéries accumulées. La sensation qu’il provoque chez la personne est moins intense que celle du grattoir, c’est pourquoi il est plus pratique pour les personnes ayant une grande sensibilité au niveau de la langue.

Brosse à dents classique

La brosse à dents est un instrument conçu pour nettoyer les surfaces dentaires, qui sont dures. Par conséquent, ce n’est pas le meilleur outil pour désinfecter la langue, qui est un organe mou.

En effet, comparés aux grattoirs à langue, ils ne sont pas aussi efficaces que ces derniers lorsqu’il s’agit d’éliminer les résidus accumulés sur le dos de la langue.

Si vous n’avez pas d’autre alternative pour nettoyer la langue, vous pouvez utiliser une brosse à dents traditionnelle. Il est préférable de le faire avec cet instrument moins efficace que de ne pas désinfecter.

Vous devriez en opter pour un à poils souples et il sera exclusivement réservé au nettoyage de la langue. Par conséquent, ce sera une brosse différente de celle utilisée pour les dents.

Brosse à dents avec gratte-langue intégré

Certaines brosses à dents modernes ont une surface rugueuse à l’arrière de la tête destinée au nettoyage de la langue. Mais l’efficacité de cet accessoire est assez limitée.

La tête de brosse à dents avec gratte-langue n’est utile que pour nettoyer le bout de la langue. Si l’instrument pointu est placé à l’arrière de la bouche, il provoque généralement beaucoup de nausées.

3. Utilisez des bains de bouche

Pour terminer correctement le processus de nettoyage de la langue, il est conseillé d’utiliser un bain de bouche. Effectuer un rinçage vigoureux pendant quelques minutes avec ces liquides permet d’éliminer les résidus restés sur la langue.

Pensez à recracher le produit une fois terminé, car ils ne sont pas conçus pour être avalés.

Les bains de bouche contiennent différents composants qui aident à protéger la bouche contre la plaque bactérienne et à donner une haleine fraîche. Il y a ceux qui contiennent du fluor, des antiseptiques ou des ingrédients naturels, capables de garder les germes sous contrôle. Le dentiste pourra vous indiquer celui qui vous convient le mieux.

Bain de bouche pour bien nettoyer la langue.
Les bains de bouche complètent les actions de brossage de la langue et favorisent une haleine fraîche.

4. Faites cela correctement et fréquemment

Pour nettoyer correctement la langue, il faut non seulement bien le faire, mais il est aussi important que ce soit une habitude fréquente. Comme nous l’avons dit, l’intégration de l’hygiène de la langue dans votre routine de brossage des dents vous permettra de ne pas oublier.

Il est important de nettoyer la langue au moins 2 fois par jour. Notamment avant de se coucher, car pendant la nuit nous sécrétons moins de salive.

Vous pourrez ainsi vous reposer avec une bouche propre. Vous préviendrez l’accumulation de bactéries, la formation de plaques de revêtement blanchâtres et la mauvaise haleine sont évitées. Vivre le confort d’avoir une langue propre est généralement une motivation suffisante pour continuer à prendre soin de cette zone.



Comment savoir si la langue est propre ?

À la fin de la routine de nettoyage buccal, il est conseillé de tirer la langue devant un miroir et de la regarder. L’observation de sa surface permet de vérifier que l’hygiène a été correctement effectuée.

Après avoir bien nettoyé la langue, la surface de cette dernière doit être rose. En revanche, si des zones blanches ou jaunâtres sont observées, c’est qu’elle n’a pas été complètement aseptisée.

La plupart du temps, lorsque la langue paraît blanchâtre, cela est dû à la présence de bactéries accumulées à sa surface. Mais d’autres fois, il peut s’agir de la manifestation d’affections bucco-dentaires, telles que la candidose buccale, le lichen ou la leucoplasie, par exemple.

Si après des brossages répétés, la langue retrouve sa couleur rose habituelle, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Si la teinte blanchâtre persiste, il faut consulter un dentiste pour évaluer la situation.

Quand consulter un dentiste ?

Pour que la langue fonctionne normalement, il est important de prendre soin de son hygiène. Mais en plus, il faut visiter fréquemment le dentiste.

Lors des consultations de routine, le dentiste observera l’apparence de la langue et évaluera sa mobilité. Il sera ainsi en mesure de diagnostiquer précocement toute condition.

Il est également important de surveiller l’apparence de la langue. Observer cet organe lorsque vous avez fini de le nettoyer vous permettra de détecter d’éventuels changements inhabituels.

Il est pertinent de consulter le dentiste ou le médecin si l’une de ces manifestations apparaît sur la langue :

  • Douleur
  • Brulûres sévères
  • Taches rouges
  • Zones plus lisses
  • Langue poilue
  • Plaies qui ne cicatrisent pas après quelques jours
  • Surface avec une coloration jaune ou noire
  • Taches blanches qui ne disparaissent pas avec le nettoyage
  • Plaies ou bosses qui ne disparaissent pas après quelques semaines

Une langue propre et saine

Nettoyer correctement la langue est assez simple et en vaut la peine. Cela est essentiel pour que les tâches courantes, comme manger, parler et goûter, soient effectuées sans difficulté.

Il vous faudra peut-être un certain temps pour prendre l’habitude d’inclure votre langue dans votre hygiène bucco-dentaire. Lorsque vous ressentirez le confort que suscite le fait de sentir cette partie propre et fraîche de la bouche, vous ne l’oublierez sûrement plus.

Cela pourrait vous intéresser ...
8 faits curieux sur la langue
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
8 faits curieux sur la langue

Découvrez quelques faitts curieux sur la langue. Bien connaître cet organe vous permettra de le valoriser et d'en prendre soin comme il se doit.



  • Barba, L., & Valerio, I. (2020). Halitosis: Principios básicos sobre su origen y tratamiento Revisión narrativa. Odovtos International Journal of Dental Sciences22(1), 47-59.
  • Singh, S., Singh, D., & Macedo, M. B. L. (2022). Dispositivos para remoção da saburra lingual: revisão de literatura. Research, Society and Development11(6), e54411629554-e54411629554.
  • Gallego, A. P. (2022). La patología lingual. FMC-Formación Médica Continuada en Atención Primaria29(5), 256-260.
  • Félix Corrales, C. A. (2018). Relación entre la remoción del cubrimiento lingual y los niveles de compuestos volátiles sulfurados utilizando un limpiador lingual vs un cepillo dental.
  • Pedrazzi, V., Sato, S., de Mattos, M. D. G. C., Lara, E. H. G., & Panzeri, H. (2004). Tongue‐cleaning methods: a comparative clinical trial employing a toothbrush and a tongue scraper. Journal of periodontology75(7), 1009-1012.
  • Jiménez, A. I. V., & Bolaños, F. J. (2016). Lengua vellosa negra. Reporte de caso clínico. Odovtos-International Journal of Dental Sciences18(1), 29-33.
  • Villalobos, O. J., Salazar, C. R., & Ramírez de Sánchez, G. (2001). Efecto de un enjuague bucal compuesto de aloe vera en la placa bacteriana e inflamación gingival. Acta odontológica venezolana39(2), 16-24.
  • Van Tornout, M., Laleman, I., Dadamio, J., Degeest, S., Vancauwenberghe, F., & Quirynen, M. (2014). Halitosis y cubrimiento lingual. Periodoncia y osteointegración24(1), 17-21.
  • Danser, M. M., Gómez, S. M., & Van der Weijden, G. A. (2003). Tongue coating and tongue brushing: a literature review. International journal of dental hygiene1(3), 151-158.