Quelques doutes en matière de sexe pendant le confinement

21 mai 2020
En cette période de confinement, des doutes en matière de sexe surgissent. Nous vous disons ici quels sont les doutes les plus fréquents tout en y apportant une réponse.

Maintenant que l’infection au coronavirus (Covid-19) est présente partout dans le monde et constitue notre réalité, de nombreux doutes en matière de sexe pendant le confinement surgissent. Certains ont peur d’être contaminés à cause d’un rapport sexuel. D’autres sont inquiets de constater que leur libido diminue en raison du stress et des préoccupations qu’implique la situation actuelle.

Nombreuses sont alors les personnes qui consultent pour savoir si elles peuvent avoir des rapports sexuels pendant le confinement ou bien parce qu’elles sont à la recherche d’une solution pour retrouver leur libido. Pour cette raison, nous souhaitons ici vous livrer quelques informations afin de dissiper vos doutes en matière de sexe pendant le confinement.

Les doutes en matière de sexe pendant le confinement

Tout d’abord, nous devons être conscients du fait que de nombreuses fausses informations sur le virus circulent via les réseaux sociaux. On pourrait presque même parler d’une pandémie informative.

Au moindre doute, l’idéal est de contacter son centre de santé le plus proche ou bien de suivre les recommandations et les bulletins de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). C’est la source d’informations la plus fiable. Nous pouvons compter sur cette organisation pour nous informer sur cette nouvelle maladie.

Maintenant que tout cela est clair, découvrez dans la suite de cet article les doutes les plus fréquents en matière de sexe pendant le confinement. Nous vous proposerons également quelques suggestions.

Cet article peut également vous intéresser : Les femmes enceintes peuvent-elles transmettre le coronavirus à leur bébé ?

1. Puis-je avoir un rapport sexuel avec mon partenaire ?

Si vous et votre partenaire ne présentez aucun symptôme et si vous n’avez pas été en contact avec des personnes infectées, alors les rapports sexuels sont sûrs. Inversement, si l’un des membres du couple présente des symptômes ou s’il a été testé positif au coronavirus, l’idéal est de s’abstenir et de garder ses distances.

Si vous avez eu des rapport sexuels pendant la quarantaine, il convient de passer un test de détection du coronavirus. De la même manière, il convient d’éviter les bisous et de renforcer vos habitudes d’hygiène. Se laver les mains est une mesure primordiale, notamment en raison de la possibilité de toucher des surfaces contaminées sans le savoir.

Le sexe pendant le confinement

2. Que puis-je faire pour ne pas négliger ma vie sexuelle ?

En ce temps de pandémie, les pratiques érotiques ont diminué en raison de la distance de sécurité à maintenir vis-à-vis des autres. L’érotisme technologique peut être une solution. Il vous reste toujours l’option des films érotiques, de la lecture érotique, etc.

3. Le virus se transmet-il par voie sexuelle ?

Pour le moment, aucune information ne confirme une éventuelle transmission du virus par voie sexuelle. Néanmoins, les informations sur la COVID-19 sont sans cesse actualisées et on sait maintenant qu’il est possible de contaminer quelqu’un par la salive.

Avoir des rapports sexuels en ce temps de pandémie peut supposer un risque via les baisers, notamment si votre partenaire présente des symptômes de l’infection.

Dans tous les cas, le recours au préservatif est toujours important, étant donné qu’il permet d’avoir des rapports sexuels sûrs.

4. Dois-je appliquer des mesures de prévention ?

Même s’il s’agit de votre partenaire, certains sexologues recommandent d’avoir des rapports sexuels avec un masque afin d’éviter une possible transmission du virus via la toux ou encore les éternuements.

Par ailleurs, pendant la durée du confinement, l’idéal est d’éviter le sexe occasionnel. Avoir des rapports sexuels avec un nouveau partenaire suppose un risque élevé.

Une femme en train de se moucher

Cet article peut également vous intéresser : La perte de l’odorat et du goût, des symptômes possibles de l’infection au coronavirus

Le sexe pendant le confinement

Au-delà des doutes en matière de sexe en ce contexte de pandémie, certains couples constatent une baisse de leur libido à cause de la préoccupation et de l’anxiété qui accompagnent la crise épidémique. Dans ce cas-là, il est tout à fait normal qu’une chute de la libido chez l’un ou les deux membres du couple provoque des changements émotionnels brusques.

Si les deux membres du couple sont en bonne santé, les rapports sexuels sont recommandés, car le sexe aide à diminuer le niveau d’anxiété et apporte, qui plus est, d’autres bienfaits. Si le couple est sain et a envie d’avoir des rapports sexuels, le couple peut essayer des postures qui minimisent le contact avec le visage de l’autre. Les postures où l’un des membres se retrouve dos à son partenaire constituent une bonne option, par exemple.

La masturbation est aussi une grande alliée. Il en est de même pour la lecture d’histoires érotiques et le recours aux jouets sexuels. Les jouets sexuels constituent une excellente option pour ceux qui préfèrent éviter le contact, à condition de les maintenir toujours propres, bien entendu. Enfin, gardez à l’esprit que les relations amoureuses n’impliquent pas seulement le contact sexuel mais aussi les attentions envers l’autre.

D’autres paramètres qu’il faut prendre en considération en matière de sexe pendant le confinement

Le dernier point à prendre en considération au sujet du sexe pendant le confinement concerne les groupes à risque. Pour les personnes qui souffrent d’une maladie cardiaque/pulmonaire/respiratoire/immunitaire, il est préférable qu’elles s’abstiennent d’avoir des rapports sexuels pendant la quarantaine.

  • Singhal T. A Review of Coronavirus Disease-2019 (COVID-19). Indian J Pediatr. 2020;87(4):281–286. doi:10.1007/s12098-020-03263-6
  • Yi Y, Lagniton PNP, Ye S, Li E, Xu RH. COVID-19: what has been learned and to be learned about the novel coronavirus disease. Int J Biol Sci. 2020;16(10):1753–1766. Published 2020 Mar 15. doi:10.7150/ijbs.45134
  • Alpalhão M, Filipe P. The Impacts of Isolation Measures Against SARS-CoV-2 Infection on Sexual Health [published online ahead of print, 2020 Apr 3]. AIDS Behav. 2020;1–2. doi:10.1007/s10461-020-02853-x
  • The Guardian. (2020). Can I have sex? A guide to intimacy during the coronavirus outbreak. Retrieved on April 7, 2020 from https://www.theguardian.com/us-news/2020/apr/05/can-i-have-sex-a-guide-to-intimacy-during-the-coronavirus-outbreak