Quels sont les symptômes de la gastro-entérite ?

19 septembre 2020
La gastro-entérite est une pathologie qui se caractérise par l'apparition de nausées, de diarrhées et de douleurs abdominales. Elle peut être causée par un virus, des bactéries, des parasites ou des agents non infectieux.

Les symptômes de la gastro-entérite se caractérisent par une inflammation produite dans le tractus gastro-intestinal. La diarrhée, les vomissements, les douleurs abdominales et les crampes musculaires sont courants.

Selon des publications dans The New Journal of Medicine, la cause la plus commune de cette pathologie (90% des poussées chez les adultes) sont les norovirus, agents pathogènes de l’ARN de la famille Caliciviridae.

Malgré ce que l’on peut soupçonner, la plupart des épidémies de gastro-entérite sont générées par des virus et non des bactéries. Il est donc nécessaire de connaître les symptômes de la maladie afin de l’aborder avec le traitement le plus efficace.

La létalité de la gastro-entérite

Diverses études épidémiologiques estiment qu’il y a entre trois et cinq milliards de cas de gastro-entérite par an dans le monde. Bien entendu, ce chiffre n’est pas négligeable.

L’Organisation Mondiale de la Santé avertit que les effets sont beaucoup plus graves chez les enfants de moins de cinq ans.

Voici quelques données:

  • Les maladies diarrhéiques représentent la deuxième cause de décès chez les enfants de moins de cinq ans. Cela se traduit par 525 000 morts par an.
  • Des études affirment qu’au moins 453 000 de ces décès infantiles sont dus au rotavirus (22% des décès dans les pays tels que l’Ethiopie ou l’Inde).
  • Une proportion importante de ces décès pourrait être évitée grâce à un accès à l’eau potable ainsi qu’un assainissement adéquat dans les installations publiques.
  • Dans le monde, il y a environ 1,7 milliards de cas de maladies diarrhéiques chez les nourrissons chaque année.

Comme nous avons pu l’observer, les agents viraux qui sont les causes les plus fréquentes de gastro-entérite chez les adultes sont les norovirus. Alors que chez les enfants de moins de cinq ans, ce sont plus souvent les rotavirus. Si vous souhaitez connaître les différences entre les symptômes de la gastro-entérite en fonction de l’agent causal, poursuivez la lecture.

Une douleur abdominale.

“La douleur au ventre est l’un des symptômes classiques de la gastro-entérite.”

Lisez davantage : Que faire en cas de gastro-entérite chez le bébé ?

Quels sont les symptômes de la gastro-entérite ?

La réponse à cette question dépend en grande partie de l’agent responsable de la maladie. Des sources comme la Bibliothèque Nationale de Médecine des Etats-Unis soulignent qu’il existe trois principaux véhicules pathogènes : virus, bactéries et parasites. Voici les symptômes de chacun d’entre eux.

La gastro-entérite virale

Selon des études cliniques, les gastro-entérites virales (également appelées grippe intestinale) causées par le rotavirus sont généralement asymptomatiques chez les adultes, avec une période d’incubation de un à trois jours. Dans les cas qui se manifestent cliniquement, elles durent entre cinq et sept jours.

Voici quelques-uns des symptômes, peu importe le virus en question:

  • Diarrhée aqueuse sans sang.
  • Douleurs et crampes abdominales.
  • Nausées et vomissements.
  • Maux de tête.
  • Fièvre légère, entre 37 et 38 degrés.

Par ailleurs, il est important de savoir à quel moment consulter un médecin. En effet, bien que ces maladies ne requièrent pas d’interventions cliniques, elles sont parfois nécessaires chez les sujets sensibles.

Par exemple, chez les enfants comme chez les adultes, la présence de sang dans les vomissements et les diarrhées ou l’incapacité à retenir des liquides pendant 24 heures sont des symptômes qui nécessitent une urgence de traitement.

Gastro-entérite bactérienne

Dans ce cas, des études scientifiques affirment que les bactéries du genre Campylobacter sont les agents responsables les plus communs de la gastro-entérite bactérienne. La moitié d’entre elles sont dues à une exposition à de la viande de volaille contaminée. D’autres bactéries qui manifestent ce cadre clinique sont également Escherichia coli, Salmonella et Shigella.

La Veterans Health Library des Etats-Unis recueille la symptomatologie générale de ce type d’infections. Voici quelques-uns des signes les plus courants:

  • Diarrhée aqueuse
  • Nausées et vomissements
  • Fièvre et frissons
  • Douleur abdominale
  • Sang dans les selles dans les cas les plus graves

Par conséquent, les différences entre la gastro-entérite virale et la gastro-entérite bactérienne sont minimes. La fièvre et le sang dans les selles sont des symptômes plus courants de la gastro-entérite bactérienne.

Bien sûr, l’aggravation progressive, l’augmentation soutenue de la fièvre au-delà des 38 degrés, la présence de sang dans les selles ainsi que les symptômes de déshydratation (sécheresse buccale et absence d’urine) sont des signes évidements qu’une intervention médicale est nécessaire.

Symptômes de la gastro-entérite parasitaire

Nous entrons maintenant dans un domaine très vaste puisque les parasites, des protozoaires au ténias, en passant par les nématodes et autres vers plats, peuvent entraîner des cadres généraux de gastro-entérite chez les enfants et les adultes. Des recherches montrent que les symptômes de ce type de gastro-entérite sont semblables à ceux mentionnés auparavant. Cependant, de nouveaux signes peuvent également apparaître:

  • Anorexie et perte de poids.
  • Anémie.
  • Carences en vitamines.

En effet, dans de nombreux cas (comme l’infection par le ténia), le parasite se nourrit continuellement du contenu intestinal ou du sang du patient. D’autre part, ce type de maladies est généralement plus durable dans le temps. Par exemple, le ténia peut durer deux ou trois ans sans traitement.

Symptômes de la gastro-entérite non infectieuse

Il convient de noter que tous les épisodes de gastro-entérite ne sont pas dus à des agents infectieux. Voici quelques situations qui provoquent ce symptôme général :

  • Consommation de gluten pour les patients cœliaques.
  • Maladie de Crohn. Autrement dit, l’inflammation de certains segments du tractus gastro-intestinal.
  • Intoxication par des toxines dans les aliments.
  • Maladie inflammatoire intestinale (EII).
Examen médical du ventre.

“Les signes d’alerte pour une consultation sont une forte fièvre, une douleur intense, la présence de sang dans les selles et la déshydratation.”

Découvrez également : Le régime recommandé pour la gastro-entérite aiguë

Symptômes de la gastro-entérite : que faut-il retenir ?

Bien que cette pathologie partage de nombreux signes évidents malgré sa nature diverse, il est nécessaire d’obtenir un diagnostic médical dans tous les cas graves afin d’appliquer le traitement le plus efficace pour chaque patient. En général, la présence d’une déshydratation corporelle ou de sang dans les selles sont des signaux d’alarme suffisants pour se rendre en urgence chez le médecin.

Enfin, les symptômes les plus communs de la gastro-entérite sont bien évidemment les diarrhées, la douleur abdominale et les nausées, peu importe l’agent causal. Mais il existerait également des variations très marquées selon que le responsable de la maladie est une bactérie, un virus ou un parasite.

  • Glass, R. I., Parashar, U. D., & Estes, M. K. (2009). Norovirus gastroenteritis. New England Journal of Medicine361(18), 1776-1785.
  • Enfermedades diarréicas, Organización Mundial de la Salud (OMS). Recogido a 20 de agosto en https://www.who.int/es/news-room/fact-sheets/detail/diarrhoeal-disease
  • Elliott, EJ (2007 Jan 6). «Acute gastroenteritis in children.». BMJ (Clinical research ed.) 334 (7583)
  • Tate JE, Burton AH, Boschi-Pinto C, Steele AD, Duque J, Parashar UD (February de 2012). «2008 estimate of worldwide rotavirus-associated mortality in children younger than 5 years before the introduction of universal rotavirus vaccination programmes: a systematic review and meta-analysis». The Lancet Infectious Diseases 12 (2): 136-41.
  • Gastroenteritis, MedlinePLUS.gov. Recogido a 20 de agosto en https://medlineplus.gov/spanish/gastroenteritis.html
  • Blacklow, N. R., & Greenberg, H. B. (1991). Viral gastroenteritis. New England Journal of Medicine325(4), 252-264.
  • Galanis, E (2007 Sep 11). «Campylobacter and bacterial gastroenteritis.». CMAJ : Canadian Medical Association 177 (6): 570-1.
  • Gastroenteritis bacteriana, Veteran Health Library. Recogido a 20 de agosto en https://www.veteranshealthlibrary.va.gov/Spanish/DiseasesConditions/Digestive/142,89212_VA
  • Sepúlveda, Sofía E., et al. “Enfermedad inflamatoria intestinal: Una mirada inmunológica.” Revista médica de Chile 136.3 (2008): 367-375.
  • Meza-Lucas, Antonio, and Francisco Aguilar Rebolledo. “Teniasis humana por Taenia solium.” Revista Mexicana de Patología Clínica y Medicina de Laboratorio 49.2 (2002): 92-99.
  • Sáez, Marta Lázaro, Rógger Álvaro Bendezú García, and Marina Torres Almendros. “Enfermedad celiaca.” SESIONES HOSPITALARIAS 2011-2012 COMPLEJO HOSPITALARIO TORRECÁRDENAS (2010): 53.
  • Baños, N. D., Pelayo, M. P. M., Baños, P. D., & Vázquez, F. A. R. (1998). Gastroenteritis Parasitaria. Patogenia y signos clínicos. Bovis, (79), 43-59.