Qu’est-ce que l’uvéite et quels sont ses symptômes ?

14 novembre 2020
L'uvéite peut être grave et provoquer la perte permanente de la vision. Son diagnostic et son traitement précoces sont importants pour prévenir ses complications.

L’uvéite est une forme d’inflammation oculaire. Elle touche la couche moyenne du tissu de la paroi oculaire qui porte le nom d’uvée. Cette pathologie oculaire peut apparaître dans un œil ou dans les deux yeux.

Les signes de l’uvéite apparaissent généralement de façon soudaine et empirent rapidement. Elle touche surtout les personnes entre 20 et 50 ans mais peut aussi se présenter chez les enfants.

L’uvéite peut être grave et provoquer la perte permanente de la vision. Son diagnostic et son traitement précoces sont donc importants pour prévenir ses complications.

Par ailleurs, les personnes avec des modifications dans certains gènes peuvent avoir plus de probabilités de souffrir d’uvéite. Dans une étude récente, on a aussi découvert une relation significative entre l’uvéite et le tabagisme.

Types d’uvéite

Les symptômes de l'uvéite.

L’uvée est la couche de tissu intermédiaire de la paroi de l’œil. Elle se forme de :

  • L’iris.
  • Le corps ciliaire.
  • La choroïde : celle-ci se trouve entre la rétine – située sur la couche la plus interne de la paroi de l’œil – et la sclérotique – la partie blanche la plus externe de la paroi de l’œil.

L’uvée apporte un flux sanguin aux couches profondes de la rétineLe type d’uvéite dont on souffre dépendra des parties de l’œil qui seront enflammées :

  • Iritis : elle affecte la partie frontale de l’œil et il s’agit du type le plus fréquent.
  • Cyclite : elle touche le corps ciliaire.
  • Choroïdite et rétinite : concerne la partie postérieure de l’œil.
  • Uvéite diffuse : elle se produit quand toutes les couches de l’uvée sont enflammées.

Dans n’importe laquelle de ces affections, la matière gélatineuse située au centre de l’œil (humeur vitrée) peut s’enflammer et être envahie par des cellules inflammatoires.

Il existe aussi une autre classification de l’uvéite selon la zone de l’uvée qui est touchée. Dans les cas graves, toutes les couches sont impliquées.

Antérieure

L’inflammation de l’uvée a lieu près de la partie avant de l’œil. Elle commence de façon soudaine et les symptômes peuvent durer jusqu’à 8 semaines. Certaines variantes de l’uvéite antérieure sont constantes tandis que d’autres disparaissent et reviennent.

Intermédiaire

Le gonflement de l’uvée a lieu près de la partie centrale de l’œil. Par conséquent, les symptômes peuvent durer de quelques semaines à plusieurs années. Cette variante peut être cyclique ; certaines fois, elle guérit et d’autres fois, elle empire.

Postérieure

L’inflammation de l’uvée est proche de la partie arrière de l’œil. Les symptômes peuvent se manifester de façon graduelle et peuvent durer de nombreuses années.

Symptômes et complications

Parmi les signes, symptômes et caractéristiques de l’uvéite, nous retrouvons :

  • Rougissement des yeux.
  • Douleur dans les yeux.
  • Sensibilité à la lumière.
  • Vision floue.
  • Points noirs qui flottent dans le champ de vision (mouches volantes).
  • Baisse de la vision.

Les symptômes peuvent apparaître de façon soudaine ou empirer rapidement. Cependant, dans certains cas, ils se présentent de façon graduelle.

Lisez aussi : 4 remèdes naturels pour les douleurs oculaires

En plus de ces symptômes, si elle n’est pas traitée, l’uvéite peut causer certaines complications, comme :

  • Glaucome.
  • Cataracte.
  • Lésion du nerf optique.
  • Décollement de la rétine.
  • Perte permanente de la vision.

Causes de l’uvéite

Des gouttes dans les yeux.

Dans la moitié des cas environ, la cause spécifique de l’uvéite n’est pas claire. Si l’on parvient à déterminer une cause, il peut s’agir de l’une des suivantes :

  • Trouble auto-immune, comme la sarcoïdose ou la spondylarthrite ankylosante.
  • Lésion ou opération de l’œil.
  • Trouble inflammatoire, comme la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse.
  • Une infection, comme la maladie des griffes du chat, l’herpès zoster, la syphilis, la toxoplasmose, la tuberculose, la maladie de Lyme ou le virus du Nil occidental.
  • Un cancer qui touche les yeux, comme le lymphome.

Diagnostic et traitement de l’uvéite

Étant donné que l’uvéite est souvent liée à d’autres maladies ou affections, il peut être nécessaire de procéder à certains examens. Ceux-ci peuvent inclure un examen physique, une prise de sang, une analyse des fluides oculaires et une analyse par image.

En ce qui concerne le traitement, l’uvéite doit être traitée immédiatement pour éviter des problèmes de longue durée. Les ophtalmologues traitent souvent l’uvéite avec des médicaments sous forme de gouttes pour les yeux qui réduisent l’inflammation.

Il est aussi possible de les voir utiliser des gouttes pour les yeux qui dilatent la pupille afin de réduire la douleur et le gonflement.

 

 

 

  • Martínez-Berriotxoa, A., Fonollosa, A., & Artaraz, J. (2012). Aproximación diagnóstica a las uveítis. Revista Clinica Espanola. https://doi.org/10.1016/j.rce.2011.12.004

  • Benítez, J. M., Castillo, D., Díaz-Valle, D., Pato, E., López Abad, C., Alejandre, N., & Benítez, J. M. (2008). Enfermedades articulares y uveítis Articular diseases and uveitis. An. Sist. Sanit. Navar.

  • Álvarez-Mon Soto, M., Albarrán, F., Gorroño, M., & Pérez Gómez, A. (2017). Uveítis: etiopatogenia, diagnóstico y tratamiento. Medicine (Spain). https://doi.org/10.1016/j.med.2017.02.013