Qu’est-ce que la couperose ?

11 février 2020
La couperose en tant que telle n'est pas considérée comme une maladie, mais principalement comme un problème esthétique. Néanmoins, il est important de consulter un dermatologue car, dans certains cas, il s'agit de la première phase d'un problème plus grave, comme la rosacée.

La couperose est une affection dermatologique caractérisée par l’apparition de zones rouges sur la peau, causée principalement par les changements de température. Elle n’est pas considérée comme une maladie, mais comme un problème esthétique, mais si elle n’est pas traitée correctement, elle peut générer des problèmes plus graves.

Il est normal d’avoir des rougeurs au visage dans certaines circonstances, surtout en hiver, à cause du froid. Cependant, si ces rougeurs deviennent permanentes et augmentent avec le temps, on parle alors de couperose.

La couperose touche plus de femmes que d’hommes et a des causes à la fois externes et internes. Elle est également plus fréquente chez les personnes à la peau blanche ou pâle, qui a une texture fine et sensible et qui rougit facilement. Il est important de diagnostiquer ce problème à un stade précoce afin d’administrer le traitement approprié.

La couperose

Un front touché par la couperose

La couperose est une anomalie vasculaire qui se manifeste principalement dans les vaisseaux sanguins et les artérioles, qui ont très peu d’élasticité. Si la circulation augmente fortement, pour une raison quelconque, des rougeurs apparaissent sur la peau et persistent, précisément parce que les vaisseaux sanguins ne sont pas élastiques et qu’il leur est très difficile de revenir à leur état normal.

Le plus souvent, des zones rougies apparaissent sur les joues, le menton ou le nez, mais elles peuvent aussi apparaître n’importe où sur le visage ou le décolleté. Tout le monde peut avoir ce type de rougeurs, mais elles sont généralement temporaires. Lorsqu’elles ne le sont pas, on parle de couperose.

La couperose comporte deux phases. Dans la première phase, il n’y a que des rougeurs dans certaines zones du visage ou du décolleté, qui disparaissent d’abord rapidement. Peu à peu, elles deviennent permanentes. Dans la deuxième phase, les télangiectasies, également appelées « veines d’araignée« , apparaissent.

Les télangiectasies ressemblent à de petites rougeurs centrales d’où apparaissent des lignes qui ressemblent à de longues et fines jambes. Ces rougeurs sont de couleur rouge ou légèrement violette et sont un signe de couperose.

Lire la suite : 7 aliments à inclure dans votre alimentation pour vous débarrasser de la rosacée

Les origines de la couperose

Cette anomalie est due au manque d’élasticité des vaisseaux sanguins. Lorsqu’un facteur quelconque provoque la dilatation des petits vaisseaux, ceux-ci restent dilatés et ne se contractent plus. Ensuite, ils deviennent plus visibles à travers la peau et c’est la raison pour laquelle la zone rougie apparaît.

Les facteurs qui peuvent entraîner la dilatation de ces petits vaisseaux sont notamment les suivants :

  • Des changements soudains de température
  • Les facteurs climatiques, tels que le vent excessif
  • Des coups ou de petits traumatismes infligés à la peau
  • Le tabagisme
  • L’ingestion d’alcool en grande quantité
  • L’application de produits irritants sur le visage
  • Une exposition au soleil ou aux lampes UVA
  • Les états de stress ou d’anxiété
  • Des aliments très épicés, piquants ou très chauds
  • Des changements hormonaux
  • De l’hypertension ou du diabète
  • L’utilisation de médicaments à base de stéroïdes

La cause exacte de la couperose est inconnue. Cependant, on sait que la génétique a une influence majeure. Il est fréquent que ce défaut se produise chez des personnes dont les parents en souffrent également.

En savoir plus : Maladies dermatologiques dues au stress

Données à prendre en compte

Les conséquences de la couperose, précédant dans certains cas la rosacée

La principale manifestation de la couperose est l’apparition de rougeurs et de télangiectasies. Ce n’est que parfois qu’elles s’accompagnent de brûlures ou de douleurs dans la région. Dans certains cas, la couperose est la première phase d’une maladie dermatologique connue sous le nom de rosacée, surtout si elle est accompagnée de boutons et/ou de pustules.

Il faut aussi dire que beaucoup de gens ne dépassent pas la première phase, où il n’y a que des rougeurs et des télangiectasies. Quoi qu’il en soit, lorsque les premières manifestations apparaissent, il est préférable de se rendre chez le dermatologue, car tout est plus contrôlable si le traitement est commencé tôt.

Dans les problèmes dermatologiques, la prévention est généralement plus efficace que tout type de traitement. La cause de la couperose étant inconnue, il est simplement indiqué d’effectuer un soin quotidien de la peau, avec les produits appropriés au type de peau, et d’adopter des habitudes saines.

Une fois que l’anomalie est présente, le traitement dépendra de la gravité du problème. En général, les crèmes sont utilisées pour réduire le flux sanguin dans la zone de la peau.

 

Oliveros, A. M. (2012). Rósacea, cuperosis y arañas vasculares: Curso » Abordaje de los principales problemas dermatológicos des de la farmacia comunitaria ». Aula de la farmacia: revista profesional de formación continuada, 8(89), 29-37.