Qu’est-ce que la dermatite atopique ?

7 novembre 2019
La dermatite atopique est un trouble cutané qui est en progression depuis quelques années. Un cinquième des enfants en souffrent désormais. Elle touche souvent les jeunes enfants, mais peut survenir à tout âge.

La dermatite atopique est un trouble cutané qui provoque des rougeurs et des démangeaisons. Elle est plus fréquente chez les enfants, mais peut survenir à tout âge. Elle est habituellement de longue durée ou chronique. Or, elle s’atténue pendant certaines périodes avant de s’aggraver à nouveau.

On estime actuellement qu’elle touche environ 20 % des enfants dans le monde. Elle est un peu plus fréquente dans les pays développés de l’hémisphère nord, mais elle est présente partout dans le monde. Entre 3 et 5 % des enfants atteints de dermatite atopique continueront à en souffrir jusqu’à l’âge adulte.

L’incidence de cette maladie augmente. Ceci est dû aux effets de la pollution de l’environnement et à des habitudes de vie inadéquates. Il s’agit notamment du stress et du manque de sommeil. Jusqu’à présent, aucun remède n’a été trouvé pour cette maladie, mais plusieurs études sont en cours.

Description de la dermatite atopique

Une femme se grattant le cou à cause de la dermatite atopique

 

La dermatite atopique, aussi connue sous le nom d’eczéma, est un trouble qui se manifeste par une rougeur de la peau et des démangeaisons cutanées. La peau atopique est caractérisée par la sécheresse. Cela entraîne des squames et des irritations, causant des symptômes gênants tels que des démangeaisons. Il en résulte parfois de petits grumeaux aqueux.

Selon l’Association espagnole de pédiatrie, la dermatite atopique peut être classée en 3 groupes :

  • Dermatite du nourrisson : elle commence à apparaître à l’âge de cinq mois et se situe principalement sur le visage, à l’exception de la bouche, du nez et de la zone autour des yeux. Parfois, elle apparaît aussi sur le cuir chevelu, les oreilles et le dos des mains. Les démangeaisons sont constantes
  • Dermatite infantile : c’est un type de dermatite atopique qui commence vers l’âge de 2 ans et dure jusqu’à l’âge de 7 ans, ou jusqu’à la puberté. Elle apparaît principalement aux coudes et aux genoux, bien qu’elle puisse apparaître n’importe où sur le corps
  • Dermatite chez l’adulte : cette dermatite survient après la puberté et des plaques apparaissent sur la peau, habituellement avec des abrasions. Elle touche principalement le dos des mains, la zone de flexion des poignets, des jambes et des pieds

Vous pourriez être intéressé par : 5 lotions aux herbes pour lutter efficacement contre les pellicules

Causes

La science n’a pas établi avec précision les causes de cette maladie. Ce que l’on sait, c’est qu’il existe plusieurs facteurs qui peuvent influer sur le déclenchement ou l’aggravation de la maladie. Ces facteurs sont :

  • La génétique : jusqu’à présent, on pense que la principale cause de la dermatite atopique est une prédisposition génétique. Les enfants de parents qui ont souffert du rhume des foins ou d’une allergie, développent la maladie plus fréquemment
  • Âge de la mère : on a constaté que plus la mère est âgée au moment de l’accouchement, plus la probabilité que l’enfant souffre de dermatite atopique est grande
  • Environnement : la maladie survient le plus souvent dans les villes polluées et de climat froid. Elle est également plus fréquente dans les endroits où l’on fume du tabac ou où il y a beaucoup de poussière

Il a également été établi que le stress et l’insomnie sont les déclencheurs de la maladie. La sueur semble également liée à son apparition, ainsi que l’utilisation de vêtements en laine ou en nylon. La dermatite atopique apparaît souvent chez les personnes souffrant d’allergies alimentaires ou autres.

Voir aussi : La santé de la peau : mythes et vérités

Symptômes et diagnostic

La dermatite atopique provoque des démangeaisons

Le principal symptôme de la dermatite atopique est une lésion cutanée. Elles ont une apparence exsudative, croûteuse et rouge. Elles s’accompagnent d’un prurit très intense et prolongé. Cela entraîne souvent des troubles émotionnels dus à l’insidieuse démangeaison.

Chez les nourrissons, les lésions sont vésiculaires et exsudatives. Chez l’enfant, l’apparence des lésions est sèche, molle et épaisse. Enfin, chez l’adulte, les lésions sont également molles et hyper ou hypopigmentées, c’est-à-dire avec peu ou trop de couleur.

Les personnes souffrant de cette pathologie de manière prolongée courent un risque accru de développer des cataractes entre l’âge de 20 et 30 ans. La science ne sait pas pourquoi. Elles sont également plus susceptibles de développer un eczéma herpétique si elles contractent l’herpès simplex.

Le diagnostic de la maladie est généralement établi à partir d’une simple observation. Un examen de la peau et une analyse des antécédents médicaux sont généralement suffisants. Certains tests épicutanés sont parfois effectués, mais des tests de laboratoire sont rarement nécessaires.

Ressentez-vous des symptômes de dermatite atopique ? Si c’est le cas, consultez votre dermatologue de confiance dès que possible. Ce professionnel devra donner un diagnostic et un traitement appropriés.

 

  • Garnacho-Saucedo, G., Salido-Vallejo, R., & Moreno-Giménez, J. C. (2013). Actualización en dermatitis atópica. Propuesta de algoritmo de actuación. Actas Dermo-Sifiliográficas, 104(1), 4-16.
  • Al-Shobaili HA, Ahmed AA, Alnomair N, Alobead ZA, Rasheed Z. Molecular Genetic of Atopic dermatitis: An Update. Int J Health Sci (Qassim). 2016;10(1):96–120.
  • Barnes KC. An update on the genetics of atopic dermatitis: scratching the surface in 2009. J Allergy Clin Immunol. 2010;125(1):16–31. doi:10.1016/j.jaci.2009.11.008
  • Thomsen SF. Atopic dermatitis: natural history, diagnosis, and treatment. ISRN Allergy. 2014;2014:354250. Published 2014 Apr 2. doi:10.1155/2014/354250
  • Kolb L, Ferrer-Bruker SJ. Atopic Dermatitis. [Updated 2019 Feb 22]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2019 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK448071/
  • Kapur S, Watson W, Carr S. Atopic dermatitis. Allergy Asthma Clin Immunol. 2018;14(Suppl 2):52. Published 2018 Sep 12. doi:10.1186/s13223-018-0281-6