Qu’est-ce que la préparation à l’accouchement et quand a-t-elle lieu ?

30 juin 2019
Le cours de préparation à l'accouchement vous aidera à vous sentir plus confiante pendant la naissance de votre bébé en connaissant non seulement les phases physiques que vous traverserez, mais aussi les réactions émotionnelles que vous pourriez avoir.

Vous êtes dans la dernière ligne droite de votre grossesse et vous vous sentez anxieuse et un peu effrayée ? Ces sentiments sont courants. Pendant les derniers mois de grossesse, il est recommandé que la future mère assiste à des cours de préparation à l’accouchement. Dans ces moments, elle pourra parler à une sage-femme qui répondra à ses doutes et partagera son temps avec d’autres femmes enceintes.

Dans cet article, nous vous expliquons exactement ce qu’est la préparation à l’accouchement. Nous vous dirons à quoi elle sert et à quel moment vous devriez la débuter. Ne passez pas à côté de ces informations ! Munissez-vous d’un stylo et de papier pour prendre note de ces renseignements importants.

Qu’est-ce que la préparation à l’accouchement ?

femme enceinte

Comme son nom l’indique, c’est la façon de se préparer à l’accouchement. Mais cela va beaucoup plus loin ! Le cours de préparation à l’accouchement est un point de rencontre où les femmes enceintes peuvent évacuer leurs doutes et recevoir des conseils intéressants. Non seulement sur l’accouchement, mais aussi sur celui-ci :

  • L’allaitement maternel
  • La dépression post-partum
  • Les soins aux nouveau-nés
  • Le sexe après la grossesse
  • La réaction de l’aîné, le cas échéant

Quand faut-il débuter la préparation à l’accouchement ?

En France, les femmes enceintes commencent les cours d’accouchement vers la 30e semaine de grossesse. En règle générale, ils ont lieu une fois par semaine et durent entre une heure et demie et deux heures. Mais, bien sûr, cela dépend de l’endroit où vous vivez.

Discutez avec votre médecin du meilleur moment pour commencer le cours. Si l’on soupçonne que la naissance peut être avancée (par exemple, dans le cas de jumeaux, qui n’arrivent généralement pas à terme), le spécialiste peut décider de commencer votre préparation à l’accouchement plus tôt.

Que s’agit-il d’apprendre dans ce cours ?

Fondamentalement, nous pourrions diviser le cours en une section informative, une section pratique et une section interactive. Puisqu’il y a plusieurs classes, chacune d’entre elles comprend les trois sections.

De cette façon, vous assisterez non seulement à un cours informatif et la semaine suivante à une pratique, mais vous découvrirez à chaque fois un nouveau sujet. De plus, vous interagirez avec d’autres mères et effectuerez une préparation pratique pour l’accouchement. Examinons ensemble les étapes de chaque section.

Vous pourriez être intéressé par : Douleurs de l’accouchement : 5 techniques de relaxation

1. Section informative

Habituellement, chaque cours commence par une partie informative où la sage-femme se charge de présenter un sujet d’intérêt pour les futures mamans, comme par exemple :

  • Le développement du bébé de la conception à l’accouchement
  • Les contrôles de santé du bébé et le moment où il doit être amené aux urgences
  • Les vaccins
  • Comment changer une couche et laver le bébé
  • Comment prendre la température du bébé et quand il a de la fièvre
  • Le plan de naissance
  • Les phases du travail, ainsi que la différence entre les contractions de Braxton Hicks et les contractions du travail
  • L’allaitement maternel
  • La dépression post-partum
  • Le rôle du père
  • La relation symbiotique entre la mère et le bébé
  • Les méthodes contraceptives recommandées pendant l’allaitement

2. Section pratique

préparation à l'accouchement

La sage-femme vous enseignera les techniques de respiration pendant les différentes phases du travail. Sachez que pendant les contractions et l’expulsion, la respiration de la mère varie. Ce phénomène se produit soit pour contrôler la douleur, soit pour aider l’enfant à naître.

De plus, le spécialiste vous enseignera les exercices de Kegel, une série de relaxation et de contractions musculaires qui vous aideront à travailler le plancher pelvien pour prévenir les fuites urinaires après l’accouchement.

Enfin, des exercices et des étirements sont effectués pour bouger un peu le corps et soulager le mal de dos.

Ne manquez pas : Accouchement déclenché : pourquoi et comment ?

3. Section interactive

Le cours de préparation à l’accouchement est une façon d’être en contact avec des personnes qui vivent la même chose que vous. La partie la plus enrichissante est de partager vos doutes, d’écouter ceux des autres mères et les réponses de la sage-femme.

Note : tout au long de l’article nous parlons de la mère mais, bien sûr, le rôle du père est extrêmement important et il serait souhaitable qu’il participe à la préparation à l’accouchement.

Se préparer à l’accouchement est une excellente façon d’amener la mère à faire face à l’accouchement et à la maternité avec plus de confiance et en sachant à quoi s’attendre ! La sage-femme vous accompagnera tout au long du parcours, n’hésitez pas à lui poser toutes vos questions !

 

  • MedlinePlus. Los ejercicios de Kegel. https://medlineplus.gov/spanish/ency/patientinstructions/000141.htm
  • MedlinePlus. La depresión post-partum. https://medlineplus.gov/spanish/postpartumdepression.html
  • Salut, G. de catalalunya. D. de. (2009). Educación maternal: preparación para el nacimiento. Generalitat de catalalunya.Departament de Salut. https://doi.org/978-84-393-8211-9
  • Valldaura, I. (2006). Preparación para el parto. Farmacia Profesional.
  • Salut, G. de catalalunya. D. de. (2009). Educación maternal: preparación para el nacimiento. Generalitat de catalalunya.Departament de Salut. https://doi.org/978-84-393-8211-9