Qu'est-ce que le breadcrumbing et comment éviter d'y tomber ?

Lorsque votre partenaire ne vous offre que des miettes, si vous ne vous priorisez pas, il est inévitable que vous souffriez. Découvrez ce qu'est le breadcrumbing et comment y faire face.
Qu'est-ce que le breadcrumbing et comment éviter d'y tomber ?

Dernière mise à jour : 02 juin, 2022

Vous êtes sûrement déjà fatigué d’entendre des anglicismes et des mots étranges qui tentent de catégoriser le comportement humain. Cependant, quel que soit le nom qu’on lui donne, la vérité est que le breadcrumbing est une dynamique très néfaste et dont de plus en plus de personnes sont victimes chaque jour. En effet, il est probable que vous en ayez vous-même souffert ou que vous en soyez venu à le pratiquer.

Ce termer vient du mot anglais breadcrumbs. Il désigne la tendance de certaines personnes à n’offrir que des miettes émotionnelles, laissant l’autre affamé, confus et accro à la relation. Ce modèle de comportement vous semble-t-il familier ?

Qu’est-ce que le breadcrumbing ?

Le breadcrumbing est une stratégie utilisée pour établir des liens romantiques qui a gagné en popularité ces derniers temps. Cela se produit surtout dans les relations en ligne, via les applications de messagerie, les réseaux sociaux ou les sites de rencontres, mais cela peut se répercuter dans le monde réel.

La personne qui la pratique a tendance à offrir à l’autre partie l’attention nécessaire pour le maintenir en attente, mais pas assez pour que la relation avance ou se matérialise. Ainsi, la personne se montre au début intéressée, puis plus tard elle disparaît ou se montre indifférente.

Parmi les comportements associés au breadcrumbing, figurent les suivants :

  • La personne aime les publications ou les photos de l’autre, mais ne répond pas à ses messages.
  • Certains jours, elle est intéressée et bavarde. Et parfois elle passe des semaines sans répondre.
  • Elle trouve des excuses pour annuler les rendez-vous.
  • Elle est vague dans ses messages. Lorsqu’on lui propose d’avancer d’une manière ou d’une autre dans la relation, elle répond de manière évasive.
  • Elle évite de parler de sentiments et hésite à clarifier la relation.
  • Malgré tout, elle ne renonce pas au lien ni ne rompt définitivement. Il instaure une dynamique de tir à la corde, donnant l’un de la chaux et l’autre du sable, qui maintient l’autre en attente.
Relation en ligne.
Les applications de messagerie et de rencontre favorisent le breadcrumbing.

Pourquoi les personnes appliquent-elles le breadcumbring ?

À première vue, cette stratégie ne semble pas avoir beaucoup de sens, puisqu’une vraie relation n’est jamais consolidée. Pourquoi quelqu’un agirait-il ainsi ? Si une personne n’a aucun intérêt à entretenir un lien avec l’autre, pourquoi offrir des miettes émotionnelles et créez-vous de fausses illusions ?

La réponse à ces questions n’est pas simple, puisque divers facteurs peuvent influencer ce comportement. Les facteurs ci-dessous sont les plus fréquents.

Traits de personnalité narcissiques

Il est courant que ceux qui appliquent le breadcrumbing présentent certains traits de personnalité narcissiques. Ce sont des personnes excessivement centrées sur elles-mêmes, sur leurs envies et leurs besoins, qui n’hésitent pas à profiter des autres pour atteindre leurs objectifs.

Elles aiment être traquées et flattées et ne tiennent pas compte de ce que cette dynamique peut faire ressentir à l’autre. Elles aiment simplement booster leur ego et cette stratégie leur permet de le faire sans avoir à s’impliquer.

Insécurité et besoin d’être aimé

Il est également fréquent que derrière ce comportement se cache une forte insécurité, une faible estime de soi et un besoin de reconnaissance. Beaucoup de personnes n’ont pas envie de former un couple avec l’autre, mais elles ont besoin de se sentir désirées et prises en charge pour réaffirmer leur valeur.

À l’ère des likes et de l’amour liquide, il y a ceux qui deviennent accros à cette reconnaissance externe et souffrent quand ils ne l’obtiennent pas. D’une certaine manière, ils fondent leur valeur sur la capacité à susciter l’intérêt des autres.

Ils peuvent même établir cette dynamique avec plusieurs personnes en même temps et consacrer un peu de temps chaque jour pour les maintenir engagés sans avoir envie d’aller plus loin avec aucune d’entre elles.



Désir d’avoir un plan B

Le breadcrumbing peut servir à avoir un plan B, une personne de rechange qui est toujours disponible.  La personne sait ainsi qu’il y aura toujours quelqu’un qui sera prêt à donner les soins qu’elle recherche si sa première option ne lui donne pas ses soins.

Difficultés de gestion émotionnelle et manque d’affirmation de soi

Enfin, il convient de mentionner que cette stratégie n’est pas toujours appliquée consciemment et délibérément ou avec l’intention de nuire. Parfois, il s’agit d’un manque d’affirmation de soi : la personne ne veut pas blesser l’autre ou essaie d’éviter les conflits et la confrontation.

Il est possible qu’elle-même ne sache pas ce qu’elle veut et désire, et qu’elle n’ait pas réalisé qu’elle ne veut pas aller plus loin. Ainsi, c’est sa propre confusion et sa mauvaise gestion émotionnelle qui l’amènent à impliquer quelqu’un d’autre dans cette situation néfaste.

Personnalité narcissique.
Ce mode de relation est typique des personnalités narcissiques qui recherchent constamment la flatterie.



Un bon amour-propre permet d’éviter le breadcrumbing

Comme vous pouvez l’imaginer, ne recevoir que des miettes émotionnelles est très préjudiciable à l’estime de soi et au bien-être émotionnel. Sans s’en rendre compte, nous sommes accrochés par un renforcement intermittent à une personne qui ne nous aime pas ou ne nous valorise pas.

Nous pouvons ainsi passer des mois dans la confusion, la frustration et la culpabilité. Il est courant que la victime ait l’impression qu’elle fait quelque chose de mal et que pour cette raison la relation ne prospère pas. Pourtant, elle continue de croire que la situation va changer.

Si vous voulez éviter d’être victime de cette situation, il est primordial que vous travailliez sur votre estime de soi. C’est généralement la peur de la solitude, la dépendance émotionnelle et le besoin d’avoir un partenaire ou d’être vu par les autres qui nous amène à accepter ces miettes d’amour. Si vous connaissez votre valeur et apprenez à vous donner ce dont vous avez besoin, vous ne céderez pas à ces jeux déloyaux.

Dans le cas où vous êtes déjà plongé dans une dynamique de breadcrumbing, il est important que vous preniez conscience de ce qui se passe et décidiez de vous fixer des limites. Exprimez à l’autre de manière affirmée ce que vous pensez, ce que vous voulez et ce dont vous avez besoin et exprimez votre besoin de changement.

Si cela ne se produit pas, vous saurez que la meilleure décision est de laisser ce lien. Ne vous laissez pas happer par l’espoir de ce qui pourrait arriver et concentrez-vous sur les faits objectifs pour évaluer si cette relation vous convient.

Bien sûr, si vous estimez que c’est trop difficile pour vous ou que vous n’êtes pas capable de dire “assez”, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Cela vous sera utile pour gérer les émotions et l’éventuel deuil que la perte de cette personne et cette relation malsaine peuvent déclencher.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les attentes dans les relations de couple
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les attentes dans les relations de couple

Les attentes dans les relations sont normales, mais les reconnaître est essentiel pour que la relation amoureuse soit saine.



  • Hobbs, M., Owen, S., & Gerber, L. (2017). Liquid love? Dating apps, sex, relationships and the digital transformation of intimacy. Journal of Sociology53(2), 271-284.
  • Navarro, R., Larrañaga, E., Yubero, S., & Víllora, B. (2020). Psychological correlates of ghosting and breadcrumbing experiences: A preliminary study among adults. International journal of environmental research and public health17(3), 1116.
  • Navarro, R., Larrañaga, E., Yubero, S., & Villora, B. (2020). Ghosting y breadcrumbing: prevalencia y relaciones con los comportamientos vinculadas a las citas online entre jóvenes adultos. Escritos de Psicología (Internet)13(2), 46-59.