Qu'est-ce que le miel de sarrasin et quelles sont ses propriétés ?

Le miel de sarrasin se distingue par son goût particulier et ses propriétés médicinales. Il concentre des antioxydants, des vitamines et des minéraux qui ont des effets bénéfiques sur la santé. Vous voulez les découvrir ?
Qu'est-ce que le miel de sarrasin et quelles sont ses propriétés ?

Dernière mise à jour : 08 février, 2021

Peu de gens savent qu’il existe plus de 300 types de miel. L’un des moins connus est peut-être le miel de sarrasin, qui se distingue par sa couleur foncée particulière, ainsi que son goût et son arôme étonnants, rappelant la mélasse de canne à sucre.

Cette substance naturelle est fabriquée par les abeilles à partir du pollen collecté sur les plantes. Il est apprécié depuis des siècles et était déjà utilisé par les Grecs, les Égyptiens, les Mayas et les Babyloniens tant pour sa capacité nutritive que pour ses vertus médicinales.

Ce miel se distingue par sa teneur en antioxydants, vitamines et minéraux. Il est également connu pour sa capacité à favoriser la cicatrisation des plaies, à apaiser la toux et à combattre certaines infections. Ci-dessous, nous vous en disons plus sur ses caractéristiques et sur la manière de l’utiliser dans votre vie quotidienne.

Qu’est-ce que le sarrasin ?

Le sarrasin, parfois appelé blé noir, n’est pas un parent du blé tendre ni même d’une céréale. Le sarrasin (Fagopyrum esculentum) est le grain d’une plante de la famille des polygones. Ses fruits ont une forme triangulaire et une couleur foncée.

Sa culture est répandue dans une grande partie du monde, mais fortement concentrée en Europe, en Russie, aux États-Unis et en Asie. L’un de ses points forts est qu’il ne contient pas de gluten et qu’il se cuit comme n’importe quelle autre céréale.

Dans certains pays, il existe de nombreux plats typiques préparés avec cet ingrédient. C’est le cas des nouilles japonaises soba, des galettes bretonnes, des blinis en Europe de l’Est ou des kasha en Russie.

Le sarrasin est un aliment sans gluten. Il fournit également des quantités importantes d'antioxydants.

Caractéristiques du miel de sarrasin

Le miel de sarrasin présente généralement des caractéristiques très différentes des autres variétés de miel plus connues, comme le miel de mille fleurs, de romarin ou d’eucalyptus.

Sa couleur peut varier un peu, selon le moment et le lieu de la collecte du pollen de sarrasin. Elle présente des nuances entre le jaune cuivré et le noir, bien que la plus courante soit une couleur entre le rouge et l’ambre.

Le goût se rapproche du sucre, mais pas autant que la plupart des miels. Il a également un arrière-goût amer qui le rend un peu irritant au palais. C’est un miel parfumé qui rappelle le malt ou l’arôme du sucre de canne.

En général, sa consistance est visqueuse et peu fluide. En outre, il a tendance à se cristalliser rapidement, ce qui rend sa texture beaucoup plus épaisse et similaire à celle d’une pâte à tartiner.

Avantages et utilisations du miel de sarrasin

Le principal composant du miel est constitué de glucides, mais il contient également des vitamines, des minéraux, des acides organiques, des flavonoïdes, des polyphénols et des composés volatils. Quels sont ses principaux avantages ? Voyons cela en détail.

Il s’agit d’un adjuvant dans le traitement des cicatrices et des brûlures

L’utilisation du miel comme remède de guérison et de traitement des plaies est bien connue. Il ne doit pas être appliqué sur des blessures ouvertes, mais il est utile en cas d’ulcères, de plaies ou d’éraflures sur la peau. Le miel de sarrasin est apprécié parce qu’il aide à stopper la croissance des bactéries à la surface de la peau.

Il est antioxydant

Cela est dû à sa teneur en phénol. Pour l’instant, des études montrent une augmentation des composants antioxydants dans le sang, mais on ne connaît pas le rôle exact qu’ils jouent dans le corps humain.

Cependant, on sait maintenant que les antioxydants sont un facteur clé dans la prévention du vieillissement prématuré et des maladies associées.

Protection du microbiote intestinal

Les résultats des recherches présentés dans la revue Evidence Based Complement Alternative Medecine indiquent que le miel de sarrasin peut apporter des bénéfices à l’intestin humain. C’est notamment un bon aliment pour les bifidobactéries positives qui vivent dans le côlon. En outre, il limite la croissance des bifidobactéries pathogènes.

Des preuves scientifiques récentes indiquent l’importance du microbiote intestinal pour la santé, au-delà de cet organe. Un bon état de santé se traduit par des améliorations du cerveau, du système immunitaire ou de l’état nutritionnel.

Capacité antimicrobienne et antivirale

En raison de la forte teneur en sucre du miel, il peut avoir un effet positif sur la lutte contre certains agents pathogènes courants dans les hôpitaux.

Les scientifiques ont spécifiquement analysé son activité contre les micro-organismes suivants :

  • Clostridium difficile
  • Staphylococcus aureus
  • Deux types de Pseudomonas aeruginosa
  • Enterococcus faecalis
  • Klebsiella pneumoniae

Ces experts ont concentré leurs recherches sur le miel du Wisconsin, et leur conclusion est qu’il peut être ajouté à d’autres ressources thérapeutiques contre les agents pathogènes résistants, bien que davantage de preuves soient nécessaires.

Un bol de miel de sarrasin.

Amélioration du rhume

Le miel de sarrasin, comme le miel commun, semble être un adjuvant dans le traitement des symptômes du rhume. Chez les enfants, il contribue à apaiser la toux et à améliorer la qualité du sommeil.

Recommandations pour consommer du miel de sarrasin

L’une des façons les plus courantes et les plus répandues d’utiliser le miel est la tisane ou l’infusion chaude. Elles peuvent être préparées avec le miel seul dilué dans de l’eau chaude, ou en ajoutant d’autres plantes et épices de différentes variétés.

Dans ce cas, ne dépassez pas la dose recommandée d’une cuillère à café par tasse pour les adultes et de la moitié pour les jeunes enfants. Il est important de rappeler qu’il n’est pas recommandé pour les enfants de moins d’un an en raison du risque de botulisme.

Dans d’autres cas, il s’agit d’un bon édulcorant qui peut remplacer le sucre de table ordinaire. Une cuillère à café est ajoutée à certains plats ou desserts comme les suivants :

  • Bouillie d’avoine
  • Yogourt aux fruits
  • Fromage blanc aux noix
  • Orange avec cannelle

La capacité du miel à attirer l’eau permet aux gâteaux, aux brioches et aux pâtisseries en général de devenir plus humides. Cela donne un goût plus particulier et plus agréable au palais.

En agissant conjointement avec la levure chimique, le résultat obtenu est une pâte d’une grande spongiosité. La tartinade sur du pain est également une bonne option pour le petit-déjeuner ou le goûter.

Il peut même être utilisé dans des recettes salées où une touche sucrée est nécessaire.

  • Vinaigrettes à la moutarde, au vinaigre de vin rouge ou à la mayonnaise
  • Marinades de poisson, de viande ou de tofu
  • Noix et graines caramélisées

Le miel de sarrasin, une option saine

Le miel de sarrasin a une couleur, une texture et un goût différents de ceux des autres miels. Il s’agit néanmoins d’un produit sain qui peut être facilement intégré à l’alimentation, en quantités modérées.

En cuisine, il est incorporé dans de nombreuses recettes, tant sucrées que salées. Il est également bon pour préparer des infusions, seul ou mélangé à d’autres plantes.

Au niveau topique, il peut être appliqué sur des blessures ou des brûlures superficielles, car il aide à la guérison et à la prévention des infections. Il suffit d’appliquer une fine couche sur la zone souhaitée et de la recouvrir d’un pansement propre. Oserez-vous l’essayer ?

Cela pourrait vous intéresser ...
Infusion de poivre et de miel pour combattre la toux
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Infusion de poivre et de miel pour combattre la toux

Le poivre et le miel sont utilisés depuis l'antiquité en médecine ayurvedique, notamment, pour soulager les symptômes de la toux.



  • Hammond EN et al. Effect of United States buckwheat honey on antibiotic-resistant hospital acquired pathogens. Pan African Medical Journal. Diciembre 2016.25:212.
  • Fashner J. et al. Treatment of the Common Cold in Children and Adults. American Family Physician. Julio 2012. 86(2):153-159.
  • Jiang L et al. Phenolics and Carbohydrates in Buckwheat Honey Regulate the Human Intestinal Microbiota. Evidence Based Complement Alternative Medicine. Febrero 2020:6432942.
  • Lai-flurrie K. Honey in wound care: effects, clinical application and patient benefit. British Journal of Nursing. Septiembre 2013. 17(5).
  • Geldof N. et al. Journal of Agricultural and Food Chemistry. Enero 2003. 51 (5):1500–1505.
  • Van den Berg A.J.J et al. An in vitro examination of the antioxidant and anti-inflammatory properties of buckwheat honey. Journal of wound care. Septiembre 2013. 17(4):