Qu’est-ce qu’une famille dysfonctionnelle et comment peut-elle affecter les enfants ?

· 3 juin 2018
Une famille dysfonctionnelle est une famille qui n'est pas capable d’apporter à ses enfants tout ce dont ils ont besoin pour être heureux, s’épanouir et grandir en bonne santé, à la fois physiquement et émotionnellement. Découvrez quelles sont les caractéristiques d'une famille dysfonctionnelle.

Le terme dysfonctionnel signifie qu’il y a une perturbation dans le fonctionnement ou la fonction qui lui correspond. Lorsque ce qualificatif s’applique à la famille, il parle précisément de la même chose. Une famille qui ne remplit pas les fonctions qui lui correspondent est une famille dysfonctionnelle.

Une famille est beaucoup plus que la somme des individualités, c’est un système dynamique et flexible d’interrelations entre ses membres. Dans ce cas précis, la famille à pour mission de répondre aux besoins matériels, sociaux, culturels, spirituels et affectifs de ses membres.

En règle générale, une famille fonctionnelle répond normalement à tous ces besoins. S’il y a des conflits ou des crises, ses membres se complètent et se soutiennent mutuellement pour trouver des solutions. Une famille fonctionnelle permet aux membres qui la composent de se réaliser et de se développer de manière complète et, par essence, d’être heureux. Dans la famille dysfonctionnelle, la situation est diamétralement opposée.

À quoi ressemble une famille dysfonctionnelle ?

Dans une famille dysfonctionnelle, il est possible de trouver plus d’une des situations que nous allons décrire ci-dessous.

La présence de l’une ou l’autre de ces variables est un signe d’alarme pour chaque famille qui se considère comme normale ou «fonctionnelle». Ces caractéristiques de famille dysfonctionnelle peuvent alerter du besoin de recourir à la thérapie familiale.

Dépendance et manipulation émotionnelle

une famille dysfonctionnelle et comment peut-elle affecter les enfants

La dépendance émotionnelle limite la croissance et le développement personnel. La surprotection des parents provoque un sentiment d’insécurité et de dépendance chez les enfants. Certains parents sont si immatures qu’ils sont eux-mêmes manipulés et soumis par leur partenaire.

La violence domestique

La violence domestique se produit au sein d’une famille dysfonctionnelle lorsque l’un des parents exerce un contrôle absolu et autoritaire. En général, le reste de la famille accepte d’être soumis par le membre dominant.

Il peut aussi exister également un abus physique, verbal ou sexuel. Le partenaire et les enfants ne sont généralement pas conscients de l’abus évident qui se produit. Les enfants considèrent également souvent  la violence comme normale.

Trop d’autorité ou trop de permissions

Très souvent, les limites qui régulent la coexistence dans une famille dysfonctionnelle sont extrêmes.

D’une part, elles peuvent être inflexibles et restreindre toute expression des personnalités des membres de la famille. D’autre part, elles peuvent être aussi  trop laxistes et permissives. Dans ce cas, il n’y a pas de respect et les enfants ne créent pas de liens d’appartenance avec la famille.

Problèmes de communication

la communication dans une famille dysfonctionnelle

Les enfants d’une famille dysfonctionnelle ne se sentent pas à l’aise pour expliquer ce qu’ils ressentent ou pensent. Ils se répriment ou utilisent des indices qui engendrent habituellement plus de problèmes. Ces enfants activent des comportements d’une manière défensive. Par ailleurs, ils ont souvent peur d’exprimer ce qu’ils vivent à la maison.

Nous vous recommandons de lire : 3 clés merveilleuses pour éduquer vos enfants dans l’intelligence émotionnelle

Il n’y a pas d’empathie

Comme les besoins fondamentaux d’acceptation et d’affection ne sont pas satisfaits, les membres d’une famille dysfonctionnelle ne sont pas empathiques ni sensibles les uns envers les autres. Il n’y a pas de tolérance entre eux, et ils se culpabilisent souvent entre eux. Certains enfants sont et se sentent rejetés ou sont traités d’une manière injuste au sein de leur famille.

Préjugés sexistes

Souvent, dans une famille dysfonctionnelle, les parents préfèrent les enfants d’un sexe. Ils attribuent des responsabilités excessives ou nient l’éducation et l’affection aux enfants de l’autre sexe. Parfois également, les parents veulent imposer leur orientation sexuelle à leurs enfants, qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels.

Comportements inappropriés

Malheureusement, parfois, certaines conduites inappropriées font également partie des familles dysfonctionnelles. L’humiliation, le mépris et le manque de respect sont acceptés comme des comportements normaux tels que l’adultère, la promiscuité ou l’inceste.

Lisez également cet article : 5 manières de freiner les relations toxiques dans la famille

Les conflits

Il peut aussi exister des conflits permanents entre les parents de familles dysfonctionnelles. Qu’ils soient séparés ou sur le point de le faire, ces conflits constants empêchent les parents de prendre soin de leurs enfants.

L’isolement

Les enfants ne partagent habituellement pas de temps avec la famille au sens large (grands-parents, oncles, cousins). Ils ne le font généralement pas non plus avec d’autres familles dont les enfants ont le même âge qu’eux. Par ailleurs, les parents n’encouragent pas non plus leurs enfants à développer des amitiés avec d’autres enfants.

Responsabilités excessives

Parfois, les enfants de familles dysfonctionnelles sont contraints d’assumer des responsabilités qui ne sont pas liées à leur âge. Ils peuvent êtres soumis à un travail forcé, ou à s’occuper de leurs frères et sœurs plus jeunes même lorsqu’ils sont petits.

Comment une famille dysfonctionnelle affecte-t-elle les enfants ?

  • Lorsqu’ils sont accusés de tous les problèmes familiaux, ils peuvent développer un profond sentiment de culpabilité, ce qui fait d’eux les victimes des autres.
  • Ils assument le rôle des parents, grandissent trop vite et perdent leur enfance.
  • Ils sont timides et calmes, ils apprennent à se cacher et à réprimer leurs émotions. Par ailleurs, ces enfants ont souvent une faible estime de soi.
  • Parfois, en revanche, ils deviennent des opportunistes et des manipulateurs. Dans ces cas, ils profitent des faiblesses des autres pour réaliser ce qu’ils veulent.

Est-ce irréversible ?

L’environnement familial marque, sans aucun doute, la vie future des enfants. Les six premières années de la vie sont cruciales à cet égard. Mais il est également vrai que tout enfant peut décider d’être un adulte différent de tout ce qu’il a vécu lorsqu’il a grandi dans une famille dysfonctionnelle.

La meilleure preuve de ceci se produit quand un enfant d’une famille fonctionnelle devient un adulte avec des problèmes de comportement. Mais aussi à l’inverse, lorsqu’ un enfant élevé par une famille dysfonctionnelle peut devenir un adulte empathique et communicatif, avec des relations normales et heureuses.

Chaque personne est capable de se remettre des situations les plus adverses. Il est tout à fait possible de surmonter une enfance traumatisante et de devenir un adulte bienveillant et heureux.

Ne manquez pas de découvrir aussi cet article : Types de familles toxiques et leurs caractéristiques spécifiques

La famille est une institution très hermétique où se produisent des événements qui ne sont pas toujours positifs. Aujourd’hui, le terme « toxicité » est un concept en vogue Tant et si bien qu’il serait sans doute nécessaire d’approfondir cette question. Les familles toxiques sont comme de petites îles avec une maison au centre, pleine de conflits, d’autorité, de dynamiques dysfonctionnelles qui affectent tous ses membres. Découvrez les différents types de familles toxiques et leurs caractéristiques spécifiques dans cet article.