Qu'est-ce qu'une hiérarchie de valeurs ?

La hiérarchie des valeurs est cette structure qui nous permet de déterminer quels aspects de la vie sont les plus importants pour nous. Avez-vous déjà la vôtre ?
Qu'est-ce qu'une hiérarchie de valeurs ?

Dernière mise à jour : 12 février, 2022

Ce qui est important pour vous ne doit pas l’être pour le reste des gens. Nous avons tous une structure mentale dans laquelle nous valorisons différemment les aspects de la vie, tels que l’argent, la religion, la famille, le travail, etc. En ce sens, nous avons développé une hiérarchie des valeurs.

Chacun interprète la réalité en fonction de son système de croyance. Ils sont constitués à partir de l’éducation, de l’éducation, des expériences personnelles, de la personnalité, du contexte culturel, entre autres. Voyons cela en détail.

Qu’est-ce qu’une hiérarchie de valeurs ?

Avant de définir ce qu’est une hiérarchie de valeurs, il est pertinent de savoir ce que l’on entend par valeur. En ce sens, les valeurs sont les principes et les qualités qui nous permettent de faire la différence entre le bien et le mal, le bien et le mal, l’agréable et le désagréable. Par conséquent, ils guident nos comportements individuels et sociaux.

Or, la hiérarchie des valeurs est une structure mentale dans laquelle on les ordonne selon leur importance, de telle sorte que certaines deviennent plus prioritaires que d’autres. Par exemple, pour moi, les valeurs les plus importantes sont la famille et l’amour, alors que pour d’autres, ce peut être le travail et les biens matériels.

Il est pertinent de souligner que l’ordre de la hiérarchie variera selon les personnes et dépendra du contexte social, culturel et religieux. Cependant, les groupes sociaux cohésifs (comme la famille ou les communautés religieuses) ont souvent un ordre hiérarchique assez similaire.

De plus, la hiérarchie des valeurs n’est pas une entité immuable. Au contraire, elle change au fur et à mesure que la personne vit de nouvelles expériences et adopte d’autres perspectives.

Caractéristiques

Pour établir notre hiérarchie des valeurs, nous devons d’abord en avoir une idée claire. Pour cela, nous présentons ses caractéristiques les plus déterminantes :

  • Les valeurs qui le composent ont deux pôles : un positif et un négatif.
  • Elles sont présentées sous la forme d’un classement, qui va du pire au meilleur.
  • L’ordre de la hiérarchie dépendra des aspects sociaux, moraux et éthiques.
  • Elles sont flexibles, elles peuvent donc évoluer dans le temps, en fonction des expériences et des besoins.
L'argent comme cible dans une hiérarchie de valeurs.
L’argent est un aspect qui joue un rôle important dans diverses hiérarchies de valeurs. Pour certains ce n’est pas significatif et pour d’autres c’est tout.

Éléments

De son côté, la hiérarchie des valeurs est composée des éléments suivants :

  • La personne : qui déterminera quelles sont les valeurs les plus importantes en fonction de ses besoins, intérêts, envies, éducation, contexte social et culturel.
  • Qualités de valeur : liées à la préférence personnelle de chacun et à l’interprétation (positive ou négative) d’un point de vue social.
  • Situation de la personne : les circonstances actuelles. C’est l’élément le plus instable.

Types de valeur

Pour établir une hiérarchie des valeurs, il est également important de savoir identifier la variété des valeurs qui existent. Pour cela nous présentons une classification par types.

Universel

Ce sont ceux qui ont la même valeur pour la plupart des gens. Parmi eux se trouvent le respect, la liberté, la gentillesse, la solidarité, l’amour, l’honnêteté, l’amitié, la paix et le courage.

Religieux

Ils représentent les principes et les comportements adoptés par les personnes selon la religion ou le dogme qu’ils professent. Ces valeurs apparaissent généralement dans les textes sacrés et ont été transmises d’une génération à l’autre.

Moraux

Ils sont acquis en fonction de l’expérience. En général, ils sont hérités ou transmis par la société aux citoyens. Tels que la loyauté, la tolérance, la générosité, la responsabilité et le respect.

Biologique

Ce sont ceux qui émergent des besoins fondamentaux de l’homme, tels que l’alimentation, la santé, le logement, les soins personnels, l’hygiène.

Économique

Ici sont incluses ces valeurs qui perfectionnent l’homme, l’aidant à avoir de meilleures conditions de vie. Quelques exemples sont la productivité, l’épargne, le succès, la richesse.

Esthétique

Ils font référence aux sensations d’appréciation, d’admiration ou de mécontentement qui sont générées lorsqu’une œuvre, un sport, une personne, un objet, un animal, etc. sont appréciés. Par exemple, l’harmonie, la perfection, la délicatesse, l’obscénité.

Pragmatiques

Ce sont ceux qui vous relient à la réalité tangible ou à la partie matérielle de la vie. Par exemple, l’organisation, la persévérance ou l’argent.

Spirituel

Il fait référence à ces valeurs qui sont capturées par l’esprit, la psyché ou l’esprit. C’est-à-dire qu’ils n’impliquent pas le corporel. Parmi eux se trouvent l’harmonie, la foi, l’espérance, l’amour, la charité et la grâce.

Socioculturel

Il fait référence aux principes qui régissent les actions de l’individu dans la société, tels que l’honnêteté, la responsabilité, la coopération, la confiance, le respect, etc.

La hiérarchie des valeurs de Max Scheler

Pour mieux comprendre en quoi consiste cette structure, nous présenterons la hiérarchie des valeurs proposée par le philosophe allemand Max Scheler (1874 – 1928). Il y organise les principes qui guident les attitudes de l’être humain en fonction de ce qu’il considère important.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’une structure subjective. Chacun peut définir le sien en fonction de ses priorités.

Cela dit, la hiérarchie des valeurs de Max Scheler, du plus bas au plus haut niveau d’importance, est la suivante :

  • Valeurs agréables : aussi appelées valeurs hédonistes, qui correspondent aux états affectifs qui nous permettent d’éprouver du plaisir et de la douleur.
  • Valeurs vitales : renvoient à la vie corporelle. C’est-à-dire ceux qui sont liés à la santé, à la maladie et à l’instinct.
  • Valeurs spirituelles : sont celles que nous pouvons capter à travers notre esprit et qui n’impliquent pas le corps.
  • Les valeurs religieuses : pour Scheler ce sont les plus importantes. Ils sont composés de sacré et de divin, c’est-à-dire de sacré et de profane. Elles sont également liées à la foi et à l’incrédulité.
La personne prie.
La religion est capable de déterminer des valeurs chez les gens, car elle définit un contexte spécifique de ce qui est considéré comme bon ou mauvais.

Importance d’une hiérarchie de valeurs

Être clair sur notre hiérarchie de valeurs est de la plus haute importance, car c’est un outil utile pour orienter et guider nos actions sur la base des principes. De plus, c’est une façon d’apprendre à se connaître, puisque les valeurs les plus importantes font partie de notre identité.

De son côté, il a une fonction bénéfique pour la société. Dans la mesure où chaque individu forme une hiérarchie de valeurs communes (composée de valeurs socialement désirables), il y aura plus d’équilibre et d’harmonie dans le groupe. Alors, qu’attendez-vous pour former la vôtre ?

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi est-il si important d’enseigner aux enfants la valeur de l’amitié ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Pourquoi est-il si important d’enseigner aux enfants la valeur de l’amitié ?

L'amitié est l'une des relations sociales les plus merveilleuses qui soit. C'est pourquoi il est si important d'enseigner aux enfants la valeur de ...