Qu'est-ce qu'une pompe à insuline ?

La pompe à insuline s'utilise généralement pour traiter les cas de diabète mellitus de type 1, notamment chez les patients qui ne parviennent pas à contrôler correctement leur glycémie. Comment fonctionne-t-elle?
Qu'est-ce qu'une pompe à insuline ?

Dernière mise à jour : 25 avril, 2021

La pompe à insuline est un appareil qui s’utilise pour traiter certains cas de diabète mellitusL’insuline est la molécule qui permet au glucose de pénétrer dans les cellules de l’organisme. Quant à lui, le glucose est le nutriment fondamental nécessaire à la production d’énergie.

En cas de diabète, le corps ne peut pas fabriquer ou utiliser cette insuline. C’est pourquoi, les niveaux de glucose dans le sang s’élèvent au-dessus de la concentration adéquate. Cela entraîne alors tous les symptômes et complications de la maladie.

Par ailleurs, la pompe à insuline est très utile pour les personnes qui ne parviennent pas à contrôler leur glycémie, ou pour celles qui ont besoin de plus de souplesse dans leur routine. Comme les sportifs. Découvrez comment elle fonctionne, et quels sont ses avantages et ses inconvénients.

Comment fonctionne la pompe à insuline ?

La pompe à insuline est un petit dispositif qui est programmé pour administrer de l’insuline dans le tissu adipeux sous la peau. 

Chez de nombreux diabétiques, principalement de type 1, le traitement se base sur l’administration d’insuline à travers des injections sous-cutanées. Le problème est que les patients doivent suivre un contrôle stricte pour éviter des niveaux de glucose incontrôlés.

Comme l’explique un article de la Clinique Universitaire de Navarre, la pompe à insuline administre de façon automatique de l’insuline basale et avant les repas. Elle évite au patient d’avoir à effectuer les injections.

Cet appareil se programme en fonction des besoins spécifiques de la personne malade. Autrement dit, les doses et la fréquence d’administration sont établies selon une étude préalable de chaque cas de diabète.

Pièces de la pompe à insuline

Comme nous venons de le signaler, la pompe à insuline est un petit dispositif. De plus, il est important de souligner qu’il ne s’agit pas d’un appareil intelligent, mais qu’il doit être programmé à l’avance pour remplir sa fonction.

La pompe fonctionne grâce à un minuscule moteur électrique. Via une sorte de piston, ce moteur envoie les cartouches de médicaments dans les tissus. Selon un article paru dans Diabetes Education Online, la majorité des pompes contiennent une réserve d’insuline, une batterie, un écran ainsi que le mécanisme de pompage.

Cet appareil se place à l’extérieur du corps et se relie au tissu sous-cutané grâce à un cathéter muni d’une canule en téflon. La pompe à insuline en tant que telle peut s’accrocher à une ceinture prévue pour cet effet. Ou même être transportée dans une petite poche.

Un patient diabétique qui s'injecte de l'insuline.

“Les injections constantes d’insuline représentent un problème pour l’adhésion des patients au traitement.”

Dans quels cas la pompe à insuline est-elle nécessaire ?

La pompe à insuline peut être nécessaire pour améliorer le contrôle de certains cas de diabète de type 1. Selon cet article de Medtronic, elle est indiquée lorsqu’il n’y a pas de contrôle suffisant de la glycémie, malgré une thérapie intensive.

En effet, de nombreux patients sous insulinothérapie régulière connaissent des épisodes fréquents d’hypoglycémie. Dans ce cas, la pompe peut donc être utile.

D’autre part, elle peut s’utiliser pour les personnes diabétiques qui ont besoin de faibles doses. De même, il s’agit du traitement de choix pour les personnes qui requièrent une certaine souplesse dans leur routine.

Autrement dit, pour ceux qui n’ont pas le temps de se soucier des injections. C’est le cas, par exemple, des sportifs.

Les femmes qui envisagent une grossesse, de même que les patients souffrant de neuropathie diabétique, sont également candidats à ce traitement. Toutefois, la pompe à insuline requiert certaines exigences.

Il est indispensable que le patient s’implique et montre un intérêt pour le bon contrôle de sa glycémie. En outre, il doit apprendre à gérer la pompe et à effectuer une surveillance quotidienne suffisante de sa glycémie.

Avantages de la pompe à insuline

Comme le mentionne cet article, la pompe à insuline présente de nombreux avantages. Elle permet de contrôler de façon efficace la dose d’insuline.

Grâce à elle, d’infimes augmentations des quantités peuvent se faire. Ce qui particulièrement utile dans le cas des enfants. Par ailleurs, elle permet de programmer le taux d’insuline basal à différentes vitesses, selon le moment de la journée. En effet, ce taux est plus élevé pendant les premières heures de la journée et plus faible pendant la nuit. Cela réduit alors le risque d’hypoglycémie.

De plus, la pompe à insuline permet de modifier temporairement la perfusion basale. C’est principalement intéressant lors des changements dans la routine. Par exemple, lors d’un départ en voyage, ou lors d’un changement dans l’alimentation.

Inconvénients

Bien qu’elle semble ne posséder que des points positifs, en réalité la pompe à insuline n’est pas sans inconvénients. Il s’agit effectivement d’un dispositif externe qui doit rester en permanence connecté au corps à travers un cathéter.

Il ne faut pas l’enlever à tout moment, même pour dormir. Par conséquent, de nombreuses personnes se sentent mal à l’aise avec cet appareil, et ont le sentiment d’être attachées à lui. D’autres estiment qu’il n’est pas esthétique et les empêche de porter les vêtements qu’elles souhaitent.

Le cathéter peut se boucher ou la propre pompe tomber en panne. Le patient perd alors le contrôle de sa glycémie à ce moment-là. Les personnes doivent donc effectuer des contrôles réguliers et quotidiens.

Soins et recommandations

Appareil de mesure de la glycémie.

“La mesure fréquente de la glycémie est vitale pour garantir un usage réussi de la pompe.”

La pompe à insuline nécessite que le patient soit conscient de sa maladie et prenne ses responsabilités avec le traitement. En effet, il est indispensable de mettre en place certaines mesures d’entretien de l’appareil.

Selon les explications de la Fondation Diabètele cathéter sous-cutané doit se changer tous les 2-3 jours. Comme il s’agit d’un corps étranger connecté au tissu sous-cutané, il existe un risque d’infection. Certaines étapes concrètes sont donc nécessaires pour changer la pompe.

Tout d’abord, se laver correctement les mains. Il faut ensuite essayer de changer la zone où le cathéter est inséré, sinon l’insuline pourrait ne pas être absorbée correctement.

En général, il se place à différents endroits de l’abdomen. Il faut vérifier que le cathéter soit en bon état, puis charger la seringue de la pompe sans laisser de bulles à l’intérieur.

La peau de l’abdomen doit également être désinfectée. Une fois que le cathéter est inséré, on le fixe avec un pansement afin de s’assurer qu’il ne bouge pas. Enfin, il est recommandé de sortir l’insuline du réfrigérateur environ 24 heures avant de réaliser le changement.

La pompe à insuline requiert une certaine responsabilité

Bien que la pompe à insuline semble être la solution pour le traitement du diabète, ce n’est pas toujours le cas. Il s’agit d’une forme de traitement utile, mais qui requiert que le patient soit conscient des soins et sache gérer le dispositif. C’est pourquoi, la décision d’installer une pompe à insuline doit être prise par le patient et le médecin.

Cela pourrait vous intéresser ...
Stylos à insuline : caractéristiques et fonctionnement
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Stylos à insuline : caractéristiques et fonctionnement

Si vous êtes diabétique, vous avez certainement déjà utilisé des stylos à insuline ! Découvrez leurs fonctions et leurs avantages...