Élever des enfants atteints de diabète de type 1

· 28 mars 2019
Le diabète de type 1, qui est le plus fréquent chez les enfants et les adolescents, représente 10 % des cas de diabète en France. Il touche actuellement 18 enfants et adolescents sur 100 000.

Le diabète de type 1 est une maladie chronique. Si elle est bien contrôlée, elle ne doit pas diminuer la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Pour autant, les enfants atteints de diabète nécessitent des soins spécifiques.

Dans cet article, nous allons vous expliquer en quoi consiste le diabète de type 1. Mais aussi vous donner des conseils pour élever des enfants atteints de cette condition.

Qu’est-ce que le diabète de type 1 ?

diabète de type 1

Il représente 10 % des cas de diabète et son incidence la plus élevée se situe entre 10 et 15 ans. Dans le diabète de type 1, le pancréas perd sa capacité à produire de l’insuline parce que le système immunitaire attaque et détruit les cellules bêta du pancréas.

Cette hormone est nécessaire pour permettre au glucose d’entrer dans les cellules afin de produire de l’énergie, il est donc d’une importance vitale de contrer son déficit.

Actuellement, il n’existe aucun remède contre le diabète de type 1. Son traitement est axé sur le contrôle de la glycémie par l’administration d’insuline et un mode de vie sain.

Les causes exactes de cette maladie ne sont pas connues. Or, on croit que des facteurs comme la génétique et certains virus peuvent contribuer à l’apparition de la maladie. Le diabète de type 1 apparaît habituellement pendant l’enfance ou la pré-adolescence. Or, il peut aussi apparaître à l’âge adulte.

Lire la suite : 11 complications du diabète

Des conseils pour élever des enfants atteints de diabète de type 1

Voici une série de recommandations générales pour que la famille et l’enfant puissent faire face au diabète. Et pour qu’il ne compromette pas leur qualité de vie.

1. Connaissance de la maladie

Une fois que l’enfant reçoit le diagnostic, il est très important qu’il ou elle connaisse les aspects fondamentaux de la maladie et que nous effectuions un processus de normalisation dans son environnement le plus proche, afin qu’il ou elle s’adapte et apprenne à vivre avec elle.

Les membres de la famille et les enseignants doivent connaître les directives d’action et participer au contrôle pharmacologique et émotionnel de l’enfant.

2. Mesures diététiques

diabète de type 1

L’alimentation est la clé du traitement des enfants atteints de diabète et il est très important que, tant à la maison qu’à l’école, l’enfant fasse l’objet d’un suivi et qu’il respecte des horaires appropriés. Les principales recommandations à prendre en compte sont les suivantes :

  • Alimentation équilibrée : il est nécessaire de contrôler la quantité de graisse ingérée par l’enfant, car cela diminue l’effet de l’insuline et favorise l’apparition de l’embonpoint. Les fruits et légumes ainsi que les protéines de haute qualité et les glucides complexes devraient être inclus dans tous les repas.
  • Consommation limitée de glucides simples : il est essentiel de limiter leur consommation pour éviter une augmentation rapide de la glycémie. Ces aliments comprennent les sucres ajoutés, les petits pains industriels, les jus, le miel ou les biscuits.
  • Alimentation scolaire : les enseignants doivent fournir aux parents des menus hebdomadaires. De plus, si l’enfant est très jeune, les éducateurs doivent organiser un deuxième petit-déjeuner ou déjeuner pour que le taux de glycémie reste stable.

Lire la suite : Diabète : 4 petits déjeuners pauvres en calories

3. Contrôle du traitement pharmacologique

Les enfants atteints de diabète de type 1 doivent s’injecter de l’insuline plusieurs fois par jour. A action rapide avant chaque repas et à action lente une ou deux fois par jour.

Nous essaierons de donner le médicament dans un environnement détendu et de préférence à la maison. Les enseignants devraient être au courant de la procédure si l’enfant est trop jeune et a besoin d’aide pour administrer les injections.

4. Contrôle de la glycémie

Les enfants diabétiques ont besoin d’examens réguliers, avec une petite piqûre au niveau l’index pour connaître leur glycémie. A l’école, l’enfant devrait être en mesure de le faire en classe. Ou dans un endroit où il se sent à l’aise de le faire.

6. Exercice physique

Les enfants atteints de diabète peuvent pratiquer les mêmes activités physiques que les autres enfants de leur âge, à condition de suivre un certain nombre de recommandations :

  • Mesure de la glycémie avant et après l’effort pour pouvoir adapter l’alimentation si nécessaire.
  • Les parents ou les enseignants présents pendant l’activité physique devraient avoir rapidement accès à des aliments riches en glucides en cas de baisse de la glycémie (hypoglycémie).

En résumé…

Les outils actuels de prise en charge du diabète de type 1 permettent d’assurer une bonne qualité de vie à ces patients. Dans le cas des enfants, il est nécessaire de connaître les caractéristiques de la maladie de la part des parents et des enseignants. Le but est d’assurer un bon contrôle de la glycémie.

 

  • Silverstein, J., Klingensmith, G., Copeland, K., Plotnick, L., Kaufman, F., Laffel, L., … Clark, N. (2005). Care of children and adolescents with type 1 diabetes: A statement of the American Diabetes Association. Diabetes Care. https://doi.org/10.2337/diacare.28.1.186
  • Sievenpiper, J. L., Chan, C. B., Dworatzek, P. D., Freeze, C., & Williams, S. L. (2018). Nutrition Therapy. Canadian Journal of Diabetes. https://doi.org/10.1016/j.jcjd.2017.10.009
  • Graf, C., & Ferrari, N. (2016). Metabolic Syndrome in Children and Adolescents. Visceral Medicine. https://doi.org/10.1159/000449268
  • DiMeglio, L. A., Evans-Molina, C., & Oram, R. A. (2018). Type 1 diabetes. The Lancet. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(18)31320-5
  • Colberg, S. R., Sigal, R. J., Yardley, J. E., Riddell, M. C., Dunstan, D. W., Dempsey, P. C., … Tate, D. F. (2016). Physical activity/exercise and diabetes: A position statement of the American Diabetes Association. Diabetes Care. https://doi.org/10.2337/dc16-1728