Troubles oculaires dus au diabète : ce qu'il faut savoir

Les troubles oculaires dus au diabète ne montrent généralement pas de symptômes avant que les dégâts soient déjà bien avancés. Ils peuvent compromettre la vision jusqu'à la cécité. Découvrez-en davantage!
Troubles oculaires dus au diabète : ce qu'il faut savoir

Dernière mise à jour : 01 janvier, 2021

L’élévation de la glycémie constitue une condition qui affecte divers systèmes et organes. Et elle le fait en silence. L’un des aspects les plus importants liés à cette pathologie sont les troubles oculaires dus au diabète.

L’impact cardiovasculaire du diabète est souvent abordé, mais nous ne mettons pas suffisamment l’accent sur ses conséquences sur la vision. Les troubles oculaires dus au diabète peuvent effectivement conduire à une cécité totale. De plus, ils sont souvent associés à un mauvais contrôle clinique.

Quelles sont les causes des troubles oculaires dus au diabète ?

Le diabète est une maladie chronique liée au glucose (sucre). Plus concrètement, le pancréas ne parvient pas à synthétiser assez d’insuline ou les tissus ne sont pas capables de l’utiliser correctement.

L’insuline est la clé qui permet au glucose de pénétrer dans les cellules. Lorsqu’elle échoue, la substance augmente de façon remarquable sa concentration dans le sang. Cela provoque alors des lésions tissulaires. Selon les explications des experts de la Clinique Mayo, les troubles oculaires dus au diabète se produisent car les niveaux élevés de glucose, maintenus dans le temps, endommagent les vaisseaux sanguins de la rétine.

Par ailleurs, le diabète est considéré comme une maladie silencieuse qui, en cas de négligence, peut générer de graves complications. En effet, tel que le signale le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases, les symptômes sont souvent associés à un changement de traitement ou de soins.

Néanmoins, les dommages qui surviennent sur le long terme commencent à apparaître également pendant le prédiabète. Il s’agit d’un stade où les niveaux de glucose sont plus élevés que la normale. Toutefois, ils ne sont pas assez élevés pour établir un diagnostic définitif de diabète.

Une femme qui mesure sa glycémie.

“Les complications du diabète peuvent résulter d’un mauvais contrôle médical ou d’un manque de soins pendant un long moment.”

Lisez également : Contrôler le prédiabète : 5 conseils clés

Principaux troubles oculaires dus au diabète

Les conséquences oculaires comprennent toutes celles qui surviennent à la suite de cette pathologie. Les plus fréquentes sont la rétinopathie diabétique, l’œdème maculaire, le glaucome et la cataracte. Nous vous en expliquons davantage.

Rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique est une affection qui est due à une lésion des vaisseaux sanguins qui transportent le sang oxygéné vers la rétine. La rétine est la partie de l’œil sensible à la lumière et qui se trouve dans le fond du globe oculaire.

Par ailleurs, la rétinopathie est l’un des troubles oculaires les plus communs dus au diabète. Elle apparaît généralement par étapes. Selon les explications de American Academy of Ophthalmology, la première étape est la rétinopathie non proliférative.

Plus précisément, les vaisseaux sanguins commencent à s’affaiblir ou à s’infiltrer dans la rétine. A ce stade, un œdème maculaire se produit et la vision floue est fréquente. Dans certains cas, cela peut entraîner une ischémie des vaisseaux sanguins.

Au fur et à mesure que la rétinopathie progresse, le stade de la prolifération se manifeste. Il s’agit de la formation de nouveaux vaisseaux (ce processus se nomme également néovascularisation ou angiogénèse).

Les saignements altèrent alors la vision. En outre, du tissu cicatriciel peut se former, rendant l’intérieur de l’œil de plus en plus opaque. C’est pourquoi, la lumière ne peut pas atteindre correctement la rétine.

Œdème maculaire diabétique

L’œdème maculaire est un autre trouble oculaire commun dû au diabète. En effet, comme nous l’avons souligné dans le paragraphe précédent, il apparaît généralement avec la rétinopathie. Il s’agit de l’accumulation de liquide autour de la macule qui provoque une inflammation.

La macule est la partie centrale de la rétine. C’est celle qui permet d’avoir une vision détaillée ainsi qu’une vision centrale. Par conséquent, l’œdème maculaire diabétique peut générer, avec le temps, une perte d’une partie de la vision. Voire même la cécité.

Glaucome

Un autre trouble oculaire dû au diabète est le glaucome. C’est une situation qui est le résultat d’une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil. Le système de drainage est altéré et le liquide s’accumule.

Le nerf optique est ainsi peu à peu endommagé. Selon les explications de la Fédération Mexicaine du Diabète, le glaucome est considéré comme la seconde cause de cécité générale et la première cause de cécité irréversible.

D’autre part, le diabète multiplie les possibilités de souffrir de cette pathologie par rapport à une personne en bonne santé. En général, les symptômes surviennent progressivement et la vision se perd petit à petit.

Cataracte

La cataracte est une pathologie qui, chez les personnes en bonne santé, est également fréquente et associée au vieillissement. Il s’agit d’un processus d’usure dans lequel le cristallin devient de plus en plus opaque.

Cela rend alors la vision moins nette. Le diabète peut accélérer ce processus. Autrement dit, les personnes diabétiques développent une cataracte à un âge plus précoce que les autres.

Quand faut-il consulter un spécialiste ?

Les troubles oculaires dus au diabète ne présentent généralement pas de symptômes avant que les dommages ne soient déjà bien avancés. C’est pourquoi, il est indispensable que chaque patient diabétique réalise des examens approfondis et réguliers.

Selon les publications du Centers for Diseases Control and Prevention, presque la totalité des conséquences oculaires sont évitables. Pour cela, il est fondamental de détecter les altérations à un stade précoce puis de commencer à surveiller de près le taux de sucre dans le sang.

Par ailleurs, il est fortement recommandé que toutes les personnes diabétiques effectuent des tests tels que le fond de l’œil, au moins une fois par an. Des contrôles plus fréquents sont également essentiels si la personne souffre d’hypertension ou d’hypercholestérolémie.

Le plus grand risque de souffrir de problèmes oculaires dus au diabète est d’avoir un niveau de glucose sanguin élevé et durable. Les patients diabétiques doivent donc contrôler régulièrement leur glycémie tout au long de la journée. Le traitement est ainsi ajusté pour prévenir les pics de glycémie.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’une fois le diabète ou le prédiabète diagnostiqué, les consultations et les examens médicaux sont fondamentaux. Il ne faut pas attendre que les symptômes ou les complications apparaissent.

Fond de l'oeil.

“Le fond de l’œil est un examen qui permet de voir la rétine et d’évaluer l’état des artères.”

Traitement des troubles oculaires dus au diabète

Dans le cas de la rétinopathie diabétique, il est possible d’utiliser des médicaments dès les premiers stades. Les plus utilisés sont les anti-VEGF et les corticostéroïdes. Les premiers s’injectent dans l’œil et diminuent la prolifération des vaisseaux sanguins autour de la rétine. Ils réduisent également l’œdème maculaire.

Quant à eux, les corticostéroïdes se chargent de contrôler l’inflammation de l’œdème. Cependant, certains cas ne réagissent pas au traitement et nécessitent une intervention chirurgicale. Selon les explications de l’Hôpital Clinique de Barcelone, il y a trois indications principales:

  • Hémorragie vitreuse très dense ou récurrente.
  • Œdème maculaire qui ne réagit pas aux traitements.
  • Décollement de la rétine.

Le diabète est une maladie silencieuse

Les troubles oculaires dus au diabète sont la conséquence d’un mauvais contrôle de la glycémie. Surtout chez les personnes atteintes depuis de nombreuses années. Le plus important à se rappeler est que la plupart de ces troubles sont évitables.

Il est donc essentiel de faire des contrôles médicaux de façon semestrielle ou annuelle. Enfin, suivre toutes les recommandations en termes d’alimentation et de mode de vie est primordial pour réduire l’incidence du diabète.

Cela pourrait vous intéresser ...
Dîner tôt aiderait à prévenir le diabète et l’obésité
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Dîner tôt aiderait à prévenir le diabète et l’obésité

Des études suggèrent que dîner tôt aiderait à prévenir les risques de diabète et d'obésité..Découvrez-en davantage dans cet article!