Régime alimentaire pour soulager les douleurs articulaires

La gélatine est riche en collagène et en vitamine C, ce qui en fait un moyen délicieux d'aider à restaurer le cartilage et à soulager les douleurs musculaires.
Régime alimentaire pour soulager les douleurs articulaires
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 18 janvier, 2023

Vous ressentez des douleurs articulaires et vous ne savez pas quoi faire ? Votre médecin est le seul habilité à vous indiquer le traitement que vous devez suivre, et une fois que vous les avez, vous pouvez également le consulter sur l’opportunité des clés nutritionnelles suivantes.

L’importance de votre alimentation dans les douleurs articulaires

Si vous faites partie de ce pourcentage de la population qui souffre de douleurs articulaires, vous savez à quel point cette réalité est dure. On utilise parfois des anti-inflammatoires, un médicament qui ne nous offre pas toujours les résultats escomptés.

Les douleurs articulaires peuvent être dues à divers facteurs, comme l’usure, l’arthrite ou les rhumatismes. Certaines sont des maladies qui durent généralement toute la vie et auxquelles il faut s’habituer.

Cependant, nous pouvons atténuer leur incidence et obtenir une meilleure qualité de vie grâce à de meilleures habitudes de vie et à une alimentation adéquate.

La nourriture peut être basique pour réduire la douleur. Il est possible de pouvoir nourrir les os, le cartilage et les tendons au moyen de minéraux adéquats avec lesquels renforcer davantage les articulations.

Nous devons également souligner que, si vous faites partie de ce pourcentage chanceux de la population qui ne souffre toujours pas de douleurs articulaires, il serait conseillé que vous suiviez également les directives sur lesquelles nous réfléchissons actuellement, pour les prévenir.

Régime alimentaire pour réduire les douleurs articulaires

Bien sûr, la nourriture est un aspect qui devrait être discuté avec un nutritionniste. N’apportez jamais de modifications à votre alimentation sans l’accord du professionnel. Ne recourrez pas à ces aliments en remplacement du traitement indiqué par le médecin ; dans tous les cas, ils peuvent être des suppléments pour aider à soulager les symptômes.

1. Évitez les aliments chimiques

Boissons énergétiques

Si vous y réfléchissez un instant, combien d’aliments transformés consommez-vous par semaine ? Les boissons gazeuses entreraient également ici, et même ces jus que nous achetons parfois et qui sont si malsains, principalement en raison de leur teneur en sucre.

Soyez plus sélectif avec ce que vous mangez, prenez un peu de temps pour faire les courses et choisir ce que vous allez mettre dans vos assiettes.

Il est conseillé de réduire la consommation de farine raffinée, de sucre, de sel et de composants similaires que nos organes ne digèrent pas bien et qui sont nocifs, provoquant un surpoids et endommageant davantage nos articulations.

2. Méfiez-vous des aliments très acides

Du lait

L’un des aliments que nous consommons habituellement quotidiennement et qui est plus nocif que sain, est le lait. Le lait est un aliment d’origine animale à action acidulante qui modifie le pH de notre sang.

Le lait rend le sang plus acide, ce qui finit par causer des douleurs articulaires. Une autre boisson à forte acidité est le café. Par conséquent, essayez de ne pas en consommer en excès.

3. Attention aux excès de protéines animales

Viande rouge

Les protéines animales augmentent le niveau d’acide dans notre corps, tout comme le lait. Nous savons que les protéines sont nécessaires à l’homme, mais les légumes et leurs protéines végétales comme les légumineuses ou les noix peuvent également nous apporter un équilibre adéquat. Selon des études, celles-ci n’ont que quelques acides aminés essentiels de moins que les protéines animales.

Si vous consommez des protéines animales, évitez la viande rouge, ou du moins réduisez sa consommation, comme l’indiquent les sources médicales spécialisées. Tenez-vous en aux blancs de poulet ou de dinde, par exemple, qui sont plus sains.

4. Les aliments qui favorisent l’apport de collagène

gelée maison

Le collagène est fondamental pour renforcer et restaurer le cartilage, ce qui nous aide à réduire les douleurs articulaires. Une façon d’y parvenir est d’utiliser la gélatine, qui, comme vous le savez déjà, est riche en collagène et en vitamine C, indispensables à la santé de notre cartilage.

Il existe des aliments qui, étant riches en soufre, apportent cet élément qui agit comme un support et un renfort pour le cartilage, il est donc idéal si vous mangez un peu d’oignon, de poireaux, d’asperges et de choux de Bruxelles par semaine. Très convenable et sain.

5. Apport adéquat de calcium et de magnésium

Épinard

Deux éléments essentiels pour renforcer les os et les articulations. Par conséquent, il serait recommandé de ne pas négliger de manger beaucoup de légumineuses comme les lentilles ou les pois chiches.

Les graines de courge, de chia et de lin sont également idéales, riches en magnésium, un minéral que vous pouvez également trouver dans tous ces légumes à feuilles vertes comme la laitue, les épinards, le cresson et le persil. Les fruits secs et les algues peuvent également nous fournir ces minéraux.

6. Aliments riches en Oméga-3

acides-oméga-3 importants

Cela peut vous surprendre, car les oméga 3 sont encore un type d’acide gras. Cependant, c’est le plus sain et celui qui, comme scientifiquement prouvé, nous aide à réduire l’inflammation et les douleurs articulaires.

Vous pouvez le trouver dans le saumon ou dans les poissons comme le maquereau. Si vous le souhaitez, vous pouvez également utiliser des compléments alimentaires, mais renseignez-vous toujours auprès de votre médecin au préalable.

7. Pour conclure : clés nutritionnelles de base

Nourriture crue

Avant toute chose, essayez avant tout de maintenir un équilibre et de ne pas commettre d’excès. L’idéal est de manger de petites quantités plusieurs fois par jour, sans sauter aucun repas. Il est prouvé que la réduction de l’excès de poids est un soulagement efficace de l’inflammation et des douleurs articulaires.

N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau et de consommer également des fruits et légumes. Il est important que vous purifiiez votre corps et éliminiez toutes ces toxines.

Comme nous l’avons dit précédemment, les douleurs articulaires ne se résolvent pas facilement, mais nous pouvons les soulager. Ne vous découragez pas et ne négligez pas votre santé émotionnelle et soyez optimiste, ainsi que suivez à la lettre les instructions données par votre médecin de confiance.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’articulation de l’épaule, un appareil complexe
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
L’articulation de l’épaule, un appareil complexe

Les épaules sont la région anatomique qui relie les bras au tronc. En fait, l'articulation de l'épaule est la plus mobile chez l'homme.



  • Rayman MP. Diet, nutrition and osteoarthritis. BMC Musculoskelet Disord. 2015;16(Suppl 1):S7. Published 2015 Dec 1. doi:10.1186/1471-2474-16-S1-S7
  • Choi KW, Somers TJ, Babyak MA, Sikkema KJ, Blumenthal JA, Keefe FJ. The relationship between pain and eating among overweight and obese individuals with osteoarthritis: an ecological momentary study. Pain Res Manag. 2014;19(6):e159–e163. doi:10.1155/2014/598382
  • Kiecolt-Glaser JK. Stress, food, and inflammation: psychoneuroimmunology and nutrition at the cutting edge. Psychosom Med. 2010;72(4):365–369. doi:10.1097/PSY.0b013e3181dbf489
  • Li, S., & Micheletti, R. (2011). Role of Diet in Rheumatic Disease. Rheumatic Disease Clinics of North America. https://doi.org/10.1016/j.rdc.2010.11.006

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.