Régime végétalien crudivore : avantages et risques

· 15 mars 2019
Le régime végétalien cru, aussi connu sous le nom de véganisme crudivore, est très simple à adopter et consiste à ne pas cuire les aliments et à les manger à l'état naturel.

Vous avez déjà eu envie de commencer un régime végétalien cru mais ne savez pas si vous avez assez d’éléments pour vous lancer ? Dans cet article, nous vous disons comment vous pouvez le faire, mais vous devez d’abord savoir ce que c’est.

Lisez ce qui suit pour en savoir plus !

Qu’est-ce que le régime végétalien crudivore ?

régime végétalien crudivore
Contrairement au véganisme traditionnel, cette option n’inclut pas la cuisson des aliments.

Le régime végétalien crudivore est aussi connu sous le nom de véganisme crudivore, est très simple à faire et consiste à ne pas cuire les aliments et à les manger à l’état naturel. Il existe des exceptions à ces principes que nous verrons plus loin.

Ce régime est adopté par un nombre croissant de personnes parce qu’il est vraiment nutritif pour le corps et aussi parce que ses avantages sont importants. Un régime végétalien crudivore est important pour le corps des végétaliens parce qu’ils acquièrent plus de nutriments que ce qui est habituellement consommé dans un régime avec des aliments cuits.

Le terme « végétalien crudivore » fait référence aux aliments crus, autrement dit la raw food. Dans le cadre de cette alimentation, vous pouvez manger des légumes naturels, biologiques et non cuits.

Vous pouvez aussi manger des fruits, des racines, des légumes, des graines, des fruits secs, des algues et des pousses. Vous pouvez également manger des aliments déshydratés car lorsqu’ils sont cuits à moins de 42 °C, les propriétés de l’aliment ne sont pas perdues.

Lire aussi : Qu’est-ce qu’un régime ovo-végétarien ?

Le menu du régime végétalien crudivore

Afin de choisir vos menus, vous devez savoir comment faire une bonne combinaison d’aliments, c’est pourquoi vous devez savoir quelles sont les meilleures associations et règles dans ce style de vie.

Il existe de nombreux types d’aliments que vous pouvez manger pour mener à bien votre régime végétalien. Lorsque le corps reçoit des mélanges simples d’aliments, il parvient à digérer plus facilement et à assimiler les nutriments plus facilement.

D’autre part, n’oubliez pas que les adeptes du régime végétalien cru doivent s’assurer qu’ils peuvent prendre des suppléments de vitamine B12 et qu’ils ne dépendent pas des sources naturelles comme les algues marines ou les aliments fermentés, car ceux-ci ne contiennent pas suffisamment de cette vitamine pour être des alternatives raisonnables.

Les aliments idéaux de ce régime

  • Amidons : citrouille, pommes de terre et betteraves
  • Lipides : fruits secs, noix de coco, graines et avocats
  • Acides : tomates, poivrons et fruits acides
  • Douceurs : fruits secs et fruits sucrés

Si vous voulez faire de bonnes combinaisons, suivez ces règles simples du véganisme crudivore. Si vous les manquez quelques fois, car vous n’avez pas le choix ou que vous les avez oubliées, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas grave. Tâchez tout de même de les respecter dans la mesure du possible :

  • Essayez de ne pas associer les graisses et les sucreries.
  • Ne combinez pas de préférence différents types de graisses.
  • Évitez d’associer les acides et les fruits sucrés
  • Ne pas combiner les acides avec l’amidon

La transition vers un régime alimentaire cru : bien faire les choses

Pour bien faire les choses, vous devriez commencer par inclure des aliments non cuits dans vos repas quotidiens. N’oubliez pas qu’il n’est pas bon d’effectuer des changements drastiques, alors utilisez de la vapeur pour cuisiner ou cuisiner à une température inférieure à 45 °C.

C’est très facile de commencer la transition, il suffit d’être prêt et motivé et de prendre les choses tranquillement.

Avantages et inconvénients

régime végétalien crudivore et carences en vitamine B12
Les avantages/risques liés à la carence considérable en nutriments tels que la vitamine B12 devraient être évalués.

Avant d’adopter le mode de vie qu’implique un régime végétalien crudivore, nous devons peser le pour et le contre, mesurant bien ses avantages et ses inconvénients, avant de l’appliquer. Bien sûr, la consultation d’un spécialiste serait la première chose à faire.

Les avantages du régime végétalien crudivore

Les gens qui suivent un régime alimentaire cru croient qu’il a de nombreux avantages pour la santé, parmi lesquels on retrouve :

  • Augmentation de l’énergie
  • Peau plus claire
  • Perte de poids
  • Réduction du risque de certaines maladies

Le régime alimentaire cru contient moins de graisses trans et saturées que le régime alimentaire occidental typique. Il est pauvre en sel et en sucre et fournit des niveaux élevés de potassium, de magnésium, d’acide folique, de fibres, de vitamine A et d’antioxydants, qui sont tous bénéfiques pour la santé.

Lire aussi : Les 7 meilleures sources de protéines d’origine végétale

Les risques liés à ce type d’alimentation

L’une des principales objections est le risque possible de carences nutritionnelles, principalement dues à une carence en vitamine B12, en fer, en zinc et en acides gras oméga-3.

Une étude a révélé que les végétaliens crudivores ont des taux d’homocystéine plus élevés et des taux de cholestérol HDL plus faibles en raison d’une carence en vitamine B12.

D’autre part, les personnes atteintes d’hypoglycémie ou de diabète devraient être prudentes lorsqu’elles suivent un régime alimentaire cru. Bien que les antioxydants, les légumes et les fibres puissent être utiles, une quantité excessive de jus peut aggraver leur état.

De même, il est essentiel de consulter un médecin ou un nutritionniste avant d’entreprendre un régime végétalien crudivore. Surtout pour les personnes ayant des antécédents de troubles de l’alimentation ou souffrant d’insuffisance pondérale.

Enfin, n’oubliez pas que le succès de votre alimentation dépendra de votre motivation. En plus du désir d’apporter un changement dans votre vie.

 

  • Kapoor, A., Zuberi, N. A., Rathore, M. I., & Baig, M. (2015). Serum homocysteine level in vegetarians in District Tharparker, Sindh. Pakistan journal of medical sciences31(1), 127-30.
  • Rogerson, D., Maçãs, D., Milner, M., Liu, Y., & Klonizakis, M. (2018). Contrasting Effects of Short-Term Mediterranean and Vegan Diets on Microvascular Function and Cholesterol in Younger Adults: A Comparative Pilot Study. Nutrients10(12), 1897. doi:10.3390/nu10121897
  • Bloomer, R. J., Gunnels, T. A., & Schriefer, J. M. (2015). Comparison of a Restricted and Unrestricted Vegan Diet Plan with a Restricted Omnivorous Diet Plan on Health-Specific Measures. Healthcare (Basel, Switzerland)3(3), 544-55. doi:10.3390/healthcare3030544