Relation médecin-patient : 9 conseils pour l'améliorer

Bienveillance, empathie et respect sont les piliers de la relation médecin-patient. Comment ce lien peut-il être amélioré ? Nous l'analysons.
Relation médecin-patient : 9 conseils pour l'améliorer
Leidy Mora Molina

Relu et approuvé par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Dernière mise à jour : 04 octobre, 2022

Depuis l’Antiquité, la relation médecin-patient s’est structurée comme la pierre angulaire de l’exercice de la médecine. Cette interaction est fondamentale pour les soins de santé et a évolué pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

Une assistance médicale de qualité, un diagnostic précis et un traitement rapide sont des actes de santé qui nécessitent une collaboration intrinsèque entre le médecin et le patient. Cette relation relève de l’humanisme et de l’éthique.

Quelle est la relation médecin-patient ?

C’est l’une des multiples modalités des relations interpersonnelles que l’être humain exerce tout au long de sa vie. Quelque chose de similaire à la relation mère-enfant ou enseignant-élève. La relation médecin-patient est celle qui permet au patient de satisfaire son besoin de santé et au médecin de remplir l’une de ses fonctions les plus importantes.

Cette interaction symbiotique est née dans l’Antiquité, parallèlement à la pratique de la médecine, et était pratiquée par les chamans et les prêtres. Du point de vue bioéthique, la relation médecin-patient implique une responsabilité partagée dont l’axe principal est de soigner et de rétablir la santé.

Cette relation commence avant même le premier contact personnel. En ce sens, le patient vient généralement en consultation avec un concept préalable sur le médecin qui s’occupera de lui, basé sur ses propres expériences ou celles de tiers. Cela change dans les situations d’urgence, lorsque le contact se produit soudainement et de manière inattendue.

Caractéristiques de la relation médecin-patient

La relation médecin-patient nécessite un grand rapport humain et une intégration des valeurs. Parmi ses principales caractéristiques, on distingue les suivantes :

  • Respect.
  • Confiance.
  • Communication.
  • Intérêt positif.
  • Attitude professionnelle.
  • Empathie et solidarité.
  • Cohérence et concrétisation.
Le médecin s'occupe d'un patient.
Presque toutes les spécialités de la médecine impliquent la nécessité d’un contact avec les patients. Là, un lien fondamental pour la santé est généré.

Types de relation médecin-patient

En général, la relation médecin-patient est classée en tenant compte du degré d’activité et de participation du médecin à l’interaction, ainsi que de celui du patient. En ce sens, les études décrivent les types suivants :

  • Relation active-passive : c’est une relation dans laquelle le médecin est celui qui prend les décisions et assume la responsabilité du traitement. Elle est appliquée dans des situations où le patient est incapable de prendre soin de lui-même, comme une urgence.
  • Coopération guidée : elle repose sur l’accompagnement du médecin en tant qu’expert et la participation active du patient à la prise de décision. Ce type de relation s’applique aux maladies aiguës, comme les infections ou les traumatismes.
  • Participation mutuelle : le médecin assiste, surveille et instruit le patient, qui effectuera lui-même le traitement et sera celui qui évaluera la priorité des soins médicaux. C’est la forme la plus appropriée pour les personnes atteintes de maladies chroniques, comme le diabète.

9 conseils pour améliorer la relation médecin-patient

Actuellement, une communication de qualité avec les patients dans le cadre des soins de santé est un pilier fondamental. Les personnes souffrant de certaines maladies ont besoin d’être comprises et aidées. De plus, le niveau de satisfaction après la consultation détermine la réputation du personnel de santé.

Une bonne relation médecin-patient permet une plus grande adhésion thérapeutique, ainsi que de meilleurs résultats dans l’évolution de la maladie. Une personne qui entretient de bonnes relations avec son médecin est plus susceptible de suivre attentivement les instructions.

1. Écoute active

Les professionnels de santé font face chaque jour à un grand nombre de patients, tous avec une personnalité différente et de multiples façons d’exprimer leurs maux. Cependant, leur seul besoin est d’être entendus et pris en charge. En ce sens, il est essentiel d’être activement impliqué auprès du patient lors de la consultation.

Dans la plupart des cas, écouter ce que dit le patient permet d’obtenir des informations pour arriver à un diagnostic précis. Bien que de nombreuses personnes manifestent des symptômes similaires, si ce qu’elles essaient d’exprimer n’a pas d’importance, elles ne se sentiront pas prises en charge.

2. Empathie à tout moment

Une relation médecin-patient de qualité est celle qui permet de lever les doutes que le patient a sur sa maladie ou sur le motif de sa consultation. Il est primordial de se mettre à la place du patient et d’être attentif à tout ce qu’il dit, ainsi qu’aux gestes, aux changements posturaux et aux mouvements.

3. Ambiance calme et feutrée

Un environnement accueillant et agréable permettra au patient de se sentir en sécurité et confiant de pouvoir parler de sa santé. De même, le médecin doit offrir un traitement amical, hospitalier et humaniste dès l’entrée du patient.

Reconnaître le patient, ses besoins et ses ressentis permet de créer une meilleure connexion. De plus, offrir un environnement agréable brise les barrières de communication qui pourraient entraver le plan de traitement.

4. Parlez dans la langue du patient

Il est courant que les médecins utilisent des termes techniques lorsqu’ils tentent d’expliquer l’état de santé du patient. Trop utiliser ce langage est une grave erreur et pourrait prêter à confusion.

Pour cette raison, il est recommandé d’assouplir le langage lorsqu’on s’adresse aux patients, en utilisant des mots courants pour expliquer le plan en détail. De cette façon, la relation médecin-patient sera renforcée.

5. Cordialité et bonne humeur

L’éducation et la cordialité sont deux facteurs clés dans toutes les formes de relations humaines. Bien que les heures de travail puissent être longues, le maintien d’une bonne attitude fait une grande différence dans la relation médecin-patient.

Un sourire, un accueil poli et un traitement agréable amélioreront la communication avec les patients. D’un point de vue psychologique, la cordialité et le respect génèrent la confiance et un sentiment de soulagement.

6. Respectez l’horaire

La ponctualité est une caractéristique qui doit être mise en avant chez les professionnels de santé. Le respect du temps et des horaires de travail des patients témoigne d’une personne disciplinée et engagée. En cas de ne pas pouvoir arriver à l’heure à un rendez-vous, il est conseillé de s’appuyer sur un assistant pour informer les gens.

7. Restez à jour

Une bonne préparation et une mise à jour médicale continue confèrent aux médecins spécialistes une grande connaissance et une grande expertise. En ce sens, il convient de se tenir au courant des nouvelles options thérapeutiques, des épidémies et des médicaments lancés sur le marché.

Les médecins discutent d'une radiographie.
Les médecins ont l’obligation de partager avec leurs collègues pour se mettre à jour et obtenir d’autres perspectives dans l’approche de leurs patients.

8. Impliquer la technologie dans la santé

Aujourd’hui, il est possible d’utiliser la technologie pour faire participer activement le patient à ses soins de santé. Pour cela, il existe plusieurs applications et plateformes qui améliorent la communication médecin-patient.

L’utilisation de ces outils permet aux gens d’acquérir plus de connaissances sur leur maladie, comment agir sur différents symptômes et quand consulter un médecin. De plus, ils représentent déjà l’avenir de l’interaction des soins de santé.

9. Éduquez activement la communauté

Le médecin joue un rôle d’une grande importance dans la société en tant qu’éducateur. En ce sens, les spécialistes doivent être des agents d’information sur les affections les plus courantes, sur la manière de les détecter précocement et sur les principales méthodes de prévention.

Un maillon essentiel des soins de santé

La relation médecin-patient est une interaction fondamentale pour fournir des soins de santé adéquats. Le rôle du médecin en tant que source de connaissances doit être complété par la participation active du patient.

Appliquez ces conseils pour améliorer la relation avec les patients et aboutir à une démarche qualité. N’oubliez pas qu’un bon service et une bonne réputation sont ce qui définit et fait la différence sur le lieu de travail.

Cela pourrait vous intéresser ...
La médecine naturelle, que nous apporte-t-elle ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La médecine naturelle, que nous apporte-t-elle ?

La médecine naturelle est une alternative à la médecine conventionnelle dont l'objectif principal est d'améliorer la capacité de guérison.



  • Mendoza A. La relación médico paciente: consideraciones bioéticas. Rev. peru. ginecol. obstet. 2017;  63( 4 ): 555-564.
  • Rodríguez Silva H. La relación médico-paciente. Rev Cubana Salud Pública. 2006;  32( 4 ).
  • Mejía Estrada Adriana, Romero Zepeda Hilda. La relación médico paciente: el desarrollo para una nueva cultura médica. Rev.Med.Electrón. 2017;  39( Suppl 1 ): 832-842.
  • Arrubarrena V. La relación médico-paciente. Cirujano General. 2011; 33(2): 122-125.
  • Ibáñez C. La relación médico-paciente (RMP): más allá de la cortesía y de la amabilidad. Revista Médica Clínica Las Condes. 2005; 16(1):30-35.