Les 8 urgences dentaires les plus courantes et leur traitement

Les urgences dentaires provoquent malaise et désespoir. Pour agir calmement et correctement, vous devez savoir quoi faire.
Les 8 urgences dentaires les plus courantes et leur traitement
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 26 juillet, 2022

Au-delà de l’attention que nous accordons aux soins bucco-dentaires, les urgences dentaires peuvent nous surprendre. Nous pouvons tous subir des accidents et ceux-ci ont des répercussions sur la santé bucco-dentaire.

La gestion des urgences dentaires peut être délicate. La douleur, l’anxiété et la nervosité prennent souvent le pas sur la situation. Par conséquent, avoir les informations nécessaires pour se calmer et savoir quoi faire dans chaque cas est essentiel.

Dans cet article, nous vous disons quelles sont les 8 urgences dentaires les plus fréquentes et comment vous devez agir dans chaque cas. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus.

Que sont les urgences dentaires ?

Les urgences dentaires sont des conditions qui surviennent dans la bouche et nécessitent une attention immédiate. Elles ne mettent pas la vie de la personne en danger, mais elles nécessitent une action rapide.

Pour les identifier, il faut tenir compte de la présence de certains symptômes caractéristiques qui entravent le bon fonctionnement de la cavité buccale. La douleur, l’inflammation, le gonflement des tissus, les saignements et les saignements sont quelques-unes des manifestations à surveiller. Les infections et les traumatismes sont également des situations considérées comme des urgences dentaires.

En cas d’urgence dentaire, la première chose à faire est de se rendre chez le dentiste.

Les problèmes dont nous vous parlerons nécessitent l’intervention d’un professionnel pour contrôler et contenir la situation. Une fois le moment le plus critique passé, d’autres traitements spécifiques seront nécessaires pour rétablir la santé de la bouche.

Aller chez le dentiste le plus tôt possible améliore le pronostic du problème. Plus vous interviendrez rapidement, plus vous aurez de chances de succès, et plus le risque de complications sera réduit.

Toutefois, jusqu’à ce que vous puissiez vous rendre chez le dentiste, il existe certaines pratiques que vous pouvez mettre en œuvre pour améliorer la situation. Nous vous indiquons ci-dessous quelles sont les 8 urgences dentaires les plus courantes et ce que vous pouvez faire dans chaque cas.

1. Douleur

Le mal de dents est l’une des urgences dentaires les plus courantes. En général, ce type de condition est généralement associé à la présence de caries. Mais il y a d’autres raisons, telles qu’une infection ou l’éruption de dents de sagesse.

La sensibilité aux aliments chauds, froids ou sucrés précède souvent une douleur plus aiguë et plus soutenue. C’est pourquoi il convient de consulter un dentiste dès que vous remarquez une gêne dans la bouche.

Si la douleur apparaît brutalement et devient insupportable, la première chose à faire est de prendre rendez-vous chez le dentiste. Et en attendant, éviter les aliments très froids, sucrés, durs ou chauds est un moyen de réduire l’inconfort. S’il y a inflammation de la muqueuse ou du visage, l’application d’une compresse froide sur la zone réduira les symptômes.

De même, il est recommandé de ne pas exercer de pression sur la zone. Il est donc conseillé de ne pas s’allonger de ce côté du visage.

Par ailleurs, se brosser les dents et se rincer la bouche à l’eau tiède est un remède simple qui aide à éliminer les débris qui peuvent augmenter l’inconfort. De la même manière, il est conseillé de passer le fil dentaire entre les dents pour éliminer les éventuels débris qui pourraient exercer une pression.

Ne mettez jamais de médicaments (tels que l’aspirine ou l’ibuprofène) ou des remèdes naturels dans les cavités. Le contact direct des tissus dentaires avec ces substances peut aggraver la situation. Il ne convient pas non plus de prendre des médicaments sans que le dentiste ne l’ait indiqué.

Lors de votre visite chez le dentiste, le professionnel recherchera l’origine de la douleur et prescrira le traitement approprié. Dans le cas de caries étendues, d’obturations, de traitements de canal, une extraction dentaire peut être nécessaire.

Dans certains cas, le dentiste prescrira des anti-inflammatoires pour réduire l’inconfort. Et si le problème a été causé par une infection, l’administration d’antibiotiques sera également nécessaire.

La douleur dentaire est une urgence dentaire.
La douleur au niveau de la cavité buccale est un motif fréquent de consultation pouvant entraîner une interruption des activités quotidiennes.

2. Infections

La mort de la pulpe dentaire due à une grosse carie, à un coup, à une endodontie mal réalisée ou à des obturations très étendues peut entraîner des infections de la bouche. Ces infections peuvent également survenir suite à une parodontite non traitée ou à une éruption compliquée des troisièmes molaires, une situation qui donne lieu à une péricoronite.

Les infections de la bouche provoquent une accumulation de pus et des abcès. Elles doivent être traitées immédiatement. Non seulement elles augmentent l’inconfort du patient, mais elles peuvent également se propager et compromettre d’autres endroits dans la bouche et le reste du corps. Elles mettent donc en danger la santé générale de la personne.

La présence d’un abcès dans la bouche se caractérise par une douleur et une augmentation de la taille de la zone. La douleur peut s’étendre au visage ou au cou. Un écoulement de pus et une mauvaise haleine sont d’autres symptômes.

Dès que des signes d’infection sont remarqués, un traitement professionnel doit être recherché. L’utilisation d’antibiotiques sera nécessaire. La meilleure thérapie sera appliquée en fonction de la cause à l’origine du processus.

À la maison, il convient de rincer à l’eau tiède et au sel pour favoriser l’évacuation du pus vers l’extérieur. Si la zone est enflammée, des compresses froides doivent être placées sur le visage pour réduire l’enflure.

Ne vous autosoignez jamais. Et même si vous remarquez que la douleur diminue d’elle-même, dans tous les cas, consultez un dentiste. Sans traitement dentaire, l’infection ne disparaîtra pas.



3. Fracture dentaire

Se faire frapper dans la bouche peut provoquer la rupture d’une ou plusieurs dents. Les dents peuvent également se briser lorsque nous mordons quelque chose de très dur, surtout si elles sont affaiblies par la pourriture ou un traitement antérieur. Et quand une dent casse, il faut agir avec légèreté.

Les fractures dentaires affectent l’esthétique et les fonctions buccales. Mais en plus, elles peuvent endommager des structures plus internes.

Bien qu’à première vue le problème ne semble pas grave, un traumatisme dentaire peut affecter la pulpe dentaire, et finalement provoquer sa mort. S’il n’est pas traité en temps opportun, il peut y avoir perte de la dent. C’est pourquoi une évaluation dentaire immédiate est nécessaire après le coup.

Selon la gravité de la blessure, les tissus compromis et le type de dentition touchée (qu’il s’agisse d’une dent permanente ou d’une dent de lait), le dentiste déterminera le meilleur traitement. Parfois, des obturations, des canaux radiculaires ou des couronnes seront nécessaires. Les contrôles dans le temps permettront d’évaluer l’évolution du cas et d’écarter les complications tardives.

Que faire si je me casse une dent ?

Le moment où se produit le coup à la bouche se transforme généralement en une situation de nervosité et de tension. Il est courant que les tissus mous soient également blessés, saignent et soient douloureux. Malgré ces manifestations qui semblent alarmantes, il est essentiel de garder son calme et d’agir avec connaissance et détermination.

La première chose à faire est de contacter un dentiste pour lui dire ce qui s’est passé et planifier une évaluation immédiate. Le professionnel vous indiquera les étapes à suivre jusqu’à ce que vous arriviez dans son cabinet.

En général, il est recommandé de se rincer la bouche à l’eau tiède et de nettoyer les plaies sur les lèvres et les gencives. Stopper le saignement vous permettra de voir la situation plus clairement.

Si possible, le morceau de dent délogé doit être retrouvé et nettoyé délicatement. Le professionnel peut envisager d’utiliser ce fragment pour reconstituer la pièce cassée. L’application d’une compresse froide sur la zone du coup aidera à combattre l’inflammation et à atténuer la douleur.



4. Perte d’une dent

Lors de la réception d’un coup très fort à la bouche, une ou plusieurs dents peuvent être éjectées. C’est ce que l’on appelle en dentisterie “l’avulsion dentaire”, et c’est une autre urgence dentaire qui mérite d’être connue.

Pour améliorer le pronostic de ce problème, il est indispensable d’agir très rapidement. Dans ce cas, vous devez courir avec la dent à la clinique dentaire la plus proche. Moins l’élément dentaire passe de temps à l’extérieur de la bouche, plus il y aura de chances de le repositionner avec succès.

Comme dans le cas précédent, il est essentiel de contacter le dentiste et de lui dire ce qui s’est passé. Le professionnel vous guidera dans les étapes à suivre jusqu’à ce que vous arriviez au cabinet.

Il est important de nettoyer délicatement la zone blessée et d’appliquer une compresse de gaze propre pour arrêter le saignement. N’appliquez pas trop de pression et ne touchez pas la zone.

La dent doit être transportée dans un verre contenant du lait ou une solution physiologique. Et si cela n’est pas possible, elle peut être placée sous la langue, mais prenez soin de ne pas l’avaler.

Il n’est pas recommandé de placer la dent à l’intérieur du trou de la gencive. Et ce, car il y a un risque de l’avaler ou de blesser les structures nécessaires à la réimplantation.

À votre arrivée à la clinique, le dentiste évaluera si la dent manquante peut être rattachée. Si cela n’est pas possible, il proposera d’autres alternatives pour restaurer l’esthétique et les fonctions affectées.

5. Déchaussement d’une dent

Une autre urgence dentaire pouvant survenir à la suite d’un coup à la bouche est le déchaussement d’une dent. Lors de la réception d’un impact dans la cavité buccale, la dent peut bouger sans se détacher ni se casser.

C’est pourquoi il est indispensable d’aller chez le dentiste après avoir reçu un coup. Le professionnel pourra évaluer la gravité de la situation et la compromission de toutes les structures orales. Pour cela, non seulement il examinera la bouche, mais des radiographies dentaires seront également nécessaires pour établir l’état de la racine et de l’os.

Lorsque vous sentez une dent qui bouge, ne la touchez pas et ne la déplacez pas avec votre main ou votre langue. En général, le traitement consiste en un repositionnement de la dent dans sa position correcte. Des attelles sont également placées ; celles-ci immobilisent la dent pendant un certain temps pour favoriser la récupération des tissus.

Traumatisme dentaire.
Les traumatismes buccaux sont fréquents chez les enfants, les parents doivent donc être vigilants.

6. Blessures des tissus mous

Vous vous blessez souvent les lèvres ou la langue accidentellement ? Se mordre en mangeant, en parlant ou en faisant du sport sont des situations qui peuvent entraîner des coupures, des saignements et de la douleur.

En général, ce sont de petites plaies qui se résolvent d’elles-mêmes après quelques minutes. Il est recommandé de se rincer la bouche avec de l’eau et d’appliquer une pression avec une compresse de gaze pour stopper le saignement. De plus, l’application de froid réduit l’inconfort et favorise la récupération.

Mais si la plaie est très grande et que le saignement ne s’arrête pas, il faudra faire appel à un professionnel. Quelques points de suture peuvent être nécessaires pour fermer la blessure.

7. Corps étranger entre les dents

La présence d’un corps étranger dans les espaces interdentaires est une situation très inconfortable, voire douloureuse. Avoir l’habitude de se ronger les ongles ou de porter certains objets à la bouche peut entraîner le coincement d’un fragment entre les dents.

La pression exercée par ces corps étrangers sur les dents provoque une gêne et des douleurs. C’est pourquoi il est nécessaire de les éliminer.

Pour cela, essayez de retirer le corps étranger avec du fil dentaire. Allez-y doucement, afin de ne pas abîmer les dents et les gencives.

Aucun objet tranchant ou pointu ne doit être utilisé à cette fin.

Dans le cas où il n’est pas possible de retirer le corps étranger à la maison, il faudra aller chez le dentiste. La présence de corps étrangers entre les dents enflammera la gencive et compliquera la situation.

8. Urgences dentaires dues à l’orthodontie

Les patients qui suivent un traitement orthodontique sont plus susceptibles de subir des urgences dentaires causées par leur appareil dentaire. Ces urgences doivent être résolues avec légèreté pour ne pas compromettre la continuité du traitement.

La chute ou la rupture de l’un des éléments de l’appareil est une situation assez courante. Si un support ou une bande se détache, essayez de récupérer le fragment. De plus, le problème doit être signalé à l’orthodontiste, afin qu’il puisse évaluer la possibilité de le repositionner lors du prochain bilan.

Des fils très longs ou le frottement des attaches avec les joues peuvent blesser ces dernières. Ces blessures sont très douloureuses et gênantes.

Il est conseillé d’utiliser de la cire ou une gaze orthodontique pour éviter ces traumatismes. Si le fil a pénétré la gencive, la langue ou la joue, vous devez vous rendre immédiatement dans un cabinet dentaire.

Prévenir les urgences dentaires

Vous savez maintenant comment agir si vous souffrez de l’une des urgences dentaires dont nous vous avons parlé ici. Mais avec quelques précautions, ce type de désagrément peut être évité. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à éviter ces situations :

  • Maintenez une bonne hygiène bucco-dentaire pour éviter les caries et les infections.
  • Visitez le dentiste régulièrement pour détecter rapidement tout problème.
  • Évitez de manger des aliments durs ou de mordre sur des objets étrangers.
  • N’utilisez pas vos dents pour couper ou ouvrir des choses.
  • Portez des protège-dents lorsque vous faites du sport ou des activités à risque.
  • Évitez les bagarres.
  • Portez toujours votre ceinture de sécurité.

Vous disposez désormais de toutes les informations nécessaires pour savoir quoi faire. N’oubliez pas qu’agir avec calme, connaissance et détermination vous aidera à prendre les bonnes décisions.

Cela pourrait vous intéresser ...
Tout ce que vous devez savoir sur la plaque bactérienne dentaire
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Tout ce que vous devez savoir sur la plaque bactérienne dentaire

La plaque bactérienne dentaire se forme chez tout le monde, tous les jours. Nous vous disons pourquoi il faut la maîtriser.



  • Herrera Acaro, Y. M. (2022). Protocolos de tratamiento de la avulsión dental en dientes permanentes (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Quintanilla, D. G., Villarreal, J. G., Quiroga, M. D. S., Magaña, V. Z., Ramírez, E. N., Villarreal, M. M., … & Soto, J. M. S. (2021). Medios de almacenamiento tras avulsión dental. Contexto Odontológico11(22), 5-13.
  • Alva, M. A. C., Santos, A. A. C., & Moreira, A. C. (2018). Sensibilidad dentaria: causas y tratamiento. Revista Mexicana de Estomatología5(1), 65-67.
  • Migueláñez Medrán, B. D. C., Goicoechea García, C., López Sánchez, A., & García, M. (2019). Dolor orofacial en la clínica odontológica. Revista de la Sociedad Española del Dolor26(4), 233-242.
  • De la Teja-Ángeles, E., Villegas-García, L., Rodríguez-Ramírez, F., & Durán-Gutiérrez, L. A. (2016). Avulsión dental. Acta pediátrica de México37(2), 132-133.
  • URDANETA, C., & SÁNCHEZ, J. RE-ADHESIÓN DE FRAGMENTO CORONARIO EN DIENTE NO VITAL UTILIZANDO RESINA COMPUESTA.
  • Duarte, L. A. J., & Chala, H. E. R. (2018). Reposicionamiento de Fragmentos de la Corona de un Diente Separados por Trauma. Revista Científica Hallazgos213(1), 112-119.
  • Infante, M. L., Espinosa, D. R., Pupo, O. L. Z., Velásquez, Y. N., & Santiesteban, Y. D. C. C. (2018). El traumatismo dental como urgencia estomatológica. Correo Científico Médico de Holguín22(1), 66-78.
  • Lizandro Michel, P. G., & Yenelis, D. L. R. C. (2021, August). LA ATENCIÓN MEDIATA E INMEDIATA DE LA URGENCIA DE ORTODONCIA EN LA ATENCIÓN PRIMARIA DE SALUD. In X Simposio Visión Salud Bucal y IX Taller sobre el Cáncer Bucal 2021.
  • Elizabeth, E., & Solís, C. (2020). Manejo de las principales emergencias en la atención odontológica” (Bachelor’s thesis, Universidad Nacional de Chimborazo, 2020).
  • Ibarra Busto, M. N., & García Vargas, O. (2020). Emergencias odontopediátricas: traumas vs. condiciones no traumáticas (Doctoral dissertation, Santo Domingo: Universidad Iberoamericana (UNIBE)).