8 faits curieux sur la langue

Saviez-vous que seules certaines personnes peuvent plier la langue ? Et qu'il n'y en a pas deux identiques ? Découvrez ci-dessous d'autres faits curieux sur la langue !
8 faits curieux sur la langue
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 27 mai, 2022

Elle nous aide à parler, à manger, à mâcher, à identifier les goûts et même à embrasser passionnément… Nous vous invitions ici à découvrir 8 faits curieux sur la langue, un organe très important pour le corps.

Nous n’en avons pas nécessairement conscience, mais la langue intervient dans de nombreuses activités que nous menons au quotidien. Compte tenu de son importance, elle mérite des soins que l’on néglige parfois. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus sur cette structure et comment la garder en bonne santé.

Qu’est-ce que la langue ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, clarifions ce qu’est la langue. La langue est un organe composé de plusieurs muscles. Elle est solide, flexible et a une grande mobilité.

Elle est de couleur rose et sa face supérieure a la particularité d’avoir un aspect velouté. Elle est recouverte d’une muqueuse spéciale qui lui donne de l’humidité. Cette caractéristique lui permet de remplir plusieurs de ses fonctions.

Parmi ses rôles les plus importants, figurent la mastication, la formation de bolus, la déglutition et le langage. Elle est également responsable de la perception du goût, de la texture et de la température des aliments. Enfin, elle intervient dans les défenses de l’organisme, car elle possède du tissu lymphatique.

Ses différentes parties sont les suivantes :

  • Face supérieure ou dorsale
  • Face inférieure ou ventrale
  • Frontières linguales
  • Base
  • Pointe

A sa surface, elle présente de petites bosses, qui sont les papilles linguales. Elles se divisent en 4 types :

  • Filiformes : Ce sont les plus nombreuses. Elles sont responsables de la texture veloutée de la langue. Elles ne captent pas le goût, mais elles nous permettent de capter la texture de ce que nous mangeons.
  • Fungiformes : Elles ont la forme de champignons et possèdent des propriétés sensorielles. On les trouve principalement dans la partie antérieure de la langue.
  • Foliés : On les trouve sur les côtés de la langue. Elles sont chargées de drainer la salive et participent à l’auto-nettoyage de l’organe. De plus, elles perçoivent le goût.
  • Circumvallées : Également appelées caliciformes, elles produisent de la salive et forment un V à la base de la langue, c’est-à-dire dans le secteur le plus postérieur. Elles captent aussi le goût.

Sous la langue se trouve le frein lingual. Il s’agit d’une structure membraneuse qui relie l’organe au plancher de la bouche, servant de fixation.



8 faits curieux sur la langue

1. Guérison rapide

Nous nous sommes tous déjà mordu la langue, et c’est très ennuyeux. Heureusement, ces blessures guérissent généralement rapidement.

La raison en est l’incroyable capacité de guérison de cette structure. Grâce aux tissus qui la composent et au contact constant avec la salive, les plaies à sa surface disparaissent en peu de temps.

Les blessures superficielles guérissent généralement en quelques jours. Les plus profondes ne persistent pas plus de 3 semaines.

Vous devriez être à l’affût des blessures à la langue qui ne se ferment pas. Elles peuvent indiquer un problème de santé, vous devriez consulter un professionnel de santé.

2. Elle ne se fatigue pas

La langue bouge une grande partie de la journée pour manger, parler et avaler. Malgré cela, cette structure ne se fatigue pas.

Toutefois, ce n’est pas le muscle le plus fort du corps comme certains le disent. Les muscles de la mâchoire exercent une plus grande pression, les fessiers et les quadriceps ont plus de force, et le cœur est celui qui travaille le plus, sans repos bien sûr.

Par ailleurs, la langue ne constitue pas un muscle. Elle est composée de 17 muscles différents qui travaillent ensemble. 

3. La langue compte plus de 10 000 papilles gustatives

Les papilles gustatives forment un groupe de récepteurs sensoriels qui nous permettent de percevoir le goût. Elles ne peuvent pas être vues à l’œil nu : elles sont de petite taille et se trouvent dans les papilles linguales.

Une personne peut avoir jusqu’à 10 000 papilles gustatives. Elles sont remplacées toutes les 2 semaines environ.

En vieillissant, certaines ne se régénèrent pas, leur nombre diminue donc. Les personnes âgées ont entre 2 et 5 000 papilles gustatives fonctionnelles. Cela explique pourquoi les enfants perçoivent le goût différemment des adultes.

Il faut savoir que, grâce aux papilles gustatives, il est possible de distinguer le goût d’un aliment, mais pas sa saveur. Pour cela, l’odorat est nécessaire. De la combinaison du goût et de l’odorat vient la vraie saveur des aliments. C’est pourquoi, avec le rhume, certains aliments peuvent sembler fades.

La langue est divisée en différentes zones qui perçoivent des goûts différents. Mais en réalité, tous les goûts – sucré, salé, acide, amer et umami – peuvent être ressentis sur toutes les parties de la langue.

Ils est bon de savoir que d’autres parties du corps ont des papilles gustatives. Des récepteurs du goût ont été trouvés à l’arrière de la gorge, dans l’épiglotte, les sinus et le nez. Les bébés et les jeunes enfants perçoivent le goût à travers les muqueuses de leurs lèvres et de leurs joues.

4. Chaque langue est unique

Il n’y a pas deux langues identiques : nous avons tous une langue unique. Tout comme les empreintes digitales, la langue peut être utilisée comme élément d’identification personnelle. Les différences se trouvent dans les sillons. Certains sont congénitaux et d’autres sont acquis.

5. Tout le monde ne peut pas la plier

60 % de la population est capable de plier sa langue en forme de “U”. Et ce n’est pas une question de pratique ou de compétence. Cette capacité est due à la génétique. La présence d’un gène dominant est ce qui permet de réaliser cette action.


Vous pourriez être intéressé Langage ancré : tout ce que vous devez savoir


[/atomik-lire-aussi]

6. La taille varie d’une personne à une autre

La taille de la langue varie selon les personnes. Elle se mesure de l’épiglotte – cartilage à l’arrière de la langue – jusqu’à son extrémité. En moyenne, chez une personne adulte, elle mesure 8,5 cm de long.

En général, les femmes ont une langue plus courtes que celle des hommes. Le record mondial de la plus longue langue du monde est de 10,1 cm. C’est un Américain qui détient ce record.

7. La langue peut grossir

Il existe une corrélation entre le volume de graisse dans la langue et l’obésité. Cet organe prend également du poids.

En outre, une grande langue pourrait être associée à un trouble d’apnée obstructive du sommeil. Cette condition, qui se caractérise par l’arrêt temporaire de la respiration pendant le sommeil, est très fréquente chez les personnes obèses.



8. L’apparence de la langue permet d’identifier des problèmes de santé

Une langue saine est de couleur rose. Un changement dans son apparence indique généralement un problème de santé.

Si vous remarquez quelque chose d’étrange sur votre langue, consultez un dentiste ou un médecin pour trouver la cause du problème. Voici quelques-uns des changements qui peuvent indiquer un problème de santé :

  • Taches blanches : Elles peuvent être dues à une candidose buccale ou à une leucoplasie, très fréquente chez les fumeurs. Elles peuvent aussi indiquer un cancer de la bouche. Si les taches sont linéaires, il peut s’agir de lichen plan buccal, une maladie chronique associée au stress, entre autres.
  • Couleur rouge : Cette couleur peut être due à une allergie ou à un manque de vitamine B12 ou d’acide folique. Elle peut aussi être un symptôme de la scarlatine ou de la maladie de Kawasaki. Ces troubles sont plus fréquents chez les enfants et doivent être traités immédiatement.
  • Langue poilue : Les papilles linguales s’allongent et se couvrent de bactéries qui se pigmentent. La langue devient noire. Ce symptôme est dû à une mauvaise hygiène dentaire. Il concerne aussi les personnes diabétiques, qui prennent des antibiotiques ou subissent une chimiothérapie.
  • Surface lisse : Une langue lisse sans papilles peut indiquer un manque de fer, d’acide folique ou de vitamines B. Ce constat peut également être dû à une mycose, à la maladie coeliaque ou à la prise de certains médicaments.
  • Masses douloureuses : Elles peuvent être dues à un virus ou à une plaie. Il peut aussi s’agir d’un cancer de la bouche, surtout si la masse est présente depuis plus de deux semaines.
  • Plus grande taille : Une langue enflée ou une macroglossie peut indiquer une hypothyroïdie, une infection, une allergie ou une maladie inflammatoire. Elle peut aussi être liée à l’apnée du sommeil.

L’importance de prendre soin de sa langue

Comme nous vous l’avons dit, la langue joue un rôle fondamental dans la réalisation de nombreuses activités importantes telles que manger et parler. Pour que ces fonctions soient exercées sans problème, il est essentiel de prendre soin de cette structure.

Nettoyer la langue tous les jours aide à la garder en bonne santé. L’accumulation de bactéries à sa surface peut entraîner l’installation de plusieurs problèmes : la mauvaise haleine, les modifications du goût, les modifications de la flore buccale normale et le développement de mycoses en sont quelques exemples.

Voici quelques conseils pour garder votre langue propre et saine :

  • Hygiène buccale : Le brossage des dents et le nettoyage de la langue devraient faire partie de votre routine d’hygiène quotidienne. Ces gestes aident à éliminer les bactéries et les débris alimentaires.
  • Utilisez un grattoir : C’est un outil qui permet de gratter la surface de la langue et d’enlever les résidus qui s’y accumulent. Les mouvements doivent être effectués d’arrière en avant, avec une légère pression et plusieurs fois.
  • Observez la langue : tirez la langue et observez son apparence de temps à autre.
  • Utilisez des bains de bouche : L’utilisation d’un bain de bouche au fluorure aide à protéger la bouche contre la plaque bactérienne et favorise une haleine fraîche.
  • Consultez régulièrement un dentiste : Des visites semestrielles chez le dentiste permet d’éviter des complications.
Cela pourrait vous intéresser ...
Remèdes maison pour les plaies de la bouche
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Remèdes maison pour les plaies de la bouche

Vous souffrez souvent d'aphtes et ne savez pas comment les traiter ? Ne vous inquiétez pas, voici les meilleurs traitements maison.



  • Wang, S. H., Keenan, B. T., Wiemken, A., Zang, Y., Staley, B., Sarwer, D. B., … & Schwab, R. J. (2020). Effect of weight loss on upper airway anatomy and the apnea–hypopnea index. The importance of tongue fat. American journal of respiratory and critical care medicine201(6), 718-727.
  • Jugé, L., Olsza, I., Knapman, F. L., Burke, P. G., Brown, E. C., Stumbles, E., … & Bilston, L. E. (2021). Effect of upper airway fat on tongue dilation during inspiration in awake people with obstructive sleep apnea. Sleep44(12), zsab192.
  • Cardona-Hernández, M. Á., del Carmen Padilla-Desgarennes, M., Fernández-Cuevas, L., Salazar-Villegas, K. N., & Landini-Enríquez, V. (2019). Lengua negra vellosa. Comunicación de un caso. Revista del Centro Dermatológico Pascua27(3), 92-95.
  • Marisette, B. N. (2020, September). LENGUA” NEGRA” PRESENTACIÓN DE UN CASO. In Estomatologia2020.
  • Nogueras Valdés, J. C. (2018). Líquen plano oral y Cancer oral.
  • Altozano-Rodulfo, P., & Sierra-Santos, L. (2019). Lengua blanca: leucoplasia verrucosa proliferativa. Revista Clínica de Medicina de Familia12(3), 163-166.
  • Germán Villanueva-Sánchez, F., Haidé Escalante-Macías, L., Zambrano-Galván, G., Carlos Cuevas-González, J., & Araceli Maya-García, I. (2018). Liquen plano bucal. Reporte de un caso y revisión de la literatura. Revista Alergia de Mexico65(4).
  • Cruz, S. D., Anabalón, I. S., de la Maza Acevedo, J., & Vidal, G. P. (2021). Diagnóstico Diferencial de Leucoplasia Verrucosa Proliferativa en Lengua: Reporte de un Caso. Applied Sciences in Dentistry1.