Relations addictives : comment y mettre fin ?

Vous sentez que vous êtes incapable de mettre un terme à une relation qui vous fait du mal et détruit votre estime ? Voici les clés pour sortir de ce cercle vicieux.
Relations addictives : comment y mettre fin ?

Dernière mise à jour : 30 mars, 2021

Les relations addictives sont devenues très communes. L’attachement et la dépendance émotionnelle se sont transformés en bouillon de culture d’une foule de problèmes d’estime de soi, ainsi que de violence domestique et de genre.

Bien souvent, cette toxicité se maintient plus par habitude que par amour. La personne « accro » est incapable de sortir de ce tourbillon et est prisonnière de la peur et de la culpabilité.

Si vous pensez que vous êtes dans une relation addictive, votre propre dignité se retrouve peut-être compromise ; vous ferez beaucoup de choses pour faire en sorte que votre conjoint-e reste près de vous, jusqu’à atteindre un point d’usure.

Comment mettre fin aux relations addictives ?

Les relations addictives entrent dans la catégorie des relations avec une dépendance émotionnelle, caractérisées par un besoin affectif extrême.

Il s’agit d’une thème que le cinéma et la littérature ont transformé en quelque chose de romantique au fil des ans, en apportant une sensation de normalité à ce problème et même en l’idéalisant. Par exemple, le poète Antonio Machado disait dans l’un de ses poèmes :

« Mes maux n’ont de remède ni avec toi, ni sans toi ; ni avec toi parce que tu me tues, ni sans toi parce que je meurs »

Il n’y a pas de mots plus précis pour définir ce sentiment d’addiction que ceux que nous avons emprunté de la poésie. De la même façon, des psychologues renommés ont abordé ce sujet – comme Pia Mellody dans son livre : Affrontement de l’addiction à l’amour.

Une femme pensive.

Les personnes qui sont plongées dans une relation addictive ont généralement très peur d’être abandonnées par leur conjoint-e.

Une personne accro ou dépendante se comporte de la façon suivante :

  • Elle est obsédée par l’autre personne et tout tourne autour de cette dernière.
  • Elle lui envoie constamment des messages ou l’appelle très souvent.
  • Cette personne veut tout savoir des mouvements de l’autre.
  • Elle a peur d’être abandonnée. Même si la relation est toxique, elle n’imagine pas sa vie sans cette personne et toutes les possibles « ruptures » sont suivies d’une réconciliation.
  • Elle n’envisage pas une fin pour la relation, à moins que l’autre en prenne l’initiative.
  • Plus que de l’amour, elle ressent un besoin d’être proche de l’autre personne ou de l’avoir dans sa vie.
  • Elle idéalise l’autre.
  • Elle peut développer des symptômes d’anxiété.
  • Enfin, ses conjoint-e-s sont généralement narcissiques ou ont une grande confiance en soi.

Étapes pour sortir des relations addictives

  • Prendre conscience de votre situation. Il est nécessaire de procéder à un travail interne, de réfléchir et d’observer ce qu’il se passe. En d’autres termes, s’agit-il d’un problème dont l’origine se trouve dans l’estime de soi ? Quel type de vide ressentez-vous ? Vous pouvez essayer de le faire tout seul ou avec un accompagnement psychologique.
  • Concentrez-vous sur vos buts. Beaucoup de personnes accros à certaines relations ont tendance à oublier certains points importants dans leur vie. Reprenez tous ces objectifs que vous avez abandonnés ou focalisez-vous sur quelque chose que vous avez toujours voulu faire.
  • Souvenez-vous que vous êtes la priorité. Votre santé émotionnelle est primordiale car le bonheur réside toujours en vous et non à l’extérieur, comme beaucoup ont tendance à le croire.
  • Abandonnez le jeu. Même si votre ex revient vous demander pardon ou vous dit qu’il vous fera du mal si vous le laissez, tenez bon et demandez de l’aide si nécessaire.
La fin d'une relation addictive.

Pour mettre fin à une relation addictive, il est important de briser ce cycle de réconciliations face aux remords de l’autre.

  • Brisez votre routine. Ceci vous aidera énormément à guérir. Trouvez de nouvelles activités à faire et cherchez du soutien parmi vos amis et votre famille.
  • Défaites-vous de vos souvenirs. Jetez tout ce qui vous rappelle cette personne, et surtout ses cadeaux. Évitez d’écouter les chansons qui vous la rappellent et changez la syntonie par quelque chose de plus joyeux. Vous défaire d’objets vous aidera à fermer des cycles et à mettre fin à des relations.
  • MéditezCeci vous réconfortera sur le plan spirituel. Si vous préférez, marchez quelques minutes tous les jours et arrêtez-vous pour observer les petits détails dans la nature.
  • Oubliez l’idée selon laquelle vous changerez votre conjoint-e. Personne ne change, à moins de le vouloir et de faire des efforts pour cela. N’espérez pas et ne reléguez plus la souffrance.

N’abandonnez pas et cherchez de l’aide si vous en avez besoin

Suivez ces conseils et vous verrez comment les choses s’amélioreront petit à petit. Néanmoins, si vous pensez que même avec beaucoup d’efforts et de détermination, vous ne parviendrez pas à sortir de cette relation, il est peut-être temps de chercher une aide psychologique.

Rappelez-vous : tout ira bien. Vous devez seulement prendre conscience de votre immense valeur et apprendre à vous aimer et à vous respecter suffisamment pour ne plus accepter de toxicité dans votre vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les signes d’une relation amoureuse toxique
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Les signes d’une relation amoureuse toxique

Une relation toxique et étouffante vous prive d'une vie privée. Votre conjoint ne doit pas nécessairement vous accompagner partout, même s'il s'agit d'une