Remèdes naturels efficaces pour traiter la poliomyélite

16 février 2020
Bien que ces remèdes soient très efficaces dans la lutte contre la poliomyélite, nous ne devons jamais intervenir à l'encontre de l’avis d’un spécialiste ou laisser de côté le traitement médical prescrit. Nous pouvons combiner les deux, avec l'accord d'un professionnel.

La poliomyélite est une maladie infectieuse causée par un virus qui attaque la moelle épinière. Elle affecte le système nerveux et a pour principale conséquence l’atrophie et la paralysie musculaire. Nous devons traiter la poliomyélite à temps, car il s’agit d’un grave problème pouvant entraîner la mort en peu de temps.

Dans cet article, nous partageons avec vous quelques remèdes et techniques naturelles pour prévenir ou traiter la poliomyélite, toujours accompagnés d’un traitement médical opportun. Pour cela, nous utiliserons des plantes et des aliments aux propriétés médicinales.

Qu’est-ce que la poliomyélite ?

Le virus de la poliomyélite se transmet par la salive, les selles ou les muqueuses respiratoires et touche particulièrement les enfants de moins de 9 ans. Le poliovirus se multiplie dans l’intestin et a une durée d’incubation comprise entre 3 et 35 jours.

Il existe trois types de virus, le type 1 étant celui qui cause le plus de cas de paralysie.

Les principaux symptômes sont les suivants :

Si la poliomyélite s’aggrave, elle peut affecter le système nerveux central, à savoir le cerveau et la moelle épinière. En outre, dans certains cas, cela peut entraîner une faiblesse musculaire et parfois une paralysie (virus de type 1).

À lire aussi : Infection de la gorge : recommandations et remèdes naturels

Traiter la poliomyélite avec des remèdes naturels

1. Une boisson alcalinisante

La plupart des maladies sont liées à un organisme acidifié. Une mauvaise alimentation et des habitudes toxiques ou des émotions négatives ont tendance à augmenter encore plus l’acidité.

Par conséquent, il est essentiel de nous alcaliser pour prévenir et traiter la poliomyélite et toute autre maladie.

Nous pouvons préparer une boisson alcalinisante et délicieuse avec 4 aliments médicinaux et dépuratifs :

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de feuilles de thé vert (15 g)
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre (4 g)
  • 4 tasses d’eau (1 litre)
  • Le jus d’un citron
  • Stevia (selon votre préférence)

Préparation

  • Tout d’abord, faites une infusion de thé vert et de gingembre. Les plantes ne doivent pas bouillir, mais rester dans l’eau chaude pendant 5 minutes.
  • Ensuite, ajoutez le jus de citron et sucrez avec de la stevia.
Une boisson alcalinisante pour lutter contre la poliomyélite

2. Les lavements

Pour traiter la poliomyélite, il est essentiel d’équilibrer la fonction intestinale. Pour ce faire, si vous souffrez de constipation, l’un des symptômes fréquents, vous pouvez effectuer des lavements pour améliorer l’évacuation naturellement.

  • En ce qui concerne le lavement, vous devrez utiliser une poire en silicone ou des irrigants spécifiques vendus à cette fin
  • Il faut toujours les réaliser avec l’estomac vide, à jeun, en suivant les instructions du fabricant
  • Idéalement, espacez les lavements si vous constatez une amélioration, autrement vous pourriez trop solliciter votre intestin

3. De l’argile sur le ventre

Un autre remède pour améliorer la fonction de l’intestin et la santé en général consiste à appliquer des cataplasmes d’argile dans le ventre. Avec cette méthode, vous parviendrez à réduire l’inflammation de l’intestin et à absorber les minéraux de l’argile. Par ailleurs, il s’agit d’une technique très ancienne pour améliorer de nombreuses pathologies.

Appliquez votre cataplasme d’argile durant au moins une demi-heure. Cependant, idéalement, il est préférable de le laisser agir pendant la nuit ou jusqu’à ce que l’argile sèche.

N’oubliez pas que vous ne devriez pas utiliser d’ustensiles ni de récipients en métal ou en plastique pour manipuler l’argile, car celle-ci risquerait de perdre ses propriétés naturelles.

s

4. Les probiotiques

Après avoir souffert d’une maladie, pris des antibiotiques ou subi un trouble intestinal, nous devrions toujours prendre des probiotiques.

Ces micro-organismes nous aident à repeupler la flore intestinale, ce qui est fondamental pour élever les défenses naturelles et ainsi traiter la poliomyélite de l’intérieur.

Les probiotiques doivent toujours être pris à jeun, au moins une heure avant de manger. Ils peuvent également être pris le soir, à condition d’attendre 2 heures après le dîner. On peut y avoir recours de façon saisonnière, tout au long de l’année, pour améliorer la santé.

Nous vous recommandons également : 3 préparations médicinales qui vous aideront à lutter contre les allergies

5. Les infusions antivirales

Enfin, nous pouvons compléter notre traitement naturel avec des infusions antivirales. Il existe différents types de plantes médicinales qui renforcent le système immunitaire et nous aident à combattre tous les types de virus. De cette façon, nous pouvons prendre les 2 pour prévenir et traiter la poliomyélite.

Les plantes aux propriétés antivirales sont les suivantes :

  • Échinacée
  • Lapacho
  • Griffe de chat (type de vigne)
  • Origan
  • Feuille d’olivier
  • Romarin
  • Thym
  • Curcuma

Enfin, il est important de noter que ces plantes ne doivent pas être prises pendant une longue période consécutive. Pour cette raison, nous recommandons de les combiner ou de les alterner, et de prendre des pauses pour ne pas trop stimuler le système immunitaire. Ceci est particulièrement important dans le cas de l’échinacée, le lapacho et la griffe de chat.

Avec la combinaison de ces remèdes naturels, nous disposerons d’un traitement très complet contre la poliomyélite.