Remèdes naturels et efficaces pour traiter les symptômes de la goutte

· 26 juillet 2018
Les douleurs articulaires peuvent devenir un véritable cauchemar. Manger sainement, faire du sport et éviter de consommer de l'alcool contribueront grandement à améliorer les problèmes de santé tels que la goutte. Découvrez tous les remèdes naturels pour traiter les symptômes de cette maladie.

La goutte est une maladie provoquée par l’accumulation de cristaux microscopiques d’acide urique dans les articulations. Ces cristaux forment des dépôts qui se logent sous la peau et se déposent dans les voies urinaires.

Une crise de goutte est une affection caractérisée par des douleurs intenses, un gonflement et des rougeurs survenant au niveau de certaines articulations comme le poignet, la cheville ou le genou. Cependant, le plus souvent, elle se produit au niveau du gros orteil.

Dans cet article, nous allons vous parler de la goutte, de ses causes et de ses symptômes. Nous allons également vous donner des conseils qui seront très utiles et des remèdes naturels pour éviter l’apparition de cette maladie.

Causes de la goutte

La goutte est une maladie inflammatoire extrêmement douloureuse qui affecte les articulations. Elle est due à un taux trop élevé d’acide urique dans le sang (hyperuricémie). C’est alors que se forment des cristaux dans les articulations et les tissus mous à partir d’une certaine concentration.

Cette maladie provoque une réaction inflammatoire dans les articulations et dans les tissus les entourant, on parle alors de la crise de goutte. La goutte est fréquente chez les hommes de plus de 30 ans, et chez les femmes après la ménopause (souvent déclenchée par un traitement diurétique pour une tension artérielle élevée).

Les raisons pour lesquelles la maladie de la goutte se développe sont principalement les suivantes :

  • Augmentation de l’acide urique dans le sang
  • Obésité
  • Hypertension
  • Apport excessif d’aliments contenant de l’acide urique (les fruits de mer, par exemple)
  • Abus d’alcool
  • Dans certains cas, la fatigue et le stress émotionnel

Il faut savoir que la destruction et la formation constantes des cellules, ainsi que la consommation de certains aliments, produisent aussi une certaine quantité d’acide urique dans le sang. Cependant, l’organisme l’élimine grâce à la fonction excrétrice des reins.

Néanmoins, lorsque cela ne se produit pas, le niveau d’acide urique augmente anormalement. Cela se traduit par des cristaux qui se déposent dans les articulations, entraînant des épisodes de douleur aiguë.

Les symptômes de la goutte

La crise de goutte apparaît de façon très brutale et est très douloureuse. L’articulation touchée est gonflée et rouge.

A la longue et sans traitement adapté, la persistance d’un taux d’acide urique trop élevé dans le sang entraîne la formation d’amas indolores, appelés tophus, au niveau des articulations et sous la peau.

La goutte peut présenter différents symptômes en fonction de la phase des cristaux :

  • Au départ, seules une ou plusieurs articulations sont touchées. Ce sont généralement celles du gros orteil, du genou ou de la cheville.
  • La crise de goutte peut disparaître en quelques jours, mais peut revenir de temps en temps.
  • D’une manière générale, la douleur survient généralement la nuit et se caractérise par son caractère oppressif, voire même insupportable.
  • L’articulation atteinte est chaude et rouge. Une inflammation se déclenche et est généralement molle et gonflée.
  • Un épisode de fièvre peut survenir.

Après la première crise de goutte, généralement, les symptômes disparaissent. Cependant, de nombreuses personnes qui souffrent de cette maladie plus fréquemment peuvent subir une autre attaque dans les 6 ou 12 mois suivants.

Par ailleurs, certaines personnes peuvent développer une goutte chronique, appelée arthrite goutteuse. En ce qui concerne leurs symptômes, il se produit des lésions articulaires et la perte de mobilité dans ces articulations. Ces lésions sont plus longues que les symptômes de la goutte aiguë.

Enfin, des tophus peuvent se développer. Ce sont des bosses sous la peau autour des articulations ou dans des endroits tels que les coudes, le bout des doigts ou les orteils. Parfois, les substances blanchâtres suintent, mais seulement chez les patients qui souffrent de cette maladie pendant de nombreuses années.

Types de goutte

La classification de cette maladie peut se résumer en trois types :

  • Aiguë : c’est une affection douloureuse qui touche normalement une seule articulation.
  • Chronique : on parle de ce type d’affection lorsque les épisodes de douleur sont répétitifs et provoquent une inflammation. Dans ce cas, plus d’une articulation est généralement affectée.
  • Pseudo goutte : c’est une maladie due au dépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium. C’est un trouble caractérisé par des crises intermittentes de douleur et d’arthrite, provoquées par l’accumulation de ces cristaux.

La prévention de la goutte

En prévention, vous pouvez éviter certains facteurs qui déclenchent les symptômes de la goutte.

  • Pour cela, il est conseillé de boire beaucoup de liquide (en évitant les boissons alcoolisées) et de suivre un régime riche en céréales, en féculents et en légumes.
  • Vous devez aussi éviter la consommation de purines (présentes dans les fruits de mer, les viandes rouges et les poissons bleus).
  • En ce qui concerne la consommation de médicaments, une faible dose quotidienne de colchicine peut prévenir les attaques ou, du moins, réduire leur fréquence.

Découvrez à présent plusieurs remèdes naturels pour traiter les symptômes de la goutte.

Remèdes naturels pour les symptômes de la goutte

1. Infusion d’ortie verte pour traiter la goutte

L’ortie verte étant une plante très diurétique, elle est fortement recommandée lorsque les niveaux d’acide urique dans le sang sont supérieurs à ceux considérés comme normaux.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe d’ortie verte (15 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Vous devez chauffer l’eau avec l’ortie verte et attendre qu’elle atteigne le point d’ébullition.
  • Ensuite, éteignez le feu et laissez reposer quelques minutes.
  • Enfin, versez cette infusion d’ortie verte dans une tasse et buvez-la. Il est important de consommer 2 ou 3 tasses par jour de ce remède.

Vous aimerez aussi lire cet article : Dites adieu à la goutte avec ce puissant traitement naturel

2. Infusion de pissenlit, de globulaire buissonnante et d’anis vert pour traiter la goutte

Le pissenlit contient des propriétés diurétiques et dépuratives. Par ailleurs, la globulaire buissonnante a un effet protecteur en cas de goutte et l’anis vert contient des propriétés anti-inflammatoires.

Ainsi, ce remède vous aidera à éliminer l’acide urique du sang et à lutter contre la goutte.

Ingrédients

  • 1 cuillerée de pissenlit (15 g)
  • 1 cuillère à soupe de fleurs de globulaire buissonnante (15 g)
  • 3 tasses d’eau (750 ml)
  • 1 cuillère à soupe d’anis vert (15 g)

Préparation

  • Vous devez chauffer l’eau et ajouter toutes les herbes.
  • Puis, attendez la première ébullition et éteignez le feu.
  • Laissez reposer 5 à 7 minutes avant de tout verser dans une tasse et de consommer ce remède.
  • Il est important de consommer cette infusion 3 fois par jour pour réduire les symptômes de la goutte.

Découvrez également cet article : Vous souffrez de goutte ? Voici les 8 aliments que vous devez éviter

Si nous avons des problèmes de goutte nous devons réduire au maximum la consommation d’aliments riches en purines qui augmentent les taux d’acide urique et favoriser ceux qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires. La goutte est une des formes d’arthrite les plus douloureuses, produite par l’accumulation de cristaux microscopiques d’acide urique dans l’organisme. Elle affecte généralement les articulations, mais provoque également des effets négatifs dans les tissus souples et les reins.