Remèdes naturels pour traiter la dermatite séborrhéique

10 juillet 2020
Saviez-vous que le stress est l’un des principaux déclencheurs de la dermatite séborrhéique ? Pour l’éviter, pratiquez des exercices de relaxation, ou une activité physique qui vous aidera à libérer les tensions.

La dermatite séborrhéique est un trouble de la peau qui affecte surtout le cuir chevelu. Elle provoque une desquamation de la peau de couleur jaunâtre, la peau devient huileuse, et apparaissent rougeurs, inflammations, démangeaisons et pellicules. Elle peut aussi affecter le visage, les oreilles, le torse, et d’autres parties du corps où abondent les glandes sébacées.

On ne connaît pas avec certitude la cause de la dermatite séborrhéique, mais plusieurs institutions de la santé affirment qu’elle peut s’aggraver à cause d’expositions à des climats extrêmes, de troubles du système nerveux et immunitaire, ou pendant des périodes de changements hormonaux.

Aussi, elle peut être causée par le stress, la fatigue, l’obésité, et certains produits topiques contenant de l’alcool.

Remèdes naturels pour traiter la dermatite séborrhéique

Avant de prendre n’importe quel remède naturel, il est primordial d’aller chez le médecin. Vous devez vous assurer de suivre ses indications et ses conseils.

Il vous faudra aussi vous assurer que vous n’êtes allergiques à aucun des éléments que vous allez utiliser. Une fois l’aval de votre médecin obtenu, vous pourrez tester les recommandations suivantes :

Huile d’arbre à thé

L'huile d'arbre à thé contre la dermatite séborrhéique

 

Selon un document de la Bibliothèque Nationale de Médecine des Etats-Unis, cette huile essentielle semble efficace pour gérer les problèmes de pellicules. De plus, en application directe sur la peau, elle participe au séchage, à la guérison et à la protection contre les infections.

L’huile essentielle d’arbre à thé peut donner lieu à des démangeaisons et des irritations. Nous vous recommandons donc de la mélanger à une huile d’amandes.

Traiter la dermatite séborrhéique : aloe vera

Contre la dermatite séborrhéique, l'aloe vera est efficace

 

L’aloe vera aide à réduire notablement le prurit. Mais aussi la desquamation.

Avena sativa ou paille d’avoine

On suppose qu’elle est efficace pour traiter certains troubles de la peau comme l’eczéma, améliorer la qualité du sommeil et aider à soulager l’anxiété et le stress.

Traiter la dermatite séborrhéique : plantes médicinales

Les plantes médicinales comme la camomille ou la lavande, appliquées en infusion par voie topique, soulagent les symptômes de la dermatite séborrhéique, comme l’inflammation et les démangeaisons.

Régime pour combattre la dermatite séborrhéique

Inclure

  • Aliments riches en acides gras Omega-3 : surtout les graines de lin, chanvre et chia
  • Fruits et légumes riches en antioxydants
  • Céréales intégrales et légumineuses
  • 2 ou 3 litres d’eau par jour

A voir : Quels nutriments nous apportent les légumineuses ?

Limiter

  • Produits laitiers
  • Viandes grasses
  • Produits qui contiennent des graisses hydrogénées ou partiellement hydrogénées
  • Huiles de chanvre, carthame et maïs

Eviter

  • Aliments et boissons sucrées
  • Glucides raffinés
  • Pâtisseries et viennoiseries

Lisez aussi : 3 pâtisseries light qui vont vous faire craquer

Exercice

Selon certaines études, le taux d’incidence le plus élevé se produit généralement chez les personnes de plus de 40 ans souffrant de problèmes dépressifs ou d’anxiété et de stress.

 

Il est primordial de lutter contre ces troubles, car en plus d’empirer ce problème, ils peuvent nous en apporter de nouveaux. C’est pour cela qu’il est important de faire du sport au quotidien et de réaliser des exercices de yoga ou de respiration, en plus de demander de l’aide à un spécialiste de la santé mentale.

 

  • Surjushe, A., Vasani, R., & Saple, D. (2009). Aloe vera: A short review. Indian Journal of Dermatology. https://doi.org/10.4103/0019-5154.44785
  • Feily, A., & Namazi, M. R. (2009). Aloe vera in dermatology: a brief review. Giornale Italiano Di Dermatologia e Venereologia : Organo Ufficiale, Societa Italiana Di Dermatologia e Sifilografia.
  • Cox, S. D., Mann, C. M., Markham, J. L., Bell, H. C., Gustafson, J. E., Warmington, J. R., & Wyllie, S. G. (2000). The mode of antimicrobial action of the essential oil of Melaleuca alternifolia (Tea tree oil). Journal of Applied Microbiology. https://doi.org/10.1046/j.1365-2672.2000.00943.x
  • Carson, C. F., Hammer, K. A., & Riley, T. V. (2006). Melaleuca alternifolia (tea tree) oil: A review of antimicrobial and other medicinal properties. Clinical Microbiology Reviews. https://doi.org/10.1128/CMR.19.1.50-62.2006
  • Koh, K. J., Pearce, A. L., Marshman, G., Finlay-Jones, J. J., & Hart, P. H. (2002). Tea tree oil reduces histamine-induced skin inflammation. British Journal of Dermatology. https://doi.org/10.1046/j.1365-2133.2002.05034.x
  • Keen, M., & Hassan, I. (2016). Vitamin E in dermatology. Indian Dermatology Online Journal. https://doi.org/10.4103/2229-5178.185494
  • Lin, T. K., Zhong, L., & Santiago, J. L. (2018). Anti-inflammatory and skin barrier repair effects of topical application of some plant oils. International Journal of Molecular Sciences. https://doi.org/10.3390/ijms19010070
  • Thangapazham, R. L., Sharma, A., & Maheshwari, R. K. (2007). Beneficial role of curcumin in skin diseases. Advances in Experimental Medicine and Biology. https://doi.org/10.1007/978-0-387-46401-5_15
  • Kguyen, T. ., & Friedman, A. . (2013). Curcumin: a novel treatment for skin-related disorders. Journal of Drugs Dermatology.