Remèdes pour le prurit vaginal : 5 options apaisantes

2 novembre 2020
Le prurit vaginal est inconfortable et peut indiquer des infections dans la zone intime. Heureusement, certains remèdes d'origine naturelle aident à l'apaiser en combattant les champignons et les bactéries. Prenez note !

Les remèdes pour le prurit vaginal peuvent être utiles quand les gênes sont persistantes ou s’accompagnent de sécrétions et de mauvaises odeurs. Ce symptôme est une sensation désagréable de démangeaison qui apparaît généralement à cause d’infections, d’altérations du pH du vagin et de la diminution des niveaux d’œstrogènes.

Même si, en général, il n’est pas grave et disparaît sans nécessité de traitement, l’idéal est d’appliquer quelques soins et remèdes pour accélérer sa guérison. De cette façon, on calme ce besoin de se gratter la zone intime et on prévient les complications. Vous souffrez de ce problème ?

5 remèdes apaisants pour le prurit vaginal

La majorité des cas de prurit vaginal peuvent se soigner à la maison sans avoir besoin d’un médecin. En effet, le symptôme se produit à cause d’une réaction allergique à des produits chimiques agressifs comme les gels douche, les adoucissants, les lessives, les crèmes et douches vaginales, entre autres.

Limiter l’utilisation de ces éléments et appliquer certains remèdes apaisants peut être suffisant pour en finir avec ces problèmes. Cependant, s’ils sont dus à des déséquilibres hormonaux ou à des infections, le mieux est de consulter le médecin pour voir si d’autres types de traitements sont requis. Découvrez dès maintenant 5 options naturelles.

Ceci peut vous intéresser : 6 habitudes qui causent des infections vaginales à levures

1. Vinaigre de cidre pour le prurit vaginal

Du vinaigre de cidre dans un verre.

Le vinaigre de cidre possède des propriétés antibactériennes qui peuvent être utiles pour le traitement du prurit et des irritations.

Le pH acide du vinaigre de cidre organique peut aider à rétablir l’équilibre de la flore bactérienne du vagin. Par ailleurs, grâce à ses propriétés antibactériennes et antifongiques, il aide à combattre certaines infections qui déclenchent les irritations et les démangeaisons.

Que devez-vous faire ?

  • Dans un premier temps, ajoutez 2 ou 3 cuillerées de vinaigre de cidre dans un verre d’eau tiède.
  • Ensuite, utilisez ce mélange pour laver les parties externes du vagin.
  • Répétez le traitement deux fois par jour pendant une semaine.
  • De façon optionnelle, diluez une cuillerée de vinaigre de cidre dans un verre d’eau tiède et buvez-le.

2. Un bain au sel marin

Se préparer un bain au sel marin peut servir de remède pour le prurit vaginal et les infections. Cet ingrédient naturel a des propriétés antimicrobiennes qui aident à stopper la croissance de bactéries pathogènes.

Que devez-vous faire ?

  • Diluez une cuillerée de sel marin dans un verre d’eau tiède et utilisez-le pour laver le vagin quand vous vous sentez irritée.
  • Répétez ce traitement pendant 3 jours consécutifs ou jusqu’à ce que vous vous sentiez soulagée.

3. Kéfir contre le prurit vaginal

Préparation du kéfir.

Avec sa grande quantité de bactéries lactiques, le kéfir peut aider à restaurer la flore vaginale altérée.

Les produits fermentés avec des probiotiques sont d’excellents remèdes pour le prurit vaginal et d’autres gênes associées aux altérations du pH du vagin. Grâce à toutes ses bonnes bactéries, comme Lactobacillus et Bifidus, il favorise l’élimination de champignons, de bactéries et d’autres micro-organismes pathogènes de la zone vaginale.

Que devez-vous faire ?

  • Pour soulager la gêne dans la partie interne du vagin, imprégnez un tampon de kéfir et introduisez-le pendant une heure ou deux.
  • Répétez ce remède 2 fois par jour jusqu’à ce que la gêne disparaisse.
  • Si les démangeaisons sont externes, frottez un peu de kéfir sur la peau.
  • Vous pouvez également consommer la boisson tous les jours pendant deux semaines pour renforcer les fonctions immunitaires.

Découvrez : Tout ce qu’il faut savoir sur le prurit anal

4. Ail cru

Les gousses d’ail cru contiennent des substances actives qui aident à combattre les champignons et les bactéries. Leur application externe peut donc contribuer à contrôler le prurit vaginal, les altérations du flux et d’autres signes d’infections vaginales.

Que devez-vous faire ?

  • Tout d’abord, pelez et écrasez trois gousses d’ail.
  • Mettez-les dans une bassine d’eau chaude et laissez reposer.
  • Enfin, prenez un bain de siège pendant 5 minutes.
  • Faites cela avant d’aller vous coucher pendant une semaine.

5. Huile de vitamine E

De la vitamine pour le prurit vaginal.

Le prurit apparaît parfois à la suite d’une sécheresse vaginale : la vitamine E aide à réhydrater la zone.

La vitamine E est l’un des meilleurs remèdes pour le prurit vaginal quand sa cause est la sécheresse de la zone intimeSon huile peut aider à lubrifier la zone pour éviter les brûlures, les démangeaisons et autres désagréments.

Que devez-vous faire ?

  • Pressez une capsule de vitamine E et appliquez le produit sur les parties externes du vagin.
  • Massez délicatement et laissez agir sans rincer.
  • Répétez cette application deux fois par jour, jusqu’à sentir une amélioration.

En plus des remèdes pour le prurit vaginal, souvenez-vous de…

  • Maintenir une bonne hygiène intime, en lavant la zone avec de l’eau et du savon neutre.
  • Éviter complètement les produits parfumés ou qui peuvent être irritants.
  • Utiliser des sous-vêtements en coton pour éviter l’accumulation d’humidité et de bactéries.

 

 

 

 

 

  • Ozen, B., & Baser, M. (2017). Vaginal Candidiasis Infection Treated Using Apple Cider Vinegar: A Case Report. Alternative Therapies in Health and Medicine.
  • Genet, J. (1995). [Natural remedies for vaginal infections]. SIDAhora : Un Proyecto Del Departamento de Publicaciónes Del PWA Coalition, NY.
  • S.E., D., A.A., A., S., F., & M.L., C. (2008). Natural antimicrobials and their role in vaginal health: A short review. International Journal of Probiotics and Prebiotics.
  • Cribby S, Taylor M, Reid G. Vaginal microbiota and the use of probiotics. Interdiscip Perspect Infect Dis. 2009;2008:256490. doi:10.1155/2008/256490
  • de Oliveira Leite AM, Miguel MA, Peixoto RS, Rosado AS, Silva JT, Paschoalin VM. Microbiological, technological and therapeutic properties of kefir: a natural probiotic beverage. Braz J Microbiol. 2013;44(2):341–349. Published 2013 Oct 30. doi:10.1590/S1517-83822013000200001
  • Bekut, M., Brkić, S., Kladar, N., Gavarić, N., & Božin, B. (2018). Garlic clove applied as vaginal suppository – A case report. Complementary Therapies in Medicine. https://doi.org/10.1016/j.ctim.2018.05.017
  • Thiele, J. J., & Ekanayake-Mudiyanselage, S. (2007). Vitamin E in human skin: Organ-specific physiology and considerations for its use in dermatology. Molecular Aspects of Medicine. https://doi.org/10.1016/j.mam.2007.06.001