Infections vaginales : types et causes

29 août 2018
Les infections vaginales sont très fréquentes et peuvent apparaître même lorsque vous portez l'attention requise à vos organes génitaux.

Les infections vaginales peuvent causer des changements à la fois dans la région vaginale et dans la vulve. Dans cet article, nous vous parlerons des infections vaginales les plus courantes et des causes qui ont tendance à les déclencher plus fréquemment.

Causes des infections vaginales

causes des infections vaginales

Certaines femmes en souffrent plus souvent. Cependant, cela n’implique pas nécessairement une mauvaise hygiène, de mauvaises habitudes ou des pratiques sexuelles à risque.

Ne pas changer de préservatif

Bien que cela ne soit pas directement lié à l’apparition d’infections vaginales, il est considéré comme étant l’une de ses causes lors de rapports sexuels anaux et vaginaux sans changement de préservatif. Ce qui se passe dans ce cas est que les bactéries fécales se propagent de l’anus au vagin. Pour éviter le problème, il est important de changer le préservatif si vous voulez effectuer les deux pratiques sexuelles.

Prendre des antibiotiques

Les antibiotiques qui causes des infections vaginales

Cela semble contradictoire car, en théorie, les antibiotiques aident à éliminer les agents pathogènes. Cependant, vous pouvez contracter des infections vaginales parce qu’un type de médicaments affecte à la fois les bactéries bénéfiques (flore bactérienne) et les bactéries nocives, ce qui nous rend plus susceptibles de développer des infections fongiques.

Subir une altération hormonale

Les changements hormonaux peuvent également causer des infections fongiques vaginales en raison de l’augmentation des œstrogènes dans le corps. Les moments où nous sommes les plus sensibles se présentent pendant la grossesse, sous traitement hormonal ou pendant la ménopause.

Porter des vêtements en matières synthétiques

 

Comme nous le savons tous, les endroits chauds, humides et mal oxygénés sont des endroits où les bactéries et les champignons responsables des infections se développent plus facilement. Dans cette catégorie, nous trouvons :

  • Les pantalons moulants
  • Les sous-vêtements en matières synthétiques
  • Les pantalons en lycra ou les leggins

Tous créent un environnement parfait pour le développement de micro-organismes dans la région génitale, en particulier les levures. Si vous aimez les pantalons serrés, essayez de les enlever ou de les changer toutes les 10 heures. En outre, il est recommandé de vérifier leur étiquette et de choisir celles faites avec au moins 50% de coton.

Présenter des niveaux de glycémie élevés

Le goût pour le sucré n’est pas exclusif aux humains, les levures l’aiment aussi, et il y a donc un lien entre le diabète et les infections à levures. Il est important de suivre un régime pauvre en graisses et en sucres, à la fois pour améliorer la santé mais aussi pour prévenir certaines maladies. En cas de diabète, vous devez vous assurer de garder vos niveaux de glucose dans les besoins physiologiques.

Lisez dons cet article : Les avantages pour la santé de la réduction de la consommation de sucre

Types d’infections vaginales

Toutes les infections vaginales ne sont pas les mêmes. Chacune a des caractéristiques différentes et doit être traitée d’une manière particulière.

Mycose vaginale ou infection fongique

 

C’est le cas de la candidose. Les infections fongiques sont les plus courantes. Plus précisément, la candidose produit généralement :

  • Des pertes vaginales épaisses
  • Des rougeur dans le vagin et la vulve
  • Des démangeaisons

Son traitement est simple dans la plupart des cas. Vous pouvez acheter des ovules ou des crèmes que vous trouverez dans n’importe quelle pharmacie.

Vaginose bactérienne

Elle est commune chez les femmes en âge de procréer. La vaginose augmente le risque de développer des maladies sexuellement transmissibles. Elle est caractérisé par :

  • Un écoulement vaginal ayant une odeur de « poisson » après les rapports sexuels
  • Des douleurs en urinant
  • Des pertes décolorées ou blanches
  • Des démangeaisons vaginales et des douleurs

Infections vaginales par Trichomonas

Elle est causé par un agent microbien appelé Trichomonas vaginalis. Ce type d’infection doit être traitée avec des antibiotiques, car elle est sexuellement transmissible. Ses caractéristiques sont :

  • Odeur de moisissure
  • Pertes jaune verdâtre
  • Brûlures vaginales et démangeaisons

Chlamydia

 

C’est une infection sexuellement transmissible. Non seulement elle est capable d’affecter la région génitale, mais elle peut également causer d’autres maladies telles que l’arthrite, la pneumonie ou la conjonctivite. Elle provoque des mauvaises odeurs dans les pertes vaginales, qui dans ce cas prennent une couleur blanchâtre.

A lire également : La couleur des règles en dit long sur votre état de santé

Infection vaginale de type viral

Ce type d’infection est causée par le virus de l’herpès simplex. En plus de l’irritation, des cloques apparaissent dans la région génitale, qui se transforment en ulcères.

Une autre raison pour laquelle ce type d’infection apparaît est le virus du papillome humain qui provoque des verrues génitales. Dans les deux cas, il est important de consulter un médecin.

A découvrir aussi