5 astuces pour choisir des sous-vêtements favorables à la santé

3 février 2018
Choisir une taille de sous-vêtement appropriée est fondamental non seulement pour une question de confort, mais également pour éviter des problèmes de santé liés à un port de vêtements trop ajustés. 

Nous ne savons pas grand chose sur l’origine précise des sous-vêtements. Des preuves ont montré que dans les cultures anciennes, on les utilisait déjà.

La trouvaille des premiers sous-vêtements a été un événement important.

En 1992, des dessous en lin, lesquels se portaient sous les tuniques, ont été trouvés dans la tombe du pharaon égyptien Toutânkhamon qui a vécu au XIV av. J.-C..

Cependant, ce type de vêtements était seulement réservé à quelques hommes ou femmes qui bénéficiaient de certains privilèges face à la cour.

Les sous-vêtements ont évolué au fur et à mesure du temps en fonction de l’économie, de l’industrie et de la technologie.

Ils se sont adaptés à nos besoins et à notre confort en prenant en compte le sexe de la personne et la zone du corps.

Les fonctions des sous-vêtements

Le confort et l’hygiène 

Femme en sous-vêtements

Les sous-vêtements s’utilisent essentiellement pour retenir la transpiration et d’autres sécrétions corporelles, et ainsi éviter le contact de ces substances avec les vêtements. C’est le cas des culottes, des caleçons, des chaussettes et des maillots de corps.

Le maintien 

Certains sous-vêtements comportent un système de structures, soit métalliques, soit en fibres textiles, pour permettre le maintien de différentes parties du corps, autant pour les femmes que pour les hommes. C’est le cas des soutiens-gorge (hommes et femmes), et des suspensoirs (hommes).

L’aspect esthétique 

Pile de culottes

Grâce aux avancées technologiques, une grande quantité de matériaux, de couleurs et de styles ont été introduits dans l’industrie de la mode, et cela concerne également les sous-vêtements et la lingerie.

Ces avancées ont servi à la conception de sous-vêtements qui modèlent et corrigent la silhouette, et qui sont également utilisés commes des armes de séduction dans les jeux sexuels et érotiques.

Quels sous-vêtements choisir ?

Le choix de sous-vêtements adaptés dépendra de plusieurs facteurs tels que le style, le matériau, et les circonstances dans lesquelles nous les utilisons ou pensons les utiliser.

1. Les sous-vêtements en coton 

Femme couchée en sous-vêtements

Le coton est l’une des meilleures options. C’est un matériau doux, léger, naturel et hypoallergénique (c’est à dire qu’il prévient les irritations sur les peaux sensibles).

Il protège également de l’humidité grâce à ses propriétés absorbantes et respirantes. Il réduit ainsi le risque d’apparition de bactéries, de champignons et d’infections.

Il dure, qui plus est, dans le temps, car il résiste aux effets indésirables du lavage, et il contribue également à stabiliser le pH de la peau.

2. La taille exacte

Connaître sa taille exacte de sous-vêtements peut nous éviter de nombreuses complications.

Dans le cas du soutien-gorge, il est important de connaître précisément son tour de poitrine et sa taille de bonnet. Autrement, vous pouvez avoir des douleurs au niveau des épaules, de la poitrine, du cou et du dos.

Il fournit, qui plus est, un maintien nécessaire pour prévenir un affaissement des seins prématuré.

En ce qui concerne les culottes, si elles sont trop serrées, elles peuvent nuire à la santé.

Si elles exercent une pression sur l’estomac, elles peuvent provoquer une acidité et un reflux vers l’oesophage.

De la même façon, si elles sont trop ajustées sous les hanches, elles peuvent diminuer la circulation du sang et ainsi provoquer des engourdissements, des irritations et des démangeaisons.

3. Lors d’une activité physique intense 

Femme qui fait des abdominaux

Lorsque nous pratiquons une activé physique, notre corps sécrète de la sueur. Si les culottes sont en soie ou en dentelle, l’humidité n’est pas absorbée, ce qui peut donner lieu à une infection vaginale.

Vous pouvez utiliser des dessous en coton, mais il est recommandé d’utiliser des matériaux absorbants tels que les microfibres, le polyester et le nylon.

Par ailleurs, indépendamment du matériel, il est recommandé de changer immédiatement de sous-vêtements après l’entraînement.

Vous éviterez ainsi l’humidité dans votre partie intime, ce qui réduira la probabilité de contracter une infection.

4. Évitez les strings 

Utilisez le moins possible les strings et les culottes brésiliennes, car ils favorisent la circulation des bactéries de l’anus vers le vagin, et augmentent ainsi le risque de souffrir d’une infection urinaire.

5. Pendant la grossesse et l’allaitement 

Femme qui allaite

En raison des changements causés par la grossesse, les seins peuvent être douloureux et augmenter de volume.

Pour cette raison, il est recommandé d’utiliser des soutiens-gorge avec des bretelles larges afin d’obtenir une répartition du poids uniforme.

Par ailleurs, évitez les soutiens-gorge qui ont des coutures dans la zone du mamelon afin d’éviter les frottements.

Comme nous l’avons vu, il est très important de connaître les matériaux et les types de sous-vêtements que nous utilisons afin de préserver sa santé.

Cela nous permet d’éviter des maux et infections indésirés.

A découvrir aussi