Rhinopharyngite chez l’enfant : symptômes, causes et traitements

8 octobre 2019
La rhinopharyngite chez l'enfant est très contagieuse, mais n'a généralement pas de conséquences majeures. Le traitement indiqué consiste à maîtriser les symptômes, notamment la fièvre, qui peut devenir dangereuse lorsqu'elle dépasse certaines limites.

La rhinopharyngite chez l’enfant est une maladie très fréquente. C’est la raison principale de la consultation médicale chez les enfants entre 6 mois et 8 ans. En moyenne, à ces âges, le médecin est consulté jusqu’à six fois par an pour cette raison.

On peut dire que cette maladie touche tous les nourrissons. La rhinopharyngite chez l’enfant, communément appelée rhume ou grippe, est inévitable durant la petite enfance. La plupart du temps, il s’agit d’une maladie qui guérit d’elle-même, bien qu’elle puisse parfois devenir compliquée.

Par conséquent, la rhinopharyngite chez les enfants est la principale cause d’absentéisme scolaire durant l’enfance. De fait, elle est très fréquente chez les jeunes enfants qui vont à la maternelle ou à l’école, puisqu’elle est transmise par contagion directe.

Qu’est-ce que la rhinopharyngite chez l’enfant ?

Un enfant malade et fiévreux atteint de rhinopharyngite

La rhinopharyngite chez l’enfant est une infection des voies respiratoires. Elle affecte également le pharynx et les fosses nasales. Il s’agit presque toujours d’une maladie bénigne mais très contagieuse, car elle est principalement d’origine virale.

A voir : Préparez un onguent naturel pour décongestionner les voies respiratoires

Elle est plus fréquente chez les enfants, car ils ont un système immunitaire immature et ne sont donc pas très efficaces pour se défendre contre les bactéries et les virus.

Sa principale caractéristique est l’inflammation de la muqueuse qui recouvre le nez et le pharynx, à l’intérieur. Le pharynx se trouve derrière les narines et la bouche. Il s’étend jusqu’à la première zone des voies respiratoires, juste avant le larynx.

Causes de la maladie

La rhinopharyngite chez l’enfant a des causes multiples, mais les plus fréquentes sont :

  • Une infection
  • Une réaction allergique

La rhinopharyngite infectieuse représente presque tous les cas. Elle est presque toujours causée par un rhinovirus. Cependant, il existe de nombreux autres virus capables d’infecter la muqueuse du rhinopharynx, comme l’adénovirus, le coronavirus et le parainfluenza, parmi plus de 200.

Parfois, la maladie est aussi causée par l’action de certaines bactéries. Habituellement Haemophilus influenzae et Streptococcus pyogenes. Dans ce cas, les symptômes sont concentrés dans la gorge et on parle alors de pharyngite ou pharyngo-tonévrite.

La rhinopharyngite allergique est causée par l’exposition à un agent allergène, habituellement la poussière, le pollen ou les acariens. Chaque patient est allergique à des éléments différents, il ne faut donc pas généraliser. Il est fréquent que ce type de rhinopharyngite soit exacerbé au printemps par la prolifération du pollen.

Symptômes de rhinopharyngite chez l’enfant

Une illustration du virus de la grippe

Le plus souvent, la maladie se développe lorsque l’enfant se touche les yeux, le nez ou la bouche avec des mains déjà infectées. Les premiers symptômes apparaissent rapidement. Il s’agit notamment de :

  • Nez qui coule
  • Inconfort général
  • Maux de tête
  • Fièvre
  • Éternuements
  • Irritation nasopharyngée
  • Toux
  • Difficulté à respirer

Lisez également : 6 usages du gingembre en traitement contre la toux 

Les enfants sont généralement apathiques et irritables. La rhinopharyngite chez l’enfant est une maladie « auto-limitante ». Cela signifie qu’elle guérit habituellement d’elle-même. Cependant, il est important d’en maîtriser les symptômes, en particulier la fièvre.

Parfois, la maladie finit par toucher l’oreille, les bronches, les sinus, les amygdales et/ou le larynx. Dans de tels cas, il est préférable de consulter un médecin. D’autant plus si la fièvre est très élevée ou si l’enfant a beaucoup de difficulté à respirer.

Traitement

Le traitement de base de la maladie consiste à gérer les symptômes pour les réduire. Les médicaments en vente libre ayant des effets antihistaminiques, antipyrétiques, anti-inflammatoires et analgésiques sont habituellement utilisés. Ceux-ci servent à contrôler l’inflammation, la douleur et les pointes de fièvre.

L’un des symptômes les plus gênants pour les enfants est le nez bouché. On peut le soulager en lui lavant le nez avec une solution saline ou en mouchant constamment l’enfant. Si le cas est très grave, utilisez un décongestionnant nasal en vaporisateur.

Lorsque l’agent responsable de la maladie est une bactérie, les médecins ont souvent recours aux antibiotiques. Ils ne devraient jamais être pris sur a propre initiative, mais uniquement après l’approbation du professionnel.

En cas de rhinopharyngite allergique, la première étape consiste à identifier l’agent allergique. Une fois que cela est fait, la bonne chose à faire est d’éviter de s’y exposer. Parfois, le médecin prescrit des médicaments.

 

  • Tamayo Reus, C. M., & Ortiz, E. A. B. (2015). Nuevo enfoque sobre la clasificación de las infecciones respiratorias agudas en niños. MediSan, 19(05), 684-694.
  • Clínica Versalles. (2015). RINOFARINGITIS AGUDA. Guía de Manejo Médico.
  • Zaragoza, B., & Arellanes, B. (2014). Factores relacionados con Rinofaringitis en menores de 5 años de la consulta externa RESUMEN FACTORES RELACIONADOS CON RINOFARINGITIS EN MENORES DE 5 AÑOS, DE LA CONSULTA EXTERNA. IMSS: Universidad Veracruzana.