Rhumatismes : conseils alimentaires pour soulager la douleur

· 7 mai 2019
Certains programmes alimentaires soulagent les symptômes des rhumatismes car les aliments qui les composent aident à diminuer l'inflammation. Opter pour ce type de programme alimentaire ne soigne pas la maladie mais aide, en revanche, à améliorer sa qualité de vie.

Les programmes alimentaires pour soulager les rhumatismes ne permettent pas de soigner la maladie. Néanmoins, ils apportent au corps les nutriments nécessaires pour soulager les symptômes et ainsi éviter des complications : certains aliments anti-inflammatoires sont de puissants alliés santé et favorisent un état de bien-être.

Bien que les patients touchés par cette maladie s’habituent à vivre avec la douleur, les craquements et les difficultés de mouvement, quelques petits changements alimentaires peuvent s’avérer très utiles pour améliorer la qualité de vie.

Et le mieux dans tout ça c’est qu’il n’est pas question de suivre un régime stricte de type « miraculeux ». Même si l’idéal est qu’un programme alimentaire s’adapte à chaque personne, ce type de programmes incluent tous les groupes de nutriments et n’exposent donc pas l’organisme à des effets indésirables.

Attention… Cela ne veut pas dire qu’il faut arrêter de prendre les médicaments prescrits par le médecin et ignorer d’autres habitudes alimentaires essentielles pour le traitement. L’idée est simplement d’améliorer son alimentation pour diminuer les symptômes et mener une vie normale.

Un autre aspect important de ces programmes alimentaires est qu’ils peuvent vous aider à perdre du poids. Perdre du poids permet de baisser la pression sur les articulations et ainsi de diminuer la douleur.

La plupart des aliments qui vont vous aider à soulager la douleur composent le régime méditerranéen qui est considéré comme une alimentation anti-inflammatoire.

Vous voulez savoir quels aliments soulagent la douleur liée aux rhumatismes et quels aliments il est préférable d’éviter ? Étant donné que nombreuses sont les personnes qui luttent contre ce problème, nous souhaitons ici apporter quelques informations pertinentes. Ne passez pas à côté de cet article !

Rhumatismes : 5 aliments à consommer

aliments qui soulagent les rhumatismes

Avant tout, il convient de savoir si vous avez une quelconque intolérance alimentaire pouvant provoquer une augmentation de la perméabilité intestinale. Souvent, lorsqu’un tel problème n’est pas sous contrôle, il est difficile de soulager la polyarthrite rhumatoïde.

De façon générale, il est préférable d’éliminer les aliments qui favorisent l’hypersensibilité et les allergies.

1. Les poissons gras

Toutes les variétés de poissons gras contiennent de fortes doses d’acides gras oméga-3, une substance clé pour contrôler les rhumatismes. L’assimilation de cette substance dans l’organisme diminue la production des agents qui augmentent l’inflammation. De plus, elle est capable d’inhiber les enzymes responsables de l’inflammation.

Par ailleurs, les poissons gras apportent une quantité intéressante de vitamine D, une vitamine clé pour prévenir les gonflements au niveau des extrémités et la douleur.

2. L’huile d’olive vierge extra

Une consommation modérée d’huile d’olive vierge extra pour soulager la douleur liée aux rhumatismes est très bénéfique.

La raison est la suivante : cette aliment contient de l’oléocanthal, une substance qui inhibe les enzymes qui participent aux processus inflammatoires.

3. Les agrumes

Les agrumes et autres aliments riches en vitamine C aident à protéger le collagène, le composant principal des cartilages qui recouvrent les articulations. Ainsi, en consommer aide à diminuer la détérioration des tissus et l’inflammation.

4. Les fruits secs et les graines

Ce type d’aliments est recommandé comme compléments dans le cadre d’un programme alimentaire anti-inflammatoire contre les rhumatismes.

Ces aliments apportent une quantité importante d’acides gras oméga-3 qui, comme nous le disions plus haut, aident à contrôler les inflammations.

Ces aliments constituent également une source importante d’acides aminés et de fibres, des substances qui aident à maintenir un niveau optimal d’énergie et une bonne santé digestive.

Malgré tout cela, il faut modérer sa consommation car ces aliments sont aussi riches en calories.

5. Les oignons et les poireaux

Les oignons et les poireaux contiennent de la quercétine, un antioxydant. Grâce à cet antioxydant, ces aliments peuvent nous aider à inhiber les composés responsables de l’inflammation dans l’organisme.

Par ailleurs, on leur attribue également un léger effet analgésique.

Cet article peut aussi vous intéresser : Les 11 clés d’une alimentation anti-inflammatoire

Rhumatismes : les aliments à éviter

la charcuterie est à éviter en cas de rhumatismes

Les patients qui souffrent de rhumatismes doivent garder à l’esprit que certains aliments peuvent aggraver la situation. Il convient donc de savoir quels sont ces aliments et de chercher des alternatives organiques et saines.

De façon générale, les aliments qui contiennent des purines doivent être évités autant que possible afin de favoriser une sensation de bien-être. De la même façon, il convient d’éviter l’excès de sel, la caféine et les sucres industriels.

Évitez les aliments suivants :

  • fruits de mer et viandes rouges
  • charcuterie et viandes fumées
  • huile de palme et soja
  • pain et pâtisseries industrielles
  • sucres et sucreries
  • boissons rafraîchissantes et boissons gazeuses
  • aliments riches en oxalates (épinards, betterave, blettes, cacao en poudre…)
  • Produits laitiers
  • Malbouffe et plats préparés
  • Conserves

Cet article peut aussi vous intéresser : Découvrez les meilleurs remèdes naturels pour traiter les inflammations

Vous souffrez de rhumatismes ? Améliorez votre alimentation et vous observerez rapidement une amélioration de votre qualité de vie. Bien qu’il ne soit pas si facile de changer ses habitudes alimentaires, les bienfaits obtenus valent la peine.

Attention tout de même… Il faut, certes, bien se nourrir mais il ne faut pas tomber dans la sur-alimentation. Malheureusement, plus de la moitié des patients qui souffrent de rhumatismes souffrent aussi d’un type de malnutrition.