Routine hivernale pour les peaux grasses

23 janvier 2020
Le froid et le vent génèrent des effets importants sur la peau, en particulier la sécheresse. Pourquoi est-il important de maintenir une routine hivernale pour les peaux grasses ? Dans la suite de cet article, nous vous expliquons tout.

Certaines personnes pensent que les peaxu grasses n’ont pas besoin de soins supplémentaires pendant les saisons froides, car ces saisons sont censées n’affecter que les peaux sèches. Elles ont tort. Une routine hivernale pour les peaux grasses est absolument nécessaire pour maintenir leur fraîcheur et leur bien-être.

Il est clair que les peaux grasses ne se comportent pas de la même façon que les peaux sèches ou sensibles face au froid. Cependant, cela ne signifie pas qu’une routine hivernale n’est pas nécessaire pour les garder hydratées et les empêcher de paraître ternes et sans vie.

Il est important de savoir que si vous ne suivez pas une routine hivernale pour la peau grasse, un effet de “rebond” pourrait éventuellement se produire. Cela signifie que, face à un environnement sec, elles peuvent réagir en produisant plus de graisses et tous les problèmes que cela implique.

L’hiver et la peau

Il est important d'hydrater les peaux grasses en hiver

 

Le froid a des conséquences pour tous les types de peau, car il produit généralement un effet de sécheresse. Cependant, la peaux grasses peuvent être parmi les plus touchées dans les saisons de basse température et de forte humidité. Tout d’abord, elles peuvent devenir plus pâles que les autres types de peau.

Mais ce n’est pas le plus grave. Le fait est que pendant l’hiver, la peau perd de l’eau et des nutriments. Le froid provoque la contraction des capillaires, ce qui entraîne une diminution de l’oxygène, de l’humidité et des nutriments. Dans ces conditions, le volume des cellules mortes augmente.

Avec de nombreuses cellules mortes dans la peau, il est plus facile pour les pores de s’obstruer. C’est à ce moment que l'”effet de rebond” peut se produire, c’est-à-dire une augmentation des points noirs et des boutons sur le visage. Pour toutes ces raisons, il est essentiel de maintenir une routine hivernale pour les peaux grasses.

Vous pourriez être intéressée par : 7 astuces de maquillage pour les filles ayant la peau grasse

Routine hivernale pour les peaux grasses

Une routine hivernale pour les peaux grasses comprend plusieurs mesures, principalement pour oxygéner, hydrater et protéger la peau. Voici les principales mesures à prendre pour avoir une peau saine et éviter l’effet de rebond.

  • Nettoyer la peau correctement : l’idéal est de se laver le visage deux fois par jour, en utilisant un shampoing pour le visage qui contient un antibactérien d’origine naturelle. Il est préférable d’inclure de la menthe ou de l’extrait d’arbre à thé. Cela élimine les impuretés et aide à sceller les pores
  • Effectuer un double nettoyage : pour de meilleurs résultats, il est préférable d’appliquer une lotion sans huile après avoir lavé votre visage. Les plus conseillées sont celles à base d’hamamélis, de romarin, de lierre ou d’aloe vera
  • L’hydratation est fondamentale : une fois le visage nettoyé, il est nécessaire d’appliquer un hydratant pour peaux grasses. Il s’agit généralement d’acides cosmétiques, comme l’acide hyaluronique. Ces produits restaurent l’hydratation naturelle de la peau
  • Boire de l’eau et se protéger du soleil : il est important de boire suffisamment d’eau pendant la journée et d’appliquer un écran solaire quotidiennement
  • Exfolier : il est conseillé de faire un peeling deux fois par semaine pour éliminer les cellules mortes. Il est préférable d’utiliser des exfoliants non abrasifs

A ne pas manquer : 6 masques peel-off à la gélatine pour revitaliser la peau du visage

Autres soins

Des masques pour les peaux grasses

En plus des mesures déjà mentionnées, nous pouvons compléter la routine d’hiver pour les peaux grasses par d’autres soins qui nous permettent d’obtenir des résultats optimaux. Ces soins sont les suivants :

  • Utilisation de masques : les masques sont très pratiques pour affiner l’aspect de la peau, surtout si elle est très terne. Ceux à base de thé vert, d’agave bleu et de calendula sont fortement recommandés. Il est préférable de les utiliser deux fois par semaine
  • Peeling à l’acide salicylique : si la peau semble très brillante ou avec un excès de sébum, malgré les soins, une bonne option est de réaliser une exfoliation profonde à l’acide salicylique. Ce dernier aide à éliminer les points noirs et les boutons, et réduit également la brillance de la peau
  • Utilisation d’un maquillage matifiant : ce type de maquillage permet d’améliorer l’apparence de la peau et dure plus longtemps en hiver, il n’a donc pas besoin d’être retouché souvent
  • Utilisation de bons produits : en règle générale, les gels hydratants ou les gels-crèmes hydratants sont les meilleures options. Encore mieux s’ils sont régulateurs de sébum, non comédogènes et sans huile. C’est le dermatologue, et non la publicité, qui doit recommander les produits à utiliser

En résumé, le soin des peaux grasses en hiver est aussi important que celui des autres types de peau. Il suffit de renforcer quelques soins de base pour éviter les problèmes dermatologiques pendant cette période.

 

  • Baumann, L., Amini, S., & Weiss, E. (2005). Nueva clasificación de los tipos de piel y sus implicaciones en Dermatología Cosmética. Dermatología Venezolana, 43(4).
  • Top 5 fixes for itchy winter skin. A humidifier, moisturizer, and lukewarm water can help. (2014). Harvard Health Letter / from Harvard Medical School39(4), 4.
  • How to prevent and treat dry skin. Be proactive this winter by moisturizing often and avoiding hot water. (2015). Harvard Health Letter / from Harvard Medical School40(3), 7.
  • Endly DC, Miller RA. Oily Skin: A review of Treatment Options. J Clin Aesthet Dermatol. 2017;10(8):49–55.
  • Sakuma, T. H., & Maibach, H. I. (2012, August). Oily skin: An overview. Skin Pharmacology and Physiology. https://doi.org/10.1159/000338978
  • Sethi A, Kaur T, Malhotra SK, Gambhir ML. Moisturizers: The Slippery Road. Indian J Dermatol. 2016;61(3):279–287. doi:10.4103/0019-5154.182427