Comment se débarrasser des crises de panique ?

· 28 février 2018
Prendre conscience que les dangers dont nous alerte la crise de panique ne sont pas réels nous aidera à atténuer la difficulté et à reprendre le contrôle de la situation.

Avez-vous déjà eu une crise de panique ? Dans ce cas, vous savez combien cela peut être insupportables. Si de telles crises de panique devaient se reproduire, voici quelques conseils pour vous aider à vous en débarrasser .

Comment se manifestent-elles ?

se débarrasser des crises de panique

Avant d’apprendre à contrôler puis à se débarrasser des crises de paniques, voyons tout d’abord ce qui les définies.

Les crises de panique, ou attaques de panique, s’accompagnent des symptômes suivants :

  • Les crises sont temporaires et durent habituellement de 5 à 10 minutes. Après la crise de panique, la personne qui la subit ressent un sentiment d’épuisement physique et émotionnel.
  • Il faut garder à l’esprit que ce mécanisme prépare votre corps et votre esprit à affronter un danger. Donc, cela entraîne l’organisme à dépenser beaucoup d’énergie.
  • Les personnes aux prises avec une crise de panique ressentent de fortes douleurs dans leur corps. Parfois, ils vont même chez le médecin en croyant que leur vie est en danger.

Voir aussi : Les meilleures techniques contre l’anxiété

Lors d’une crise de panique, on croit que tout ce qui nous entoure est irréel. Que ce qui nous entoure est une sorte de monde inconnu.

La personne qui en fait l’expérience sait ce qui lui arrive. Elle sait également à quel moment l’attaque va se produire.

Pendant la durée de l’épisode, la personne qui en est victime est terrifiée et, même si en fait elle n’a aucune raison véritable de l’être.

Les attaques de panique s’accompagnent de symptômes physiques très intenses comme la tachycardie, la difficulté à respirer, l’hyperventilation pulmonaire, les tremblements ou les étourdissements.

Les crises de panique peuvent se produire partout et à n’importe quel moment, sans avertissement. Cependant, quelques minutes auparavant, la personne qui est sujette aux crises de panique peut ressentir des signes avant-coureurs.

Afin de se débarrasser des crises de panique, savoir quand elles surviennent?

Comprendre pour se débarrasser des crises de panique

Les personnes atteintes de ce type de trouble voient leur première attaque survenir entre 12 et 25 ans. Des facteurs externes, tels que l’anxiété liée à la vie émotionnelle sont souvent à l’origine des crises de panique.

Concernant la cause/ l’origine de ces attaques, il y a deux théories :

  • L’une d’elles soutient qu’elles pourraient être causées par un dysfonctionnement du neurotransmetteur norepinephrine ou noradrénaline. C’est une substance qui produit des récepteurs adrénergiques post-synaptiques.
  • La deuxième théorie, qui n’est pas exclusive de la première, assure que l’origine de ce type d’attaques est due au neurotransmetteur GABA (acide gamma-aminobutyrique). Celui-ci est inhibé, ce qui provoque le déclenchement des attaques.

Lorsque les crises de panique se produisent, l’anxiété augmente considérablement et son contrôle sera la clé afin de se débarrasser de ce trouble.

Lire aussi : 5 conseils pour calmer votre esprit et voir les choses positivement

Qu’est-ce une crise de panique ?

Selon la science, ces attaques sont un héritage de nos ancêtres. L’organisme de nos ancêtres se préparait constamment à attaquer ou à fuir.

Ces attaques se manifestent par une respiration agitée, des réflexes accélérés, une transpiration excessive. On peut donc considérer tout cela comme des manifestations d’un mécanisme de survie.

Comment se débarrasser d’une crise de panique ?

la crise d'angoisse

Chaque fois que vous êtes confronté à un tel problème, la première chose à garder à l’esprit est que vous n’êtes pas confronté à une situation de danger réel.

Voici les quatre points à retenir pour vous aider à surmonter une crise de panique.

  • On ne meurt pas d’une attaque de panique puisque aucun danger tangible nous menace réellement.
  • Il faut essayer de se calmer et aller dans un endroit très calme, attendre que la crise passe, l’accepter, mais ne pas la combattre.

Si on arrive à arrêter de penser à des choses angoissantes, la peur disparaît toute seule et la crise passe.

  • Il faut respirer lentement et profondément.
  • Il faut crisper, puis relâcher tous les muscles du corps. De cette façon, l’esprit est concentré, il ne pense pas à autre chose.

Une fois passé le moment où l’attaque de panique s’est produite, il faut essayer d’éviter qu’elle se reproduise.

Pour cela, il faut surtout éviter le stress. Apprenez par exemple une méthode pour vous détendre. Cela inclut aussi des bonnes nuits de sommeil, du repos suffisant, une alimentation saine ou la méditation.

Consultez votre médecin régulièrement pour vérifier l’état réel de votre santé. De plus, essayez aussi de comprendre la nature des crises de panique. De cette façon, vous saurez comment les traiter avec raison et non avec les sentiments.

Il est également conseillé d’éviter la consommation de produits comme la caféine ou la yohimbine car ils peuvent déclencher des crises d’anxiété ou de panique chez les personnes physiquement prédisposées.

  • Morilak, D. A., Barrera, G., Echevarria, D. J., Garcia, A. S., Hernandez, A., Ma, S., & Petre, C. O. (2005). Role of brain norepinephrine in the behavioral response to stress. Progress in Neuro-Psychopharmacology and Biological Psychiatry. https://doi.org/10.1016/j.pnpbp.2005.08.007
  • Jacobs, W. J., & Nadel, L. (2007). The first panic attack: A neurobiological theory. Canadian Journal of Experimental Psychology/Revue Canadienne de Psychologie Expérimentale. https://doi.org/10.1037/h0087302
  • Servant, D., & Walczak, É. (2012). Crise d’angoisse aiguë et attaque de panique. Revue Du Praticien.